Actualité GPAO GPAO 2016 Historique

GPAO 2016 : Un tour dans les paddocks avec Raph’

GPAO 2016 - Paddock
GPAO 2016 - Paddock

Comme vous l ‘avez certainement constaté en lisant nos articles sur Grand Prix de l’Age d’Or, ou plutot en regardant les photos qui les illustrent, nous étions deux pour couvrir l’évènement. Donc après un tour avec Ambroise dans les paddocks, sautons maintenant sur l’épaule de Raph pour l’accompagner…

Faire le plein sur place c’est pratique, mais ça a un cout… Mieux vaut ne pas voir le prix du litre !

Le Trofeo Nastro Rosso rentre d’une séance d’essais libres, ambiance dans la pitlane

Quelle ligne ce chassis court ! Peut-être l’un de mes préférés pour la 250…

FX9 s’ajuste les pressions, pas évident entre la piste humide et l’air frais

Crevaison pour le Breadvan, ce ne sera pas la seule du week-end. Remarquez la clé à rallonge pour l’écrou central !

Mike en pleine concentration avant de prendre la piste au volant de cette Chevron B19

Les paddocks de Prenois sont un peu étroit, en attendant la rénovation et l’agrandissement en cours, on trouve de la place dehors

Du coté des grand-mères moins de boulot, elles connaissent le job depuis 90 ans qu’elles usent le bitume, oui oui 90 ans depuis 1926 !!

Voilà certainement devant laquelle Raph a passé le plus de temps : la 908 LH

Les sous-titres d’époque au Dymo, je pense que les moins de 30 ans ne doivent pas connaitre ce mot qui est une marque 🙂

Le poste de commande, boule de levier de vitesses en balsa annoncée pour 18 grammes, clé de contact perçée pour gagner encore quelques précieux grammes !
Cette 908 représente la fin d’une lignée et un sommet d’ingénierie des années 60, pré-digital et un peu symptomatique de l’obsession de Piech pour la légèreté et l’erradication de toute traînée. Ensuite les 917 et suivantes sont passeées du coté de l’escalade à la puissance pour faire grimper les performances…

Les fameux flaps actifs commandés directement par un incroyable jeu de biellettes reliées aux triangles de suspensions, hypnothisant à suivre dans la montée des S des Sablières !

On reste chez Porsche et au Mans, avec un saut dans le temps de 20 ans et cette 962

Voilà qui ferait un beau presse-papier sur votre bureau, non ?

Crédit photos @ Raphaël Dauvergne

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous