Actualité Historique Honda Retromobile Retromobile 2016 Salon Auto

Rétromobile 2016 : Les 50 ans de la Honda S800

Honda S800
Honda S800

C’est lors d’une conférence de presse dans le courant de l’année 1962 que Soïchiro Honda surprend non seulement les journalistes présents, mais aussi ses plus proches collaborateurs en annonçant avec enthousiasme que Honda va bientôt produire des voitures, mais aussi s’engager en Formule 1, la catégorie reine du sport automobile.

ADN Honda

Et ses premières automobiles seront véritablement atypiques. Durant l’année 1962, deux modèles seront ainsi présentés : un petit utilitaire 360 cm3 – le T360 – et la S360 pour Sport 360 cm3. La S360, est d’une importance majeure pour l’avenir de Honda. Mais la S360 – 356 cm3, 33 ch, boîte 5 vitesses, transmission par chaîne – reste pratiquement un prototype, son évolution va aller très vite : à l’automne 1962 au Salon de Tokyo, elle passe au stade de production en série sous la dénomination de S500 avec un 4 cylindres en ligne de 531 cm3 et 44 ch (130 km/h). En mars 1964 apparaît la S600 – 606 cm3, 57 ch, 145 km/h -, bientôt disponible en trois versions : roadster, roadster SM à la finition plus luxueuse et coupé.

Honda S500
Honda S500

Avec elle, Honda goûte enfin aux joies des premières exportations, vers la Suisse, l’Australie et le Canada (uniquement en roadster cependant) pour quelques centaines d’unités. Au Japon, c’est un réel succès : plus de 13 000 S600 sont écoulées en deux ans. La raison en est simple : le comportement mécanique est proche de celui d’une moto, avec des prises de régime dépassant allègrement les 8 500 tr/min ! Reste à améliorer encore l’auto, car la transmission par chaîne n’est pas du goût de beaucoup d’automobilistes et la technologie motocycliste effraie un peu à l’export.

Honda S600
Honda S600
Honda S600
Honda S600

C’est ainsi que débarque fin 1965 la S800. Honda s’impose ainsi sur un créneau très spécifique, sportif, pur et dur, de passionné de mécanique à haute technologie. En France, on ne la découvre qu’un an après son lancement, au Salon de Paris d’octobre 1966. Pour autant, notre petit marché automobile (à échelle internationale) sera le meilleur à l’export pour la S800. Son prix de vente ultra compétitif au regard de ses performances et cylindrée – 9 990 FF pour le coupé et 11 200 FF pour le cabriolet – saura faire la différence par rapport à la concurrence. Ajoutons à cela une transmission non plus à chaîne mais classiquement à pont rigide, ainsi qu’un 4 cylindres désormais cubant désormais 791 cm3 développant une puissance 70 ch à 8 000 tr/min soit 100 ch/litre – un record pour l’époque pour une auto de série – pour un couple faramineux de… 6,7 mkg à 6 000 tr/min (!) mais suffisant pour ses 770 kg (rapport poids/puissance de 11 kg/ch).

Honda S800
Honda S800
Honda S800
Honda S800

Avec des accélérations comparables à une Alfa Romeo Spider 1300 beaucoup plus chère, la S800 offre en outre une instrumentation complète, avec un compte-tours qui plafonne à 11 000 tr/min (!), du jamais vu sur une automobile de série. A l’été 1967, la S800 est légèrement modifiée pour s’adapter au marché américain : il s’agit alors de la S800 M. Extérieurement, les feux et les clignotants sont plus gros et des répétiteurs latéraux font leur apparition. Techniquement, le circuit de freinage est doublé, Girling remplaçant Dunlop pour le reste de l’équipement. Cependant, toutes ces modifications ne permettront pas à la petite Honda de franchir le Pacifique. La production sera ainsi arrêtée en 1970, Honda se recentrant sur des modèles plus classiques pour s’ouvrir à un plus large marché. Il faudra attendre longtemps pour découvrir une suite à la mythique lignée des S.

Honda S800
Honda S800
Honda S800
Honda S800

Caractéristiques techniques Honda S800

Moteur : 4 cylindres en ligne, tout alu, 791 cm3 (60×70 mm), 70 ch DIN à 8 000 tr/min, 6,7 mkg à 6 000 tr/min, rapport volumétrique 9,2:1, double ACT, 4 carburateurs horizontaux Keihin.
Transmission : aux roues arrière, boîte 4 vitesses.
Direction : à crémaillère.
Freins : disques avant, tambours arrière.
Suspensions : avant à barres de torsion, amortisseurs télescopiques, arrière à roues indépendantes, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques.
Pneus : 155×13.
Dimensions : longueur 3,34 m, largeur 1,40 m, hauteur 1,22 m, empattement 2 m, voies avant/arrière 1,15/1,23 m.
Poids : 770 kg.
Performances : vitesse maximale 160 km/h, 0 à 100 km/h 12 sec, km D.A. 35,3 sec.

Honda S800
Honda S800
Honda S800
Honda S800

Source CP Honda

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous