Actualité Epoqu'Auto Historique

Quand la nature reprend ses droits !

A une semaine du grand rendez-vous d’Epoqu’Auto à Lyon, voici un article qui suscitera surement beaucoup de réactions… Dans l’esprit de chacun, Neandertal rime avec ce vieil ancêtre qui nous est commun à tous. Mais Neander c’est aussi une vallée proche de Dusseldorf en Allemagne, au milieu de laquelle la nature abrite un bien surprenant musée. Âmes sensibles s’abstenir, vous risqueriez de faire un malaise !

Michael Fröhlich, un ancien designer et créateur de mode, philosophe ou artiste à ses heures, mais surtout connu de nos jours dans le milieu de la voiture ancienne pour son atelier de restauration de haut niveau, a décidé en 2000 de fêter ses 50 ans en réunissant 50 voitures de son année. L’intention semble tout à fait louable quand on réfléchit rapidement à la production automobile de cette période. Mais n’allez pas croire que l’homme de Neandertal, enfin son arrière arrière arrière petit-fils plutôt, a mis sous cloche dans un show-room chauffé ces belles carrosseries de son millésime, il a installé à ciel ouvert chez lui, dans le but de monter, selon ses dires, que la nature était plus fort que la technologie !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le pari est réussi. 14 ans après l’ouverture de son musée privé, difficile de croire que la plupart des voitures présentes, j’ai failli dire exposées, sont venu par leur propre moyen.

Une Rolls Royce …

… encore habitée semble-t-il !

Celle qui pourrait vous rendre le plus triste de la voir dans cet état : une Jaguar XK !

A moins que ce ne soit cette Porsche 356

Dans un autre registre un rare Tempo Dreirad avec se calandre reconnaissable

Une BWM 340, parfois badgée EWM

Un intemporel Combi VW

Jaguar, Buick ou Citroen, le moins qu’on puisse dire c’est que Michael n’est pas sectaire !

Pour en savoir plus sur l’homme à l’origine de ce “parc” : http://www.michaelfroehlich.com/ (site en allemand uniquement)

Photos : Dirk Thomas, Andreas Fechner et Ard & Arnoud op de Weegh

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous