Le Mans Classic 2018 : Les courses du plateau 6 (1972-1981) | AUTOMOTIV PRESS
Historique Le Mans Classic Sport Auto

Le Mans Classic 2018 : Les courses du plateau 6 (1972-1981)

Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne

Ce plateau mélange grands constructeurs, BMW, Chevrolet, Ferrari, Porsche et petits artisans, Duckam’s, Lola, Moynet, Tecma,… Parmi les modèles qui ont marqué leur époque, citons notamment l’Inaltera de 1976, premier prototype construit par Jean Rondeau, que l’on retrouve avec Henri Pescarolo. L’intérêt se portera également sur une Gulf Mirage Gr7 ou encore la Ford Gran Torino, ancien modèle du très populaire championnat Nascar. Aux essais de jour, Yves Scemama et sa TOJ 3L réalisent le meilleur chrono devant Pierre Lafargue et sa Lola 2L, alors que les Américains David Mc Neil et Gunnar Jeannette (vus au Tour Auto cette année) sont crédités du troisième temps avec leur 935 K3 (une GT). Le quatrième temps est pour Dominique Guénat et sa Lola 3L, le cinquième pour Marc de Siebenthal également sur Porsche 935. La meilleure vitesse de pointe est dûe à l’Alpine A443 qui se démarque en montant à 292.5 km/h ! Aux essais de nuit, David Mc Neil et Gunnar Jeannette confirment leurs ambitions et signent le meilleur temps. Les deux Mirage complètent ce podium de grille avec Goethe et Hall en second (Mirage Gr7) et Mac Allister en troisième (Mirage M6). Scemama n’est pas loin et prend la quatrième place alors qu’un Gilles Céron (Chevrolet Monza) très en forme se retrouve cinquième.

Les protos trustent les avant-poste, devant les GT. C’est Yves Scemama (TOJ 3L) qui l’emporte, au final, largement grâce à d’excellentes performances liées à une grande fiabilité. La seconde place revient à Russel Busst (Lola 2L) qui récolte ici le fruit d’une grande régularité. Troisième, Urs Beck est le premier des Porsche 935 K3, ici encore la régularité paye. Chris Mc Allister (Mirage M6) prend la quatrième place à cause de sa contre performance de la course 2. Enfin Nicolas D’Ieteren récolte lui aussi les fruits de sa constance (Porsche 935 K3).

Comme pour le plateau 5, la première course de ce groupe est nocturne. C’est la 935 K3 de Mc Neil qui se porte en tête devant Scemama et Goethe. Cette situation ne dure pas, la Porsche cèdant sa place à la Mirage au troisième tour. Malgré son abandon au tour suivant c’est celle de de Siebenthal qui prend le commandement devançant la Mirage de Goethe. La seconde 935 disparaît au tour suivant, laissant la Mirage qui termine devant la TOJ et les deux Lola de la famille Lafargue. La seconde Mirage complète le Top 5 de cette première manche. Le record du tour de cette manche revient à Yves Scemama en 4 min 10,57 sec. La meilleure vitesse de pointe est également pour la Toj avec 301,8 Km/h. Il est intéressant de noter que la 935 de Marc de Siebenthal est chronométrée à 297,7 km/h et la belle Alpine de Depailler à 295,3 km/h.

Pour la seconde manche, aucun suspens : parti de la pôle, Yves Scemama ne quitte pas la tête jusqu’au drapeau à damier. Il est suivi par Roald Goethe et sa Mirage jusqu’à leur arrêt au cinquième tour. Gilles Céron hérite de cette seconde position mais il abandonne à son tour ! Le top 5 est complété par la famille Lafargue, Martin O’Conell et Urs Beck. Yves Scemama réalise le “hat trick” réalisant le meilleur tour de cette manche en 4 min 4,35 sec et la meilleure VMax dans les Hunaudières avec 296,9 km/h devant Nicolas D’Ieteren et sa 935 K3 à 296,1 km/h et l’autre K3 de Urs Beck à 290,6 km/h.

Dans la troisième et dernière manche, parti de la pole, Scemama qui prend la tête de cette dernière course du week-end. Il est suivi par Nicolas D’Ieteren qui a réalisé un super départ. La TOJ 3L connait une baisse de rythme pendant cette manche (271,8 Km/h) et au 3ème tour Scemama cède sa place de leader à Chris Mc Allister qui ne la quittera plus. Nicolas D’Ieteren et Patrice Lafargue complètent le trio de tête provisoire. Mais au 8ème tour, c’est Patrice Lafargue qui abandonne alors que Scemama reprend la seconde place. Les positions n’évolueront plus jusqu’à la ligne d’arrivée, même si la lutte est très serrée pour la cinquième place entre Gilles Céron et Urs Beck séparés par moins de 3/10è sous le drapeau à damier. Le meilleur tour de cette manche est pour Chris Mc Allister en 4 min 12,53 sec alors que la meilleure vitesse de pointe est pour Nicolas D’Ieteren avec 293,7 km/h.
(Plus d’infos sur les classements ici).

Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 – Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 - Kevin Goudin
Le Mans Classic 2018 – Kevin Goudin

Crédit photos @ Kevin Goudin et Raphael Dauvergne

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous