Actualité GPAO Historique

GPAO 2016 : Un tour dans les paddocks avec Ambroise

GPAO 2016 - Paddock
GPAO 2016 - Paddock

Le Grand Prix de l’Age d’Or de Dijon Prenois a une marque de fabrique que Peter Auto devra essayer de ne pas perdre, sa convivialité ! Le public vient en famille pour que chacun profite du spectacle et ait accès à l’intégralité du circuit, tribunes bien-sûr, espace Club évidement et aussi les paddocks. Ce sont dans ses derniers que je vous propose de faire un petit tour en ma compagnie…

Rentrer dans les paddocks c’est l’occasion d’approcher et d’immortaliser sur la pellicule, enfin plutôt la carte mémoire, les voitures de ses rêves…

Et puis aussi de croiser des pilotes

Avec un peu ou beaucoup d’expérience, souvent très content de partager avec le public curieux leurs impressions

Pour certain juste le temps d’un SMS pour confirmer à Mme que la séance d’essais s’est bien déroulée et que non les nouvelles Sparco ne font pas d’ampoule

Tandis que d’autres se demandent encore comme il est possible de démêler des boules quies

Mais ce qui est ultra important avant de prendre la piste, c’est d’être concentré !

Et puis après un roulage il faut souvent “débriefer” avec les mécanos pour ajuster quelques réglages

Ou simplement discuter souriant comme David Hart, et confirmer que les choix faits sont les bons 🙂

Richard Depagneux est quant à lui un peu plus inquiet, il met lui même la main à la pâte sous sa BM

Une Bizzarrini ça marche fort, mais c’est pas ultra accessible quand il s’agit de bricoler…

On croise aussi des convois étranges dans les paddocks

Je t’avais dit de prendre cette **tain de clé de 46 !

Chef, il nous reste des cerflex ?

Une Lola T70 toute nue, c’est tout de suite moins impressionnant, mais pas moins sexy !

Allo l’usine, oui je voulais savoir, le commutateur Z23 c’est bien la position 8 pour la config 71B12 ?

D’autres à coté sont moins inquiets, il faut dire que la Lancia n’aura pas beaucoup roulé sur le mouillé…

Les graviers retournent dans le bac après un petit tour en 962 🙂

C’est aussi l’occas’ de faire une étude comparative de crics !

Et aussi de chandelles car il est important de travailler en sécurité… (on notera au passage que cette Cobra garde quelques traces de son récent passage en carrosserie)

Mr Post-it n’a rien inventé finalement, du scotch et un marqueur c’est tout aussi efficace !

Savant mélange de modernité et de tradition dans cette 250 GT SWB

Le début du siècle dernier côtoie sans soucis la fin de ce même siècle

Type 35 vs 905, l’acier contre le carbone !

L’esprit de James n’est jamais très loin…

Certains viennent de loin pour gagner !

Tow here !

Quel cul bordel, pardon je m’emporte…

Drink or Drive, un Martini quand même ?

Et dans un coin, des tiffosi papparazzi

C’est vrai qu’il est beau ce “Breadvan”

Ah les pneus de Spa Classic n’ont pas tous été consommés on dirait, faute à la météo ?

Ceux-là sont réservés par contre

Et ici c’est un peu la foire aux pneus 🙂

On termine avec un grand merci aux commissaires qui ont fait un boulot exemplaire tout le week-end !

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

2 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Merci Phil ! C’est qu’un événement de la sorte sans l’accès aux paddocks n’aurait pas vraiment la même saveur…

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous