Actualité Mazda WTF ?

[TuTo/DiY] Comment doubler la capacité de chargement de votre roadster ?

Mazda MX-5 remorque
Mazda MX-5 remorque

Je ne vous apprends rien en disant que les tutoriels fleurissent un peu partout, que ce soit pour la cuisine, le bricolage dans la maison, le jardin ou même pour nos chères voitures. Impossible de passer à côté de ces « tutos » et de la grande vague du « Do It Yourself » particulièrement à la mode. C’est donc naturellement que le chef nous a invité à se pencher sur le sujet, après le test du mariage en limousine je n’ai décidément pas de chance : le tirage au sort du volontaire désigné d’office par la main du chef a sorti mon nom du chapeau, wouhou je suis l’élu !

Maintenant que j’ai un « tuto » à vous faire, me reste à trouver le thème… On aime bien la Mazda MX-5 chez AutomotivPress, et une remarque qui revient fréquemment au sujet du petit roadster nippon concerne la taille de son coffre et sa capacité de chargement : « pour partir en vacances avec Mme c’est limite, surtout si on va rapporter des souvenirs locaux, il faut faire un choix entre les pâtes et les 2 « superbes bottes tout cuir tellement pas cher qui me vont si bien » … » Le voilà mon sujet de tuto, aidons le propriétaire malheureux de Mazda MX-5, et plus généralement de petit roadster, à augmenter sa capacité de chargement ! Avant de se lancer dans les différentes étapes de réalisation, il important de signaler qu’aucun animal n’a été blessé durant la réalisation de ce tuto.

Étape 0 : Le matériel nécessaire

1/ L’outil de base, qui vous sera nécessaire à quasiment toutes les étapes, est une bonne grosse disqueuse ! On peut faire sans, mais ce sera beaucoup plus long… Avec, il faut prévoir un peu de consommables : bières et disques neufs, et surtout les éléments de sécurité incontournables (gants pour garder ses doigts et lunettes pour pouvoir les compter le soir), une protection auditive est également recommandée. Toujours pour travailler dans de bonnes conditions de sécurité, armez-vous d’une paire de serre-joint afin de fixer ce qui passera sous la disqueuse.

2/ Un peu de ferraille en tout genre sera indispensable, du carré, du plat, du tube, bref tout ce que vous pouvez trouver est bon à prendre, n’ayez pas peur d’en avoir trop, vous pourrez choisir le plus adapté le moment venu.

3/ Et enfin, matière première incontournable, une MX-5 (ou tout autre roadster) en plus de celle dont vous voulez doubler la capacité de chargement. C’est à partir de cette phrase que le chef m’a dit que mon tuto devenait aussi couteux que douteux : “Nous n’avons pas le budget de Top Gear !”… je vous laisse juger.

Étape 1 : Donner la nationalité hollandaise à votre roadster

A partir de quelques morceaux de ferraille usagée, il va s’agir de vous confectionner une attache caravane à mettre au cul de votre MX-5. Dans le cas précis qui illustre ce tuto, une MX-5 Mk1, il semble aisé de partir des 2 crochets de remorquage arrière en se fixant dessus. Cette option permet même d’avoir une boule facilement amovible à l’aile de 4 vis de 12 et 4 écrous de 14.

Cette première étape de mise en jambe vous permettra aussi d’exercer vos talents insoupçonnés (et plutôt très très bien cachés dans mon cas) de soudeur. Et quitte à faire les choses bien prenez le temps de faire un peu d’électricité et de tirer quelques câbles vers une prise universelle. Inutile de vous rappeler combien il est important de mettre son clignotant !

La partie peinture peut être sous traitée ou réalisée par le maître soudeur, l’aspect final dépendra là aussi de vos qualités artistiques, second constat me concernant, je suis à peine moins mauvais en peinture qu’en soudure… On remonte le tout et hop nous voilà prêts à aller passer vos vacances à l’autre pays du fromage !

Étape 2 : Alléger la donneuse pour ne garder que le meilleur

Truc et astuce : Un copain bien énervé pourrait vous être utile pour cette étape, je choisi Jayz, son calme et sa frappe chirurgicale seront d’une aide précieuse !

Finalement une MX-5 Mk1 c’est plein de superflu ! Une fois l’avant bien allégé et débarrassé de l’inutile, on peut se consacrer à l’arrière. L’outil magique revient sur le devant de la scène, la disqueuse ne demande qu’à rogner de la ferraille !

C’est le moment ou Jayz prend le rôle principal et s’occupe des petites finitions fines de précision précise : une main de fer dans un gant de cuir.

Après quelques jurons, puis quelques minutes de découragement, et finalement des encouragements tout aussi stupides que la finalité de ce projet, surgit un grand boum : le roadster est en 2 morceaux, victoire ! Un p’tit parallélisme et on y voit plus rien, non ?

Pour finir correctement cette deuxième étape, il faudra évacuer proprement l’inutile, à savoir l’avant. Pensez à sauver les ours en cette période de COP21, triez vos déchets. Bon on peut garder le Jayz, il est sympa quand même !

Truc et astuce : Il est préférable de dire bonjour au monsieur de la déchèterie (vous savez celui que vous n’avez jamais vu sans son gilet jaune) avant de lui déposer le contenu de la remorque, il se peut qu’il trouve ce chargement surprenant !

Étape 3 : Poser le derrière sur ce gros machin

Tout est dans le titre, le rouge doit aller sur le gris, facile, non ?

A ce moment-là il peut être bien de démonter encore 2-3 bricoles qui ne devraient plus servir, comme le réservoir, le pont ou d’autres choses qui ne vous semblent pas indispensables. Là encore chacun pourra apporter sa petite touche de créativité selon le modèle retenu et ses aspirations.

Comme sur les manuels de Lego Technic, on retourne l’ensemble pour intervenir dessous. Bon ici on a plutôt l’impression de coucher une bête blessée sur le flanc, mais c’est certainement due à la couleur rouge.

Quelques boulons, coups de disqueuses, cordons de soudure, coups de masse plus tard, l’ensemble commence à prendre forme. Comme pour le tracteur, jouez un peu de la pince à dénuder pour faire quelques branchements, l’avantage de prendre une donneuse identique au tracteur c’est que vous connaissez déjà la couleur des fils !

Étape 4 : Accouplez et profitez !

La femelle sur le mâââle, hop l’accouplement semble réussi, il ne reste plus qu’à aller profiter de son roadster maintenant pourvu d’un second coffre ! Et oui la capacité de chargement est tout simplement doublée !

Ne zoomez pas trop sur les photos sous peine de découvrir que les finitions ont été un poil bâclées, ne me demandez pas non plus à quoi servent la capote, l’antenne radio ou l’échappement, c’est uniquement une question de look 🙂

Le chef m’avait demandé de ne pas faire n’importe quoi pour ce premier tuto, consciencieux je suis allé tester l’ensemble sur circuit afin de valider la réalisation. Étonnamment il m’a laissé entendre que ce tuto ne serait pas forcément le premier d’une longue série, dommage moi qui espérait progresser en soudage…

Crédit photos @ Ambroise Brosselin et Walter Babic

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

5 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire
  • En Elise c’est plus simple pour doubler la capacité de chargement, pas besoin de disqueuse, il suffit de porter une veste avec des poches.

  • Content que ça vous plaise, on attend les photos de vos réalisations maintenant 🙂
    Bien vu Rémy, aurais-tu passé quelques temps dans ce campus ?

  • Génial l’idée et la réalisation! Et en plus, le shooting a été réalisé sur le campus de la fac de Dijon 🙂 !! What else ?

  • Enooorme !!!
    Félicitations Ambroise, ton attelage me donne envie. Dommage qu’avec une Elise, le même boulot ne donne que 12 litres de chargement en plus. 🙂