Actualité Jannarelly Vidéos

Jannarelly Design-1, présentation aux 24 Heures du Mans 2017

Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1

Jannarelly Automotive et Marcassus Sport ont choisi les 24 Heures du Mans pour dévoiler en première mondiale la barquette Jannarelly Design-1 en occident. Quel meilleur écrin que la mythique course mancelle pour une voiture de sport légère rendant hommage à l’ère glorieuse des voitures de sport années 60. Anthony Jannarelly, son designer était présent au Mans, une bonne occasion pour interviewer ce lyonnais vivant à Dubaï.

Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1

Permis d’export-import pour la douane ?

C’est un gag, mais aucune voiture construite à Dubaï n’a jamais été exporté. L’exemplaire n°8 de la Jannarelly Design-1 n’a jamais failli arriver en France, bloquée en douane sous prétexte qu’aucun permis d’export/import n’existait pour l’administration ! Il a donc fallu toute la abonne volonté des équipes de Jannarelly, Marcassus Sport et de la compagnie aérienne Emirates pour que l’auto puisse fouler le sol français et être présentée au public, lors de la parades des pilotes des 24 Heures du Mans. Pour l’occasion, Emirates a même réalisé une vidéo afin de promouvoir son service SkyCargo !

Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1

Autant le dire toute suite, la Jannarelly Design-1 – que nous suivons depuis ses débuts – a une sacrée présence dans l’espace et la manière dont elle est posée sur ses roues en impose. Bien que d’une fine taille et d’une poids réduit (moins de 800 kg), elle semble plus imposante qu’elle ne l’est vraiment puisqu’elle est du format d’une Lotus Elise, dont elle reprend d’ailleurs le système de freinage… et l’idée de refroidissement du radiateur avant. Sans conteste, sa ligne est superbe, très sensuelle avec ses quartes arches de roues bien distinctes et sa bouche évocatrice des sport-protos de années 60’s/70’s. Un véritable coup de cœur ! Anthony Janarelly a traité le rendu avec modernisme, soulignant çà et là, la pure sportivité à l’aide de pièces en fibre de carbone : lame avant, déflecteur latéraux, extracteur arrière. L’intérieur reprend également ce matériaux, mêlé avec du cuir rouge du plus belle effet. Le bloc d’instrumentation analogique (d’origine américaine) est lui aussi une originalité qui marque le conducteur, reprenant toutes les infos principales dans deux compteurs intégrant des manomètres, sans céder à la mode du digital.

Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1 parade des pilotes 24 Heures du Mans 2017

L’accès à bord ne posera pas de problème aux habitués des Caterham (comme Anthony Jannarelly) ou Elise S1, puisque la portière de faible hauteur laisse apparaitre une fois ouverte un ponton, qu’il faut escalader pour se laisser glisser dans le siège. Pour le conducteur, le pédalier est comme sur une monoplace… ou Porsche 356, articulé par la bas. Sous la carrosserie, le châssis tubulaire abrite un ensemble moteur V6 3.5L de 308 ch et 371 Nm (rapport poids/puissance de 2,5 kg/ch !) et boite de vitesses d’origine Nissan finalement proche de celui de la 370Z, sans aucune modification. Les suspensions sont à double triangles superposés et les pneus sont signés Pirelli qui est partenaire de la jeune marque franco-dubaïote. Pour le moment, Anthony Janarelly, perfectionniste, s’attèle à améliorer la qualité rendu et les détails de finition qu’il trouve encore trop artisanaux ! Pour ma part, je n’ai rien trouvé à redire de ce côté là… sauf créer une place pour un petit coffre 🙂

Après la France, la Jannarelly Design-1 va partir aux USA, où la demande pour ce genre de véhicule très décalé et fun est forte. Les exemplaires restant des 20 prévus devraient trouver preneur rapidement avec ce nouveau marché. Pour le moment, le projet d’Anthony Janarelly est à l’équilibre financier, avec un prix de vente cible d’environ 70 000 €.

Sacha Marcassus, le boss de Marcassus Sport, a précisé que pour le moment l’homologation en France se ferait ponctuellement via la procédure du RTI (Réception à Titre Isolé), étant confiant sur l’accueil de notre administration. Nous n’avons malheureusement pas pu conduire la voiture, mais cela ne saurait tarder, on l’espère !

Plus d’infos sur Marcassus-Sport.com/Jannarelly

Jannarelly Design-1
Anthony Jannarelly (chemise bleue) et la Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1
Jannarelly Design-1