Actualité Bugatti

Bugatti Chiron Pur Sport : Les détails techniques

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

La Bugatti Chiron a réalisé des essais sur le circuit Bilster Berg, dans le cadre des derniers réglages et ultimes optimisations, afin des tester les spécifications de la version Pur Sport (VMax 350 km/h, masse allégée de -50 kg, charge aérodynamique augmentée de +50 kg) : châssis affermi, rapports de boîte de vitesses raccourcis, régime moteur plus élevé et nouveau mode de conduite ESC Sport+. Revue de détails techniques de la version Pur Sport de la Bugatti Chiron.

Châssis plus ferme

Un des plus grands changements de la Bugatti Chiron Pur Sport (lire présentation ici) réside dans son châssis. Sur les deux essieux, les ingénieurs ont défini un carrossage négatif de 2,5 degrés pour une augmentation de la performance. Afin d’intégrer les réglages négatifs du carrossage, les ingénieurs ont développé de nouvelles rotules de suspension. À partir des très nombreuses possibilités de géométrie d’essieux, ils ont calculé et simulé “à grand frais” 17 variantes différentes pour finalement se décider pour celle qui s’harmonise le mieux avec la carrosserie, les ressorts et les pneus.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

De nouveaux ressorts de suspension avec un taux de 166 N/mm à l’avant et de 200 N/mm à l’arrière – au lieu de 100 N/mm à l’avant et de 150 N/mm à l’arrière – assurent en outre un réglage plus raide, sans compromis sur le confort. La liaison entre amortisseurs et la carrosserie est désormais assurée par des silent blocks nettement plus rigides. Les paliers de l´essieu avant ont 2,3 fois plus de rigidité (+130 %) et 1,77 fois plus à l’arrière (+77 %).

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

En raison du meilleur contact de ses nouveaux pneus, lui conférant plus d’adhérence, de son carrossage négatif et de son appui aéro plus élevé, les ingénieurs de Bugatti ont décidé de limiter électroniquement la VMax à 350 km/h à 6900 tr/min. Le seul réglage du châssis a nécessité plus de 50 000 kilomètres de test et le programme Chiron (lire ici) dans son ensemble implique plus d’un million de kilomètres de test.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

Rapports de boite plus courts

La boîte de vitesses à double embrayage et sept rapports DSG7 a subi également une évolution. Les ingénieurs de Bugatti ont raccourci chaque rapport de 15% et modifié de très nombreux éléments de construction. La Chiron Pur Sport accélère de 0 à 100 en 2,3 sec au lieu de 2,4 sec, et de 0 à 200 en 5,9 au lieu de 6,1 sec. Par ailleurs, sur le 6ème rapport, elle passe de 60 à 120 km/h en 4,4 sec au lieu de 7,4 ! La loi de changement de rapport a été largement retravaillée, pour l’harmoniser avec la vitesse de rotation du moteur plus élevée et les rapports plus courts de la transmission.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

Régime moteur plus élevé

Suite aux modifications de la transmission, Bugatti a également adapté le moteur W16 8.0L d’une puissance de 1500 ch pour 1600 Nm de couple. La puissance nominale passe de 6700 à 6900 tr/min soit 200 tr/min de plus que le moteur de la Chiron. Le régime maximal est désormais de 7000 tr/min. Les quatre turbocompresseurs ont dû également être ajustés au niveau des soupapes Wastegate pour régler la pression de suralimentation. Pour chacun des sept rapports, le moteur W16 a reçu de nouvelles valeurs. Ainsi, la Chiron Pur Sport accélère sur le 6e rapport de 60 à 120 km/h presque trois secondes plus vite que la Chiron (4,4 sec vs 7,4). Globalement, les valeurs d’élasticité sont supérieures de 40 % à celles de la Chiron.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

Pneus spécifiques et jantes aérodynamiques

Les ingénieurs de Bugatti et Michelin ont défini un mélange de gomme plus souple pour une meilleure adhérence. Les pneus exclusifs pour la Bugatti Chiron Pur Sport sont des Michelin Sport Cup 2R, de taille 285/30 R20 à l’avant et 355/25 R21 à l’arrière, offrant un gain de 10 % d’accélération transversale supplémentaire, permettant une vitesse en virages plus élevée.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

Pour la Pur Sport, Bugatti a imaginé une jante en magnésium plus légère d’environ quatre kilos avec ailes aéro en option. Disposées en anneau, ces dernières assurent une ventilation des passages de roues et améliorent l’aérodynamique. Les anneaux montés sur les jantes aspirent plus d´air et l´éjectent plus rapidement vers l’extérieur, optimisant ainsi le flux d´air. Un cache sur les cinq écrous de fixation de roues minimise les perturbations aéro ce tourbillon d’air. Une diminution de poids de 16 kilos au total réduit le poids à vide et abaisse les masses non suspendues des roues.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

À l’arrière, un diffuseur plus grand et plus large et un aileron fixe de 1,90 mètre de large produisent une meilleure déportance sur l’essieu arrière. A noter l’évolution de aérodynamique qui se porte notamment sur le grand spoiler avant, les entrées d’air avant plus larges, l’aération des passages de roues avec sorties d’air optimisées et la hauteur réduite. La suppression des composants hydrauliques de l’aileron de la Chiron réduit le poids de plus de 10 kg. Globalement, le masse de la Chiron Pur Sport se voit réduite d’environ 50 kg, soit près de 1945 kg tout de même au total.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport

Nouvel ESC Sport+

En plus des modes de conduite EB, autoroute et handling, le nouveau programme ESC Sport+ promet plus de plaisir de conduite que le mode handling. L’ESC s’active nettement plus tard et admet plus de patinage, ainsi qu’une dérive contrôlée et un angle de dérive plus grand. Bref, la Chiron Pur Sport sait drifter !

Source CP Bugatti