Actualité Aston Martin

Aston Martin Valkyrie : Sous forme de quasi-production

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

Aston Martin présente son hypercar Valkyrie (ex-AM-RB-001) sous forme de quasi-production. Le développement aérodynamique a entraîné l’évolution du design extérieur et des détails novateurs reflètent “la poursuite intransigeante de la performance” d’Adrian Newey, son concepteur. Le cockpit comporte une position de conduite inclinée de style F1 et une ergonomie minimaliste, convenant à deux personnes. Annoncée l’année dernière à la même période, Aston Martin et Red Bull Advanced Technologies ont depuis travaillé intensément pour développer davantage l’aérodynamisme, la ligne de la carrosserie et l’habitacle de la Valkyrie, mi-F1 mi-Sport Proto LMP.

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

Valkyrie, fille de Bulldog

Souvenez vous de l’Aston Martin Bulldog Concept, dessiné par William Towns en 1979, dont le nom de code du projet était DP K9.01, d’après un personnage de “Doctor Who”. De forme trapézoïdale, basse (1,09m), large (1,92m) et de longueur réduite (4,27m), la Bulldog Concept est équipée de portes papillons commandées via un pupitre accessible après ouverture d’une trappe affleurante. L’habitacle dévoile des formes elles aussi très anguleuses. Certains détails étonnent, comme la rampe de feux escamotable, ou les jantes lisses, fruits d’études aérodynamiques. Ce modèle est équipé d’un couple caméra-écran de télévision pour la vue arrière, à la place d’un rétroviseur. Motorisée par un V8 5.3L biturbo de 710 ch (700 bhp/522 kW) et de 678 Nm, elle atteint une VMax de 191 mph soit 307 km/h.

Aston Martin Bulldog Concept
Aston Martin Bulldog Concept
Aston Martin Bulldog Concept
Aston Martin Bulldog Concept
Aston Martin Bulldog Concept
Aston Martin Bulldog Concept
Aston Martin Bulldog Concept
Aston Martin Bulldog Concept

Aéro renforcée

Adrian Newey a beaucoup modifié cette version “presque” finale de la Valkyrie (ex-AM-RB-001) en incluant de nombreuses modifications dont l’objectif est d’améliorer l’aérodynamique : jantes presque entièrement fermées et portes papillon comme sur la Bulldog Concept, aileron positionné plus haut, des tunnels aéro créant un effet “Venturi” de part et d’autre du cockpit, flancs plus creusés afin d’augmenter les flux d’air vers le diffuseur arrière, etc… Aston Martin assure que les deux tunnels sous la Valkyrie permettent de limiter les disgracieux éléments aéro qui cassent la ligne. L’un des plus grands changements sont les ouvertures entre le poste de pilotage et les arches de la roue avant, Adrian Newey ayant constaté qu’ils étaient la clé pour obtenir des gains considérables dans la portance avant et la génération d’appuis.

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

La calandre a d’ailleurs disparue, laissant place au seul logo gravé chimiquement dans le carbone, 30 % plus fin qu’un cheveu humain et épais de 70 microns, il est plus léger de 99,4 % qu’un badge classique ! L’ingénieur anglais, propriétaire notamment d’une Lotus Elise S1 qu’il a préparé, connait bien la notion d’allègement. Par exemple, les phares et feux sont entre 30 et 40 % plus légers que ceux employés sur les Aston Martin. Inspiré de la Formule 1, le feu-stop arrière a aussi vu son poids réduit grâce à un dessin aux dimensions réduites, 5,5 mm de large et 9,5 mm de haut. Malgré le fait que le design soit figé à 95 %, Adrian Newey continue de travailler sur différentes optimisations aérodynamiques !

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

Une attention particulière a été accordée avec la conception du cockpit pour s’assurer que la vision latérale et directe avant et arrière soit pratiquement ininterrompue. Pour éviter toute perturbation aérodynamique indésirable, les rétroviseurs extérieurs traditionnels ont été remplacés par des caméras montées sur chacun des flancs de l’Aston Martin Valkyrie. Deux écrans sont positionnés à la base de chaque montant du pare brise pour imiter la vue fournie par les rétroviseurs extérieurs conventionnels. Il n’y a pas de lunette arrière et ce système permet de se passer d’un rétroviseur.

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

Mais, l’élément principal de l’intérieur est le volant directement issus de la F1, concentrant toutes les commandes. Du taille imposante, il regroupe le bouton de démarrage et un écran OLED communicant les différentes informations de pilotage. Avec les es deux écrans latéraux qui font office rétroviseurs extérieurs, on trouve un quatrième écran central destiné à la navigation et à la ventilation… diffusée par de petits aérateurs. Honnêtement, les écrans et le volant détachable semblent bien mal intégrés sur la planche de bord.

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

Pour maximiser l’espace intérieur, les sièges sont incrustés directement sur le châssis carbone, les occupants adoptant un position “pieds-haut” inclinée qui rappelle les Formule 1 et les Protos du Mans, afin que les occupants de la Valkyrie fassent corps avec la voiture. Un harnais à quatre points est monté en série, pour les pistards un harnais à quatre points est disponible en option.

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

Matt Hill, directeur du design intérieur, a précisé : “Cela a été un énorme challenge de réaliser cet intérieur […] Dans ce cas précis, nous sommes partis d’un objectif que nous estimons possible et travaillons jusqu’à l’atteindre […] Nous nous sommes battus millimètre par millimètre, mais la bataille le valait, c’est fantastique de voir les clients essayer les sièges baquets.”

Pour mémoire, toutes les infos techniques connues à ce jour sont détaillées > ici <

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie

Source CP Aston Martin