Actualité BMW Vidéos

40 ans de BMW Série 3, ça se fête !

La BMW Série 3 est incontestablement l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand, succès de la marque bavaroise, devenue une légende, fruit de six générations à ce jour. Elle représente à elle seule le tiers de la production de la firme de Munich ! La première Série 3 Type E21 est lancée en mai 1975 en remplacement des 1502, 1602, 1802 et 2002 (Type E10 et 20) apparues en janvier 1968 et considérée comme la voiture culte de l’époque. Retour sur 40 ans de succès technologique et commercial…

BMW Série 3 6 génération E21, E30, E36, E46, E90 et F30
BMW Série 3 6 génération E21, E30, E36, E46, E90 et F30

1ère génération (E21)

Souhaitant proposer au public une gamme Premium à la fois moderne et accessible, BMW commercialise ses premières Série 3 avec les modèles 316, 318, 320 et 320i qui connaissent un succès rapide grâce à leurs performances et leur style élégant, dessiné par le designer français Paul Bracq.

BMW Série 3 (E21)
BMW Série 3 (E21)

Diplômé de l’école Boulle en 1953, il travaille dans le studio de design de Philippe Charbonneaux puis chez Citroën. Engagé en 1957 par Mercedes-Benz pour dix ans, il dessine notamment les Mercedes-Benz 600, SL “Pagode”, berlines et coupés “Heckflosse” (W108 à W112) et “Stricht-Acht” (W114 et W115) ancêtre de la Classe C. À son retour en France en 1967, il travaille chez Brissonneau et Lotz, menant en parallèle la réalisation de deux prototypes de voitures de sport basées d’une part sur la BMW 1600 et d’autre part sur la Simca 1100.
En 1970, il devient directeur du design chez BMW. Il est notamment responsable du design des Série 5 (E12), Série 3 (E21), Série 7 (E23) et en 1973 du concept-car BMW Turbo Studie qui inspirera par la suite la lignée des M1, Z1, Série 8 et M1 Hommage Concept. Paul Bracq est également indirectement responsable du design de la Série 5 (E28) dont le style n’évolue que peu par rapport au modèle précédent, la E12. C’est Claus Luthe ; considéré par les spécialistes comme le père des BMW modernes ; qui reprend ses projets après son départ chez Peugeot en 1974.
Il sera responsable du design intérieur de la 604 à la 206 et travaille également sur les concept-cars Quasar, Proxima et Oxia. Il prend sa retraite en 1996.

BMW Série 3 (E21)
BMW Série 3 (E21)

Introduit en 1977, le six cylindres en ligne M60 des modèles 320i (2.0L) et 323i (2.3L) va marquer une génération d’amateurs par son caractère sportif et son timbre mélodieux. Avec ses 125ch, la 320i propose déjà du moteur à injection mécanique le plus performant de sa génération et la 323i est la plus puissante de la gamme avec 143 ch. Avec un poids de 1135 kg à sec sur la balance et une boite de vitesses à 5 rapports, les performances sont à l’avenant : le 0 à 100 km/h réclame 8,8 sec et la VMax tutoie les 200 km/h (198 exactement).
Innovation majeure à l’époque, la gamme BMW Série 3 est la première à proposer différentes déclinaisons de carrosserie. La berline compacte deux portes des débuts est redessinée en 1979 dans une forme plus sportive et déclinée en cabriolet avec arceau. La 1ère génération de BMW Série 3, produite de mai 1975 à janvier 1983 est une réussite avec plus de 1 354 000 exemplaires vendus dans le monde. Le modèle phare de la gamme, la 323i sera produites à 147 106 unités dont 10% en conduite à droite.

BMW 323i (E21)
BMW 323i (E21)

2ème génération (E30)

Lancée en 1982, elle élargit l’offre avec outre une berline, un coupé, un “Touring” (break), un cabriolet et un modèle très sportif destiné à la compétition. Cette BMW M3 Type E30 est commercialisée à quelques milliers d’exemplaires dans le but d’être homologuée sur les circuits automobiles, motorisée par un 4 cylindres 2.3L 16 soupapes de 195 ch. Contre toute attente, elle connaît un succès fulgurant, incitant BMW à lancer sa production à grande échelle. La M3 remporte de nombreux prix tout en gagnant l’attachement du grand public. Voiture mythique, elle scelle définitivement l’alliance de la Série 3 avec la compétition automobile et permet de faire profiter directement au large public de ce qui a pu être testé en compétition. Elle sera produite en M3 Evo I 200 ch (1987), M3 Evo II 220 ch (1988) et M3 Sport Evo 238 ch (1990).

BMW M3 (E30)
BMW M3 (E30)
BMW M3 (E30)
BMW M3 (E30)

Le premier diesel fait son apparition en 1985 avec la 324d. Ce 6 cylindres diesel 2,4L atmosphérique développe 86 ch… Pouah !!

BMW Série 3 (E30)
BMW Série 3 (E30)

La même année apparait la BMW 325iX (170 ch) qui inaugure la transmission à 4 roues motrices.

BMW Série 3 (E30)
BMW Série 3 (E30)

3ème génération (E36)

Commercialisée de 1991 à 2001, cette 3ème génération propose des modèles aux dimensions plus généreuses, déclinés en berline, coupé, Touring, cabriolet et Compact. Cette gamme est caractérisée par ses moteurs puissants et des innovations au niveau de la suralimentation par turbo et des boîtes de vitesses. Fait notable, la distribution variable (Vanos) fait son entrée dans la gamme sur les 320i, 323i, 325i et 328i.

BMW Série 3 (E36)
BMW Série 3 (E36)

La M3 (E36) est disponible en berline, coupé et cabriolet. Elle étrenne un beau six cylindres en ligne de 3.0L puis 3.2L et une boîte séquentielle, l’une des premières du marché, la SMG (Sequential Motorsport Gearbox). Son moteur est équipé du système double Vanos sur ses versions M3 3.0L 286 ch (1993), M3 3.0L GT 295 ch et M3 3.2L qui dépasse la barre des 300 ch avec 321 ch (1996).

BMW M3 (E36)
BMW M3 (E36)

4ème génération (E46)

Disponible en carrosseries berline, coupé, Touring, cabriolet et Compact, elle se caractérise par ses faibles consommations (déjà !). La BMW 320d inaugure l’injection directe Diesel, offrant une consommation moyenne limitée à 5,7 litres/100 km.

BMW Série 3 (E46)
BMW Série 3 (E46)

De son côté, la M3 (E46), n’existe qu’en coupé et cabriolet. Elle se dote d’une nouvelle version de la boîte séquentielle SMG avec 11 modes de conduites, la SMG-II. Le système Vanos reste double, tandis que la cylindrée du bloc 6 cylindres augmente à 3 246 cm3 pour développer 343 ch. Cette M3 séduit par sa polyvalence, proposant un mix de sportivité et de sens pratique qui la rendent utilisable quotidiennement, avec ses 5 places accueillantes, un coffre spacieux de 410 litres. Une version plus extrême suivra, la M3 CSL (Coupé Sport Léger), qui voit sa puissance portée à 360 ch pour une baisse de poids d’une centaine de kilos, avec l’utilisation de carbone, pour le toit notamment, ainsi qu’un intérieur dépouillé, des freins plus gros et des jantes spécifiques.
En 2001, pour répondre à l’homologation de la M3 en ALMS (American Le Mans Series), BMW présente la M3 GTR. Elle sera vendue 250 000 € à 5 exemplaires et introduit un moteur magnifique V8 atmosphérique de 4,0L bridé à 380 ch secondé par une transmission Getrag manuelle à 6 rapports.
La fabrication des modèles E46 cesse en 2005, au moment où la BMW Série 3 atteint les 10 millions d’exemplaires vendus.

BMW M3 E46
BMW M3 E46
BMW M3 E46
BMW M3 E46

5ème génération (E90/91/92/93)

Cette 5ème génération jouit de systèmes électroniques de pointe, dont la technologie 4 roues motrices intelligente xDrive et à partir de 2007, des innovations BMW EfficientDynamics, telles que la récupération de l’énergie de freinage, le système d’arrêt/redémarrage automatique du moteur ou encore l’indicateur de changement de rapport. Lancée d’abord en version berline, l’E90 propose ensuite des versions Touring, coupé et cabriolet.
C’est lors du salon automobile de Francfort 2007 que le coupé M3 est dévoilé en première mondiale. Il reprend le V8 atmosphérique 4.0L vu sur la M3 GTR (E46) qui cette fois ci n’est pas bridé et affiche 420 ch à 8300 tr/min pour 420 Nm de couple à 3900 tr/min. Un sacré morceau qui va marquer l’histoire de la M3 comme l’a fait le superbe 6 cylindres en ligne atmosphérique précédent. La boîte séquentielle SMG II n’est pas reconduite et cède sa place à une boîte à double embrayage nommée M DKG (Doppelkupplungsgetriebe) qui signifie Dual Clutch Gearbox (DCT). Plus performante et plus facile d’emploi que la SMG II, la M3 ainsi parée gagne 2 dixièmes de seconde sur le 0 à 100 km/h, soit 4,6 sec.

BMW M3 E92
BMW M3 E92
BMW M3 E92
BMW M3 E92

6ème génération (F30/31/34)

Inaugurée en 2012, avec le lancement de la berline, coupé puis Touring, elle s’enrichit de nouvelles carrosseries comme la Gran Turismo et la Gran Coupé.
La Série 3 ultra sportive badgée Motorsport, prend une double appellation suivant sa carrosserie : M3, chiffre impaire, pour la berline 4 portes et M4, chiffre paire, pour le coupé 3 portes. Adieu l’exceptionnel V8 4.0L, le nouveau moteur est un retour aux sources, un 6 cylindres en ligne, mais plus atmosphérique, suralimenté par deux turbos qui développe 431 ch.

BMW M3 (F80)
BMW M3 (F80)
BMW M3 (F80)
BMW M3 (F80)

Sources et crédit photos @ BMW

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous