Actualité Oreca Rebellion Sport Auto WEC & ELMS 2017

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps, LMP2 : Les Vaillante Rebellion bien placées

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante

Les 6 Heures de SPA-Francorchamps, seconde manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, étaient l’occasion pour les écuries de se préparer aux tant attendues 24 Heures du Mans qui auront lieu les 17 et 18 juin prochains. Rebellion Vaillante a de nouveau réalisé une performance encourageante avec ses deux Oreca 07, de bonne augure pour la suite de la saison.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps – Rebellion Vaillante

Sur le circuit ardennais, souvent considéré comme le plus beau du monde, la seconde course de cette saison a permis à Bruno Senna, Nicolas Prost et Julien Canal (n°31) de prendre la deuxième place du podium, suivis de près par Nelson Piquet Junior, David Heinemeier Hansson et Mathias Beche qui terminent en quatrième position (n°13). Les deux Oreca 07 Rebellion Vaillante se sont élancées respectivement en cinquième et neuvième position sur la grille de départ. Après 45 minutes de course se dessinait déjà une lutte acharnée pour la première place entre Nelson Panciatici au volant de la n°35 d’Alpine Signatech et Bruno Senna sur la n°31. Une dizaine de minutes plus tard, le pilote français entrait en collision avec Oliver Jarvis (DC Racing) et permettait à la Rebellion Vaillante prendre la tête de la course.

FIA WEC Spa-Francorchamps, LMP2 Alpine A470
FIA WEC Spa-Francorchamps, LMP2 Alpine A470 et Oreca 07 Rebellion Vaillante

Après un début de course prometteur, Bruno Senna a ensuite laissé sa place à Julien Canal qui s’est battu lui-aussi pour conserver la première place, cette fois contre Alex Lynn (G-Drive Racing). Après un pit-stop, la n°31 repartait en troisième position avec un meilleur tour à 02:07.046. Au volant de la n°13 chère à Michel Vaillant, Nelson Piquet Junior a occupé la septième place durant les deux premières heures avant d’effectuer un pit-stop et de laisser sa place à David Heinemeier Hansson qui repartait en neuvième position avec un meilleur tour à 02:06.963. A mi-course, un premier drapeau jaune est venu ralentir le rythme suite à la perte d’un morceau de carbone de la Porsche 911 n°86, interdisant les pilotes de doubler jusqu’à l’évacuation totale du véhicule. Après un retour à la normale, Nicolas Prost, ayant succédé à Julien Canal au volant de la n°31 écopait de 10 secondes de pénalités pour avoir causé une collision avec une Porsche GT, passant ainsi de la première à la deuxième place.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps – Bruno Senna

Un second drapeau jaune a été déclenché une heure plus tard, après quatre heures, suite à la sortie de route de François Perrodo (TDS Racing) mais sans impact pour les deux Rebellion Vaillante qui ont pu conserver leurs quatrième et deuxième places jusqu’à la fin de la course, malgré une averse à quelques minutes de l’arrivée. D’un côté, Bruno Senna, au volant de la #n°1, termine la course de la même façon qu’il l’a commencée et s’installe finalement sur la deuxième marche du podium, derrière Alex Lynn de G-Drive Racing. De l’autre, Nelson Piquet Junior, au volant de la n°13, termine en quatrième position derrière Ho-Pin Tung (DC Racing).

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps – Rebellion Vaillante

Julien Canal : « On a vraiment bien travaillé en synergie entre les deux voitures pendant les essais. Nous avons eu une problème de boite de vitesse pendant les qualifications, nous sommes donc partis 8ème. Bruno a fait deux premiers relais exceptionnels et m’a laissé la voiture en P1, les pneus très peu dégradés, j’ai réussi à garder la tête dans mon premier relais. Mon objectif a été rempli en restant dans la dynamique des leaders. On a eu deux fois 10 secondes de pénalités et plus d’une minute de pit-stop à cause de l’antenne. Tout ces problèmes mis bout à bout nous ont relayé à la deuxième place du podium malgré une course très performante. C’est hyper encourageant pour la suite ! »

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps – Rebellion Vaillante

Nicolas Prost : « Un très bon résultat, une deuxième place c’est satisfaisant mais quand on voit le temps que l’on a perdu c’est un peu décevant en sachant que l’incident est extérieur à l’équipe. Cela reste toutefois de très bonne augure pour la suite. »

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps – Rebellion Vaillante

Mathias Beche : « L’équipe nous a donné une très bonne voiture, nous avions la capacité de faire un gros résultat. On aurait rêvé de faire un podium malheureusement on s’arrête au pied de celui-ci. Quelque petits problèmes de boîte de vitesse nous ont coûté un peu de performance tout au long de la course, sans cela nous avions un bon équilibre et c’est très encourageant avant d’arriver au Mans. Nous avons la capacité de faire une bonne performance au Mans, la compétition est extrêmement serrée et il faudra sortir Le grand jeu. Keep pushing! »

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps – podium LMP2

Bart Hayden (team manager) : « Toute l’équipe Vaillante REBELLION est très heureuse de décrocher un deuxième podium cette saison. C’est fantastique de terminer P2 et P4 avec les deux voitures, c’est mérité après tout le travail accompli. Spa nous a réussi par le passé et cela semble être toujours le cas aujourd’hui. Nous avions des voitures performantes et nous nous sommes bien battus. Bon boulot des pilotes et de tout le team. »

Source CP Rebellion Vaillante

Crédit photos @ FIA WEC et Rebellion Vaillante

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous