Actualité BMW Historique Vidéos

Championnat Procar BMW M1, l’éphémère série d’une autre époque : Partie 2, les deux uniques saisons

Suite et fin de la rétrospective sur le Championnat Procar BMW M1, l’éphémère série d’une autre époque.

Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1

1979, la première saison

La saison inaugurale se cale sur le calendrier du championnat de Formule 1, enfin tout du moins sur ses épreuves européennes entre Mai et Septembre, avec 8 rendez-vous sur les circuits de Zolder, Monaco, Dijon Prenois, Silverstone, Hockenheimring, Osterreichring, Zandvoort et Monza. Une 9ème rencontre à but caritatif, hors championnat (sans point attribué aux pilotes), aura lieu au mois de Juin sur le circuit de Donington Park en mémoire de Gunnar Nilsson.

Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1

Avec 3 victoires sur 8 manches, Niki Lauda remporte le championnat en 1979 quelques points devant Hans Stuck qui remporte les 2 dernières courses et Clay Regazzoni 3ème au général. Notons aussi la victoire française de Jacques Laffite en Autriche, celle d’Elio de Angelis pour la manche d’ouverture en Belgique et les deux 1ères marches successives de Nelson Piquet pour la manche hors championnat et celle en France. Mais le 1er bilan reste mitigé, le championnat est taxé de show commercial à la gloire de BMW, et bien que le spectacle soit au rendez-vous, la sécurité des courses est un peu plus discutable : certains pilotes comme Hans Stuck (pour ne pas le nommer) se montrant plutôt agressif en ne cherchant pas à éviter les contacts ou les raccourcis dans l’herbe…

Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1

1980, la seconde et déjà dernière saison

Au début de la saison 1980, BMW annonce son intention d’entrer en Formule 1 en tant que motoriste pour Brabham, accord qui doit beaucoup à Bernie Ecclestone, patron de Brabham et de BS Fabrication. Partenariat prévu pour la saison 1982, BMW met alors tous ses efforts dans cette nouvelle aventure et abandonne le championnat Procar qui sait dès le début de saison que cette seconde année sera malheureusement la dernière.

Le calendrier est un peu élargi, la rencontre de Donington rentre dans le classement, et deux dates en Allemagne sont ajoutées hors grand-prix de F1 : une sur le circuit de l’Avus, et une autre sur le Norisring pour une course de 200 miles. Coté circuits de F1, l’évolution suit celle du calendrier du Championnat du Monde, Brands Hatch remplace Silverstone et Imola succède à Monza.

Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1

Autre nouveauté pour la nouvelle saison, les 5 voitures officielles BMW ne sont plus promises aux pilotes les plus rapides des essais F1 du vendredi, mais 5 pilotes sont titularisés pour l’année : Alan Jones, Jacques Laffite, Nelson Piquet, Didier Pironi, et Carlos Reutemann. Les autres pilotes, dont Mario Andretti, Derek Daly, Jean-Pierre Jarier, Riccardo Patrese, Alain Prost, Marc Surer, Hans Heyer, Manfred Shurti et Jan Lammers se répartissent dans les mêmes équipes que l’année précédentes, à savoir Projet Four, GS Tuning, Eggenberger Racing, Racing Cassani et Schnitzer Motorsport, plus quelques nouvelles écuries dont les noms des dirigeants ne nous sont pas inconnus, aujourd’hui encore : Arturo Merzario, Dieter Quester, Helmut Marko et le suisse Peter Sauber.

Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1

Alan Jones reconnaissait bien volontiers être un grand fan de la BMW M1, il fut même l’un des premiers propriétaires de la version routière. Bien que champion du monde de F1 1980, il échoue à la seconde place du championnat M1 Procar 1980 derrière Nelson Piquet qui termine l’année sur 3 victoires consécutives, Hans Stuck complète le podium du classement général. Cette seconde saison aura tenue toutes ses promesses et se sera montrée au moins autant disputée que la première, le show commercial aura été avant tout une bonne partie de plaisir pour le pilote et des moments de choix pour les spectateurs !

Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1

La fin de l’histoire

Le 1er décembre 1980, les 400 exemplaires produits sont atteints, la M1 peut officiellement concourir en Gr4. BMW avait initialement pour objectif l’entrée en Groupe 5 mais son engagement en Formule 1 change ses plans et la priorité est donné à la catégorie reine. BMW ne construit que deux BMW M1 Groupe 5 qui ne rouleront qu’une seule année. Les M1 Procar sont vendues à des clients privés pour un usage dans le championnat du Monde GT ou d’autres séries.

Aujourd’hui on peut voir quelques M1 Procar dans les musées mais aussi, et surtout, en piste lors d’épreuves historique, comme par exemple au Mans Classic ou au GPAO dans les mains de François Fillon. Il y eu même une manche revival en 2008 sur le circuit d’Hockeneim, l’occasion de voir rassemblé une bonne partie du plateau d’époque, voitures et pilotes compris ! Quelles que soient les conditions de roulage, le plaisir d’entendre hurler le bloc BMW et de voir la silhouette aérodynamique bodybuildée de la M1 sont toujours aussi agréables.

Les deux saisons BMW M1 Procar restent une expérience à part dans l’histoire automobile, seule la course des Champions a réussi à retrouver un peu le même esprit le temps d’un week-end en faisant se rassembler et s’affronter des pilotes d’horizon divers sur des machines identiques…

Championnat Procar BMW M1
Championnat Procar BMW M1

Merci à Gnico de 2thering.com pour les recherches historiques.

Crédit photos @ Archives BMW

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous