Actualité Livre/Book

Les Frères Rodriguez : Le destin gâché

Les Frères Rodriguez - Glenat/Plein Gaz
Les Frères Rodriguez - Glenat/Plein Gaz

Fin des années 1950, deux jeunes frères mexicains bousculent le monde de l’automobile. Leurs noms : Pedro et Ricardo Rodriguez de la Vega. Ils ne sont même pas encore majeurs, mais « Los Hermanos Rodriguez » font déjà trembler leurs adversaires par leur talent, mêlant maîtrise et témérité. Alors que leurs titres se succèdent, ils sont rapidement repérés par l’écurie Ferrari, en Europe. Leur aura devient internationale. Mais le premier novembre 1962, le jour de la fête des morts, Ricardo, peut-être le plus doué des deux frères, se tue en F1 lors des essais du Grand-Prix du Mexique sur le circuit de Magdalena Mixiuhca (qui sera plus tard renommé circuit « Hermanos Rodriguez »). La mort dans l’âme, Pedro reprend la compétition. En la mémoire de son frère, il deviendra le plus grand pilote du Mexique. Mais il ignore que la malédiction du masque de la mort plane également sur lui.

Les Frères Rodriguez - Glenat/Plein Gaz
Les Frères Rodriguez – Glenat/Plein Gaz

L’infatigable volonté du pilote…

Bien que riche, l’argent du père de Pedro et Ricardo Rodriguez de la Vega ne suffira pas à installer ses fils en F1. C’est donc sur des voitures d’écuries privées que les deux frères font leurs armes dans la catégorie reine de la monoplace. Ricardo, le cadet et le plus doué, pilote donc une Lotus du Rob Walker Racing Team pour leur Grand-Prix national au Mexique. La fougue de sa jeunesse lui sera fatale lors des essais. Pedro, l’ainé reprend ses équipements de pilote qu’il avait rangé au placard, pour laisser son frère dérouler une carrière qui s’annonçait prometteuse. Mais le duo des frères Rodriguez de la Vega est brisé à jamais. Le couple que formait les deux frères et la totale confiance qu’il s’accordait l’un envers l’autre s’éteint ce 1er novembre 1962.

Pedro va donc vivre dans les dix années suivantes une carrière exceptionnelle, pilotant les voitures les plus prestigieuses des années ’60/’70 : BRM, Cooper-Maserati, Ferrari, Lotus, Osca ou Porsche. Mais une partie de lui même est déjà morte. Il n’aura de cesse de trouver un équilibre perdu, partagé entre l’Amérique du Sud et l’Europe, entre son épouse et sa maitresse, entre le Sport Prototype et la F1. Paradoxalement, il passera le plus clair de son temps à partager son volant avec des co-équipiers, ne leur accordant aucune confiance, les réduisant au rôle de figurants et alignant des relais de pilotages aux durées irraisonnables et irraisonnées, pilotant pour ne plus penser à rien, pilotant pour oublier l’inoubliable.

Sur 14 participations au 24 Heures du Mans (1958-1971), une seule victoire lui reviendra en 1968 sur la Ford GT40 n°9, en compagnie de Lucien Bianchi. Son palmarès en endurance est éloquent : 1 000 kilomètres de Paris en 1961 et 1962, 2 000 kilomètres (puis 24 Heures) de Daytona en 1964, 1970 et 1971, 12 Heures de Reims en 1965, 1 000 kilomètres de Brands Hatch en 1970, 1 000 kilomètres de Monza en 1970 et 1971, 6 Heures de Watkins Glen en 1970, 1 000 kilomètres de Spa en 1971, 1 000 kilomètres de Zeltweg en 1971.
Il remportera deux victoires en F1 : le GP d’Afrique du Sud en 1967 sur Cooper T81-Maserati et le GP de Belgique en 1970 sur BRM P153-BRM.

C’est au volant de la marque fétiche des frères Rodriguez de la Vega, Ferrari, que Pedro décèdera le 11 juillet 1971 au Norisring en Allemagne, à 31 ans.

Cet album de la Collection Plein Gaz de Glenat est passionnant, retraçant l’histoire de deux frères aussi turbulents que talentueux (à feuilleter > ici <). L’auteur Christian Papazoglakis (Chapman, Alpine, Ayrton Senna, Sebring 70, Les 24 Heures du Mans…) affranchi de la ligne claire, permet au lecteur de respirer et reprendre son souffle, variant les décors et les couleurs sud-américaines chaudes et européenne froide, variant les flash-back et les actions du moment. Un album de choix, sans conteste, qui nous rappelle l’extrême dangerosité du sport automobile à cette époque là.

Genres : Histoire
Collection : Plein Gaz
Format : 240 x 320 mm, 64 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344013625
Prix : 14.95 €

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous