Actualité BMW

BMW M8 Compétition : Coupé et Cabriolet

BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition

BMW Motorsport présente les versions Compétition de la nouvelle M8, disponible en Coupé et Cabriolet. Ironie du sort, BMW a annoncé il y a quelques jours l’arrêt de son programme compétition avec la M8 GTE, en FIA WEC et aux 24 Heures du Mans. Le discours est un peu troublé… Le V8 4.4L biturbo offre 600 cv dans la M8 “normale” et 625 cv (460 kW) et 750 Nm dans cette déclinaison Compétition, soit 95 cv de plus que la M850i (lire ici).

Après un développement, mené en parallèle de la BMW M8 GTE, sur les circuits de Miramas (sud de la France), Arjeplog (Suède), Nürburgring et d’autres circuits, BMW annonce le 0 à 100 km/h en 3,3 sec pour la M8 Coupé. Pour la M8 Cabriolet, rajoutez 0,1 sec et pour la version Compétition enlevez 0,1 sec. Vous suivez ? Donc la M8 Cabriolet Competition est créditée de… 3,3 sec. La VMax est limitée à 250 km/h. Avec 1,9T sur la balance, le rapport poids/puissance est le double de la future GMA T.50 (lire ici), soit 3 kg/cv. La transmission, composée d’une boîte de vitesses automatique à 8 rapports M Steptronic (avec fonction Drivelogic) et d’une transmission intégrale M xDrive proposant un mode propulsion, ne fait pas dans le léger.

BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition

BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition

La BMW M8 est entièrement paramétrable et il est possible de sauvegarder deux configurations personnalisées : 4 modes pour la transmission (4WD, 4WD Sport, 2WD et 2WD sans ESC), 3 pour la boite de vitesses (Road, Sport et Track) et 2 pour la pédale de frein (Confort et Sport) ! Donc pour emmener la BMW M8 Competition sur circuit, les réglages adéquates de base sont “Propulsion sans contrôle dynamique de la stabilité, Track et Sport”. L’électronique intervient à tous les niveaux : moteur, suspension adaptative avec amortisseurs à pilotage électronique, réponse à l’accélérateur, contrôle de stabilité, direction Servotronic M, etc…

BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition

La structure de caisse et le châssis ont été rigidifié : barre de renfort reliant la partie supérieure des suspensions à la cloison du compartiment moteur, panneau de cisaillement à l’avant, renfort en forme de X et renfort transversal au niveau du train arrière. Les modèles Competition sont dotés d’une suspension de moteur revue assurant une liaison plus rigide à la structure du véhicule.

BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition

la BMW M8 se distingue de la Série 8 par ses ailes avant élargies, ses rétroviseurs, son kit carrosserie noir (jupe avant, prises d’air, becquet arrière et diffuseur), ses deux doubles sorties d’échappement BMW M et ses jantes de 20 pouces. Le toit du Coupé est en plastique renforcé de carbone (PRFC) à double bosselage et celui du Cabriolet est dotée d’une capote à commande électrique. En option, des freins carbone-céramique sont proposés, ce qui n’est pas du luxe vu la masse. La BMW M8 Competition sera proposée à partir de 173 000 € en Coupé et 181 000 € en version Cabriolet (hors malus écolo de 10 500 €).

BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition
BMW M8 Compétition

Source CP BMW