Revue de la montre Arpiem Racematic : “It’s time to race !”
Horlogerie / Montres

Revue de la montre Arpiem Racematic : “It’s time to race !”

Arpiem Racematic TRB

Arpiem est une jeune marque horlogère française fondée par un passionné des sports mécaniques, Vincent Arpiem (retrouvez son interview ici). Et ça se voit dans le design des montres ! Elle vient de lancer les précommandes de son nouveau modèle sur la plateforme de financement Kickstarter : la Racematic. Une belle montre sportive pour hommes que nous avons eu l’occasion d’essayer en exclusivité pendant quelques jours.

Après un premier modèle – la Tribute – qui a connu un grand succès, Arpiem poursuit son ascension avec une nouvelle montre toujours inspirée des sports automobiles des années 1960-1970 : la Racematic.

La Racematic monte en gamme, notamment grâce à son mouvement automatique, nous y reviendrons plus tard. Elle est proposée en trois versions faisant référence à des team managers ou des pilotes ayant marqué l’histoire de la compétition auto :

– la TRB noire et blanche qui rend hommage aux frères Rodriguez, tous deux décédés tragiquement en course ; Ricardo en 1962, alors jeune pilote Ferrari en Formule 1 en pleine ascension, et Pedro en 1971, au sommet de sa gloire ;
– la TCC qui célèbre Colin Chapman, fondateur génial de Lotus Cars et du Team Lotus qui a dominé la F1 grâce à ses innovations ; elle reprend les couleurs mythiques British Racing Green et jaune de l’écurie anglaise ;

Arpiem Racematic
Arpiem Racematic

– la TJW-3 sable, bleu ciel et orange, qui rend hommage à Gulf Racing et à son célèbre team manager John Wyer.

Arpiem Racematic TJW 3
Arpiem Racematic TJW 3

J’ai pu tester en exclusivité le prototype de la version “Racematic TRB”. Voici mes impressions.

Arpiem Racematic
Arpiem Racematic TRB

BOITIER

Le boitier de 42,5 mm est usiné en acier inoxydable 316 L, une qualité chirurgicale qui offre une meilleure résistance à la corrosion et à l’usure que l’acier standard. Il est étanche à 100 mètres, ce qui permet de conserver sa montre pour pratiquer certaines activités aquatiques. Il bénéficie d’une belle finition polie. Ses dimensions et les cornes courtes font que la montre conviendra à la majorité des poignets et ne sera pas une gêne au porter. En revanche, son épaisseur de 13,8 mm ne permettra pas de la glisser sous toutes les manches.

Arpiem Racematic TRB
Arpiem Racematic TRB

La Racematic reçoit un verre saphir bombé qui donne un look vintage. Il est traité antireflet. On constate une montée en gamme par rapport à la Tribute et son verre minéral. Il est ceint d’une lunette traitée DLC (“Diamond like Carbon”) noir qui la rend plus résistante aux chocs et à l’usure du temps. Elle est pourvue d’une échelle tachymétrique pour pouvoir mesurer une vitesse. Une échelle très originale car elle dispose d’index positionnés toutes les 5 secondes qui indiquent la vitesse correspondante (alors qu’habituellement, les index sont disposés irrégulièrement pour indiquer des vitesses de 10 et 10).

Arpiem Racematic TRB
Arpiem Racematic TRB

Le fond est muni d’une glace saphir ouverte sur le mouvement. Il est gravé du numéro individuel. La petite couronne est gravée du logo de la marque. Un regret : sa petite taille rend parfois difficile la prise en main pour le remontage lorsque cela s’avère nécessaire.

CADRAN

Le cadran bicompax fait toute l’originalité et la personnalité de la Racematic avec ses deux compteurs tronqués. Ils reprennent astucieusement la forme des manomètres des voitures des années 1960. Ils sont complétés par un “chemin de fer” central qui évoque les graduations d’un compte-tours.

Arpiem Racematic TRB
Arpiem Racematic TRB

Son design est particulièrement réussi et attire le regard avec sa couleur noire et ses compteurs blancs qui évoquent le look “Panda” cher aux chronographes de pilotes “vintage”. Il est rehaussé de touches de jaune sur l’aiguille centrale des secondes et le nom des deux pilotes qui s’accordent parfaitement avec le noir et renforcent la sportivité de la pièce.

Arpiem Racematic TRB
Arpiem Racematic TRB

Comme sur la Tribute, le cadran joue sur les reliefs, avec une conception “triple couche” qui veut évoquer la structure “sandwich” des châssis des voitures de course. Cela permet de renforcer la lisibilité des différentes informations : le compteur à 6 heures est un indicateur 24 heures. Le compteur à 12 heures en forme de jauge à essence est l’indicateur de la réserve de marche qui mesure l’énergie restante à la montre pour tourner. On voit ainsi l’aiguille remonter quand on fait des mouvements qui font tourner la masse oscillante. Les aiguilles des heures et minutes sont luminescentes pour pouvoir continuer à lire l’heure dans l’obscurité. Enfin, un discret guichet affiche la date.

CALIBRE

Pour la Racematic, Arpiem abandonne le mouvement à quartz suisse pour un mouvement automatique japonais qui plaira aux puristes. Il vient de chez Myiota, une des manufactures de mouvements les plus réputées au monde qui fournit avec succès la plupart des jeunes marques horlogères. Il vaut largement un mouvement suisse type ETA ou Sellita en terme de qualité, précision, et fiabilité et permet de rester dans une gamme de prix accessible.

Arpiem Racematic TRB
Arpiem Racematic TRB

Il s’agit ici d’un calibre 9132, fréquencé à 28800 alternances par heure qui offre une réserve de marche de 40 heures. En retournant la montre, on peut admirer la belle masse oscillante dorée qui a fait l’objet d’une finitions particulièrement soignée ; elle est gravée d’un petit volant et d’un drapeau à damiers du plus bel effet.

BRACELET

La montre se fixe au poignet par un beau bracelet en cuir de veau microperforé, à l’mage des gants de pilotes. Ils sont fabriqués artisanalement par la maison Rochet à Annecy, spécialisé dans le bracelet de montres depuis 1908. Un bracelet haut de gamme fait à partir de cuirs pleine fleur. La boucle déployante réglable permet de l’ajuster à la taille de son poignet et d’offrir un confort parfait. Arpiem propose aussi un bracelet en cuir gris avec de grosses perforations évoquant les branches allégées des volants de voitures de course classiques.

Arpiem Racematic TRB
Arpiem Racematic TRB

COFFRET

Mention spéciale au soin apporté à la conception du coffret de présentation. C’est un élément souvent délaissé par les jeunes marque horlogères. Arpiem offre ici un écrin valorisant en bois qui pourra être exposé, au lieu de le ranger au fond d’un tiroir, et qui pourra servir à transporter sa montre grâce à sa taille compacte. Ambiance vintage et mécanique avec les armatures métalliques fixées par de gros clous.

Arpiem Racematic TRB
Arpiem Racematic TRB

BILAN

Franchement, j’ai eu le coup de cœur pour cette belle montre liée à l’automobile. Son design réussi, la qualité de fabrication et le soin apporté aux finitions et aux détails en font une pièce attractive et valorisante. Avec la Racematic, Arpiem monte en gamme (verre saphir, mouvement automatique. qualité du cuir). Le tarif augmente logiquement par rapport à la Tribute mais reste dans une fourchette de prix accessible avec un rapport qualité/prix particulièrement attractif. Elle bénéficie d’une garantie internationale de 2 ans.

La Racematic est disponible en pré-commande depuis le 2 juin sur Kickstarter. Son prix de vente est exceptionnellement de 345 €, au lieu de 496 €. Les premières livraisons auront lieu en octobre prochain. Disponible en trois variations affichant les couleurs mythiques du sport automobile, chaque passionné d’endurance et de Formule 1 y trouvera son bonheur pour afficher sa passion !

Les plus :
+ taille du boitier
+ un design affirmé inspiré des montres de pilotes des années 1960
+ calibre automatique fiable et précis
+ belles finitions soignées (cf. masse oscillante)
+ qualité du bracelet en cuir de veau microperforé
+ tarif attractif
+ confort à porter

Les moins :
– épaisseur du boitier
– taille de la couronne

Caractéristiques techniques
Boîtier : 42,5 mm de diamètre, acier inoxydable 316 L, étanche à 100 mètres, verre saphir bombé antireflet, lunette traitée DLC noir muni d’une échelle tachymétrique, fond muni d’une glace saphir et gravé du numéro individuel, couronne en acier gravée du logo Arpiem ;
Cadran : noir, tricompax, conception triple couche, aiguilles des heures et minutes revêtues du SuperLuminova BGW 9, aiguille des secondes jaune, indicateur de la réserve de marche à 12h, indicateur 24 heures à 6h, guichet de date à 3h ; ;
Mouvement : calibre Miyota 9132 à remontage automatique, 28800 alternances par heure (4Hz), 26 rubis, réserve de marche de 40 heures ;
Fonctions : heures, minutes, secondes, réserve de marche, 24 heures ;
Bracelet : bracelet en cuir de veau noir microperforé, boucle déployante en acier ;
Référence : Racematic TRB ;
Prix : 496 € (345 € en précommande).

Nous twittons, suivez-nous