Actualité Brabham

Brabham BT62R : R comme Route, mais avec beaucoup de Racing dedans…

Brabham BT62R
Brabham BT62R

Brabham présente sa supercar BT62 en version “street legal”, c’est à dire homologuée pour une utilisation routière. Inutile de vous précipiter pour la réserver. Son tarif hors taxe et hors malus est très élevé : 1,4 M€ (1,25 M£) alors que les versions Competition et Ultimate Track “ne coûte que” 844 000 € (750 000 £) et 1,13 M€ (1 M£). Le second point très important pour mettre l’auto sur le bitume routier est son homologation, “uniquement pour certains marchés”, précise le constructeur australien, “en fonction de la législation locale et du potentiel clients”. Deux version de la BT62R sont proposées, Signature et Celebration arborant l’une des 35 décorations des Brabham victorieuses en Grand-Prix de F1.

Les grandes différences entre cette version routière de la BT62 (lire ici) et la pistarde se situe au niveau de l’aérodynamique : bouclier avant (splitter), diffuseur arrière et aileron sont spécifiques et moins importants. On notera l’apparition d’une prise d’air moteur sur le toit. La hauteur de caisse est réglable via un bouton au tableau de bord, variant ainsi de 70 à 130 mm. L’échappement est moins libéré afin des respecter un niveau bruit réglementaire. La monte pneumatique est confiée à Goodyear avec des semi-slick Eagle F1 SuperSport.

Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62
Brabham BT62

Le traitement de l’habitacle suit la même recherche de “confort” : meilleure insonorisation thermique et phonique, climatisation, pare-brise chauffant, sièges baquets en fibre de carbone plus accueillants recouverts de cuir et/ou d’Alcantara avec surpiqûres contrastées, ciel de toit recouvert d’Alcantara, verrouillage des portes à distance, système audio et compartiments de rangement internes sur mesure. Le tableau de bord comporte un nouveau panneau de commande numérique avec une option pour revenir à l’affichage orienté piste pour un usage circuit. La rétro-vision par caméra arrière est disponible.

Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R

La motorisation de la Brabham BT62R reprend le V8 5.4L atmosphérique des version Compétition et Ultimate Track. Il développe une puissance de 710 ch (522 kW à 7400 tr/min) et 667 Nm (à 6200 tr/min) de couple et sa cartographie est spécifique à un usage routier. Ce V8, monté longitudinalement en position central arrière, mesure 94 mm d’alésage et 97 mm de course soit 5 387 cm3. Le taux de compression est de 10,5:1. Sa base est le V8 5.0L Ford “Coyote” que l’on trouve sur la Mustang. De nombreuses versions de ce V8 de la famille Modular Ford sont disponibles, la marque à l’ovale bleue l’utilisant dans une version “Voodoo” de 5.2L pour propulser la Mustang GT350/R (2018).

Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R

Dans cette itération, le V8 est équipé d’un vilebrequin plat et produit 533 ch (392 kW à 7500 tr/min) et 582 Nm (à 4750 tr/min), avec un taux de compression plus élevé de 12,0:1. L’alésage de 94 mm est identique, seule la course de 93 mm a été modifiée pour obtenir 97 mm. Christian Reynolds, directeur australien de Brabham Automotive, qui supervise la fabrication de la BT62 dans l’usine d’Adélaïde, a confirmé que le moteur V8 est fourni par un tiers, puis fortement modifié par la société. Le bloc est secondé par une boîte séquentielle 6 rapports, avec palettes au volant, dont la démultiplication a été revu pour être adaptée à une utilisation sur route.

Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62R

Les propriétaires de la “Série Signature” ont une totale liberté de la teinte de leur voiture alors que ceux de la version “Série Celebration” pourront choisir parmi l’une des 35 livrées de course célébrant les 35 victoires de l’équipe Brabham en Formule 1. La livrée choisie est exclusive et ne sera jamais reproduite. Les propriétaires de la “Série Celebration” reçoivent également des traitements de luxe supplémentaires, notamment des badges dorés et le propre « Track Pack » de Brabham, comprenant l’aileron arrière, le séparateur avant et le diffuseur arrière des variantes de piste, offrant à la BT62R routière les mêmes propriétés aérodynamiques et force d’appui que les BT62 de circuit !

Source CP Brabham Automotive

Nous twittons, suivez-nous