Horlogerie / Montres Zenith

Le légendaire calibre Zenith El Primero fête ses 50 ans

Zenith EL Primero 50th anniversary

Zenith célèbre cette année le 50e anniversaire du calibre le plus iconique de l’horlogerie : le fameux El Primero. Il s’agit du tout premier chronographe automatique au monde, précis au 1/10e de seconde grâce à sa haute fréquence d’oscillation de 36000 alternances par heure. Il reste encore aujourd’hui une référence en matière de haute précision.

1969, année érotique ! Pour beaucoup, l’année 1969 est une année qui restera gravée dans la mémoire collective : l’Homme marche pour la première fois sur la Lune, le Concorde fait son premier vol supersonique et Woodstock célèbre la libération des mœurs.

Vidéo “Zenith El Primero – 50th Anniversary “:

Mais c’est également l’année qui voit la présentation du premier mouvement chronographe automatique intégré à haute fréquence de l’histoire de l’horlogerie : le calibre Zenith El Primero. Il est considéré comme le chrono le plus précis au monde.

C’est plus précisément le 10 janvier 1969 que la manufacture créée par Georges Favre-Jacot en 1865 présente lors d’une grande conférence de presse le premier mouvement chronographe doté d’un remontage automatique : le calibre El Primero 3019 PHC. Son nom signifie « le premier » en espéranto. Une victoire pour Zenith face à plusieurs concurrents, les manufactures Breitling, Hamilton, Heuer et Dubois-Dépraz, qui travaillaient depuis plusieurs années sur le même projet.

Calibre El Primero 3019 PHC (1969)
Calibre El Primero 3019 PHC (1969)
Calibre El Primero 3019 PHC (1969)

C’est en 1962 qu’est lancée l’idée de concevoir ce chronographe automatique. Il faut se replacer dans le contexte. Jusqu’alors, tous les chronographes étaient mécaniques et à remontage manuel. Seules les montres 3 aiguilles-date étaient proposées en automatique. C’est l’époque de la course automobile, de la course à l’espace et les montres avec fonction chronographe sont en vogue (lire notre article ici).

Zenith EL Primero 1969

Le “El Primero“, ce sont en fait deux nouveautés : un mouvement chronographe à remontage automatique et une fréquence d’oscillations jamais atteinte : 36000 alternances/heure (5 Hz) alors que la majorité des montres tournent à 21600 (3Hz) ou 28800 alt/h (4Hz). Une vitesse qui lui permet de mesurer des temps courts jusqu’au 10e de secondes, une véritable prouesse technique à l’époque !

Zenith EL Primero – cadrans tricolores

…Qui se transforme vite en succès commercial ! Car la montre qui embarque ce calibre révolutionnaire innove également au niveau esthétique. Pour améliorer la lisibilité, le cadran se distingue par ses trois compteurs colorés, anthracite pour les heures, bleu pour les minutes et gris clair pour les secondes, alors que généralement ces compteurs sont de la même couleur. Une combinaison qui devient emblématique du El Primero. En 1970, pour prouver la fiabilité et la robustesse exceptionnelles du mouvement. Zenith va fixer une de ses montres au train d’atterrissage d’un Boeing 707 (vol AF015) faisant la liaison Paris-New York. A son arrivée, le chrono fonctionne parfaitement après avoir supporter, les fortes accélérations, les secousses et le froid extrême. La légende est née !

Zenith EL Primero 1969
Zenith EL Primero 1969 – publicité d’époque
Zenith EL Primero 1969 – publicité d’époque

Malheureusement, en 1976, la crise du quartz touche de plein fouet l’horlogerie traditionnelle. La Zenith Radio Corporation, propriétaire américain de Zenith, décide alors d’arrêter la fabrication des montres mécaniques pour se consacrer uniquement aux montres à quartz. Et de se débarrasser de l’outillage servant à la fabrication du El Primero. Contre toute attente, un des ingénieurs de la manuf’, Charles Vermot, fait acte de résistance en décidant de le cacher pour le sauvegarder.

Charles Vermot (1976)

Grâce à lui, la production du mouvement peut être relancée en 1984 pour fournir Rolex, alors à la recherche d’un mouvement moderne pour animer le chronographe Daytona. Zenith en profite pour produire de 1988 à 1996 le chronographe El Primero 400, dit “De Luca” du nom d’un vendeur italien enthousiaste de ce modèle, au dessin proche du Cosmograph Daytona.

Zenith El Primero 400 De Luca

Dans les années 1990 et le retour en grâce de l’horlogerie mécanique, le mouvement El Primero revient sur le devant de la scène au sein de la collection Chronomaster, en le dévoilant avec un fond saphir et en le dotant d’une fonction flyback avec le Zenith El Primero Rainbow Flyback spécialement dédiée aux passionnés d’aviation. En 1999, Zenith intègre le groupe de luxe LVMH.

Zenith El Primero Rainbow Flyback (1997) – publicité d’époque

En 2003, le cœur du calibre est mis en valeur sur le cadran par une large ouverture avec le modèle Chronomaster “Open”.

Zenith Chronomaster “Open” (2003)

En 2012, le Chronomaster El Primero Stratos Flyback Striking 10th franchit le mur du son au poignet de Felix Baumgartner et est récompensée du prix de la montre “sport” du GPHG.

Zenith Felix Baumgartner (2012)
Zenith Chronomaster El Primero Stratos Flyback Striking 10th (2011)

En 2017, Zenith franchit encore un cap dans l’univers de l’ultra-précision avec le Defy El Primero 21 capable de mesurer et d’afficher les 1/100e de seconde.

Zenith Defy El Primero 21
Zenith Defy El Primero 21

Enfin cette année, pour le 50e anniversaire du El Primero, Zenith propose un luxueux coffret commémoratif en édition limitée à 50 pièces contenant 3 montres invitant à redécouvrir l’histoire de ce mouvement légendaire : une réédition du chronographe El Primero de 1969, le nouveau Chronomaster 2.0 affichant les 1/10e sec. et le Defy El Primero 21 précis au 1/100e sec.

Zenith EL Primero 50th anniversary – réédition chronographe El Primero 1969 – Chronomaster 2.0 1/10e sec. – Defy El Primero 21 1/100e sec
Zenith EL Primero coffret 50th anniversary
Zenith EL Primero coffret 50th anniversary
Zenith EL Primero coffret 50th anniversary

Et la légende ne s’est jamais démentie depuis, puisque le calibre El Primero demeure encore aujourd’hui le chronographe de série le plus précis au monde, le seul capable de mesurer les temps courts au 1/10e de seconde !

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous