Actualité Livre/Book

A vos kiosque : Top Gear Magazine version française débarque le 30 avril !

Top Gear Magazine France
Top Gear Magazine France

Je sais vous allez dire “Quoi un nouveau Top Gear français ??”. Oui, mais lisez donc l’article, il s’agit de la version “print” comme on dit dans le métier, le magazine imprimé sur papier glacé disponible à la vente le 30 avril et qui sera bimensuel. Très peu de point commun pour le moment avec l’émission de télévision diffusé sur RMC Découverte, heureusement. Il s’agit surtout d’une traduction, version francisée, de la version anglaise de Top Gear Magazine, qui sera tirée à 110 000 exemplaires pour son 1er numéro dans l’hexagone.

Top Gear Magazine France
Top Gear Magazine France

Oracom ; groupe de presse spécialisé depuis plus de 15 ans dans la high-tech, la création graphique et la décoration ; a fait appel à Cédrik André, Concepteur/Rédacteur et Journaliste Auto, pour assumer la charge de Rédacteur en Chef.

A la question d’une si longue attente avant l’arrivée de Top Gear Magazine, il répond : “Certains membres de l’équipe et moi-même sommes des inconditionnels de la version anglaise et en tant que journalistes automobiles et amis, je ne compte plus les fins de soirées à nous demander pourquoi un tel magazine n’existait pas en France. Et puis, il y a quelques mois, nous nous sommes dit qu’il était temps d’agir mais nous ne voulions pas faire une pâle copie. Rien ne vaudra jamais l’original, nous avons donc rencontré Top Gear UK pour leur proposer de créer la déclinaison française de Top Gear qui s’ajoute à leurs 30 licences dans le monde !”

Concernant le contenu, il précise : “Dans un premier temps, nous serons très proches du contenu du magazine anglais sans pour autant en être une copie conforme, principalement dans le choix et l’enchaînement des sujets. Mais nous aurons une grosse moitié du magazine (actus, rubriques, sujets et essais) 100% français à court/ moyen terme et cette proportion continuera d’augmenter par la suite. Nous avons déjà commencé. La partie ‘Reportages’ faite par nos homologues anglais (qui contient les exclusivités, les essais longue durée ou à l’autre bout du monde — voire les deux, les comparatifs, etc.) est d’une telle qualité qu’il serait compliqué pour nous de les surpasser dans les premiers mois, et surtout dommage de ne pas en faire profiter notre lectorat français. En revanche, le courant passe très bien avec l’équipe anglaise et nous avons déjà convenus d’être impliqués avec eux sur certains sujets en amont, et de participer à leur réalisation.”

Top Gear Magazine France
Top Gear Magazine France

Le style impertinent qui a fait le succès de la version anglaise sera t il repris ? Cédrik André explique : “À vrai dire, je ne parlerai pas d’impertinence mais, au contraire, de pertinence. Ce que certains prennent parfois pour de l’impertinence ou de l’arrogance est en fait le résultat d’un vrai choix éditorial : l’objectivité. Il est rare de lire des papiers négatifs sur une automobile… Pour ce qui est du côté déjanté, disons que… l’esprit est là. Déjanté, parfois. Fun et plaisant, tout le temps. Pour nous, cela fait partie de l’ADN du magazine. Si vous ne souriez pas au moins une fois à la lecture d’un papier, c’est que nous avons raté notre coup. Nous ne considérons pas la voiture comme un moyen de transport, comme un ‘déplaçoir’ comme on dit entre nous, mais comme un plaisir.”

Il y a t il un lien éditorial entre l’émission de télé Top Gear sur RMC Découverte et l’équipe du magazine ? Il précise : “Il n’y a aucun lien entre l’émission de télé et le magazine en France. Il existe des ponts entres les versions anglaises, mais pas chez nous. À ce jour, je n’ai même jamais rencontré les personnes de l’équipe de l’émission télé. Pour tout vous dire, quand nous avons contacté l’éditeur anglais du magazine papier Top Gear UK, nous ne savions pas que l’émission serait adaptée par RMC découverte. Nous avons travaillé en parallèle sans le savoir. Le fait que les deux voient le jour au même moment est, en quelque sorte, un hasard du calendrier. Et puis, les périodicités ne sont pas les mêmes. Nous sortons tous les deux mois jusqu’à fin 2015 et le rythme devrait s’accélérer l’année prochaine.”

Source CP Oracom/The Messengers

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous