Actualité Aston Martin Concours d'Elégance

Aston Martin Victor : BBQ unique…

Aston Martin Victor
Aston Martin Victor

Voici l’Aston Martin Victor, présentée au Concours of Elegance à Hampton Court Palace à Londres, pour commémorer le 70ème anniversaire de l’appellation Vantage, avec la DB2 à l’époque. Le nom Victor fait référence à Victor Gauntlett, quia  relancé la marque anglaise au début des années 1980. Ce one-off signé Q – pour un discret client belge – est construit à partir d’éléments des One-77 et Vulcan. Il s’inspire des V8 Vantage des années 70’s/80’s et de la version de compétition DBS V8 Le Mans RHAM/1 “The Muncher”.

Beauté Bestiale by Q

La division Q sur mesure d’Aston Martin a révélé sa dernière création client, une supercar unique qui combine des éléments issues de la routière One-77 et de la pistarde Vulcan. La Victor est la voiture atmosphérique la plus puissante jamais produite par Aston Martin. Son moteur V12 de 7.3L, pris sur la One-77, a été démonté et reconstruit par Cosworth, avec un ensemble puissance/couple augmenté de 760 ch (559 kW à 7500 tr/min)  et 750 Nm (à 6000 tr/min) à 847 ch (623 kW) et 821 Nm. Pour mémoire le moteur V12 7.0L atmosphérique de la Vulcan offre une puissance de 831 ch (à 7750 tr/min) et 780 Nm de couple (à 6500 tr/min). Le moteur de la Victor est secondé par une transmission manuelle à six rapports fournie par Graziano, livrée avec un embrayage renforcée sur mesure et dotée deux radiateurs de refroidissement.

Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor

L’Aston Martin Victor utilise les mêmes ensembles ressorts/amortisseurs (réglables en six directions) et les échappements latéraux que la Vulcan. Elle est équipée de freins Brembo CMM-R Carbon Ceramic (380 mm AV et 360 mm AR) à étriers à 6 pistons qui, selon Aston Martin, peuvent offrir une capacité de freinage comparable à celle d’une GT3 de course. Un séparateur avant et un diffuseur arrière optimisés au niveau aérodynamique produisent 30% en plus soit 86 kg (842 Nm) d’appuis à 160 km/h, ce qui est plus qu’une Vantage GT4 de circuit. Vous l’avez compris, la base de l’Aston Martin Victor, c’est la One-77. Elle en reprend d’ailleurs le châssis entier en fibre de carbone, mais avec 1630 kg la Victor est moins lourde que la One-77. Le projet Victor a demandé 18 mois entre les premières esquisses et la réalisation finale.

Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor

L’équipe de Q s’est inspirée de l’ère des muscle cars d’Aston Martin, en particulier la Vantage des années 80’s reconnaissables à leurs phares ronds uniques. Elle a emprunté des éléments des modèles Aston Martin actuels, y compris les feux arrière vu sur la Valkyrie. Là où il n’est pas exposé la fibre de carbone avec une finition satinée, le Victor se pare d’un vert foncé appelé “Pentland Green”, une peinture Aston Martin des années 70’s relancée par Q pour 2020.

Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor

À l’intérieur, les matériaux en cachemire, en titane poli (cadrans et boutons), aluminium finition anodisée et en noyer (tableau de bord et boule du levier de vitesses) contrastent avec les sièges baquets de course recouverts de cuir de couleur vert forêt. On note les harnais à quatre points, le volant ouvert de style Vulcan, la fibre de carbone satinée.

Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor
Aston Martin Victor

Credit photos @ Aston-Martin / Alex Lawrence

Nous twittons, suivez-nous