Actualité Salon de Genève Sport Auto

Salon de Genève 2018 : Les sportives et supercars vues par Ambroise

Aston Martin - Salon de Genève 2018

Après un tour des constructeurs généralistes, intéressons-nous aux sportives, ultra sportives, supercars et mégacars. Ce sont elles qui nous font vibrer, et par chance elles sont plutôt nombreuses en terres Helvètes, profitons-en !

On attaque par un stand de taille, les taureaux de Sant’Agata sont au garde à vous en attendant les premiers visiteurs

 

La grosse star de l’édition, Mr Urus

 

Sous n’importe quel angle on reconnait une Lambo, beau boulot les designer, mais franchement j’ai du mal à accrocher… Oui je sais, 650 ch quand même !

 

Huracan Spyder Performante, miam tous ces détails soignés

 

La Bugatti Chiron Sport 2018, un peu plus rigide, un peu plus performante et beaucoup plus rouge.

 

Chez Porsche dernière évolution de la 991 en déclinaison ultra affûtée GT3 RS.

 

Le lizard green lui sied à merveille mettant en valeur tous ses appendices.

 

Attention on risque de ne pas la voir longtemps dans le rétro sous cet angle. Elle passera rapidement devant pour devenir toute petiiiiiite 🙂

 

Par contre je suis beaucoup plus mitigé sur la Mission E-Cross, dommage la Mission E était tellement séduisante.

 

La caisse du boss ! Les bruits de couloir laissent entendre qu’Horacio Pagani pourrait produire 2 autre Zonda Barchetta pour 3 en tout (ou 3 en plus de la sienne) afin de les mettre en vente. Une sorte de super vente privée, aux enchères bien-sûr, pour des clients déjà propriétaire d’au moins 2 Pagani. Ils seraient ainsi plus de 70 à pouvoir enchérir, prix de départ 10 millions d’Euros le morceau… Il a le sens du business Horacio.

 

Koenigsegg Regera bleu carbone et bleu océan. Un petit air de Bugatti, vous ne trouvez pas ?

 

Une autre bleue, nettement moins réussi : la McLaren Senna

 

Je veux bien que l’aéro dicte les lignes d’une auto, mais là franchement le résultat est plus que discutable.

 

Les commentaires fusaient autour de la version piste de la Senna, avec encore plus d’aéro. Mon préféré ? “Et celle-là elle va être vendue combien, au moins 800.000 ! Non c’est écrit dessus, c’est Richard Mille !”

 

Pourant chez McLaren ils savent faire des trucs jolis, regardez ce postérieur…

 

Chez Zenvo, la TSR-S arbore un immense aileron arrière aussi, mais ultra actif pour générer le max d’appuis dans toutes les conditions de roulage. Mattez ces vérins !

 

La Venom F5 vise plutôt la VMax et se veut plus fine. V8 quadriturbo, Hennessey annonce 482 km/h en VMax !

 

En terme de finesse, la toute nouvelle Vantage peut servir de référence tant elle est réussie. Vous l’aurez compris, je suis amoureux.

 

Vantage vs DB11, les regards sont différents.

 

Elle est pas mal cette DB11 Volante sans le haut. Joli cul.

 

Joli museau, belle réussite.

 

Du coup j’hésite entre le postérieur de la DB11 (Coupé)

 

… et celui de la Vantage. Non définitivement je préfère la “petite” Vantage, plus ramassé, plus dynamique, plus sexy finalement.

 

Le concept Lagonda laisse entrevoir l’avenir de la berline Aston, tradition, évolution, on est pas loin de la révolution si on met une Rapide à coté.

 

En parlant de rapidité, cette aile de Wing Suit doit bien donner niveau VMax

 

Ah pardon, il s’agit de la Valkyrie développé avec Red Bull Racing. Sacré engin quand même !

 

Chez Ferrari l’aéro a carrément influencé l’avant de la 488 Pista. Quel travail avec ce passage d’air au travers de la face avant.

 

Jantes full carbone, la chasse aux masses non suspendues vient de crâmer une grosse cartouche.

 

De l’autre coté du muret, chez le cousin Maserati, pas vraiment de nouveauté. Le parquet est de belle qualité, les possibilités de personnalisation aussi.

 

La Techrules Ren, déjà aperçue l’année dernière étonne toujours autant. Je ne sais pas encore si j’aime bien ou pas. Et vous ?

 

Dernier coup d’éclat de Mansory, une Veyron vêtue de carbone à effet marbre et logo diamanté. Moui, pourquoi pas…

 

La nouvelle Stratos ressort des cartons après le véto de Ferrari. Elle serait de retour pour une production à 25 exemplaires. On reconnait immédiatement l’originale, subtilement modernisée, une auto exclusive et très désirable !

 

Est-ce l’ancienne ou la nouvelle ?!

 

Liberty Walk, toujours aussi décrié et “décriable”… mode Fast & Furious

 

Les critiques n’ont pas l’air d’affecter Naikai-san, le boss de l’officine, qui s’éclate sur des autos toutes plus folles les unes que les autres.

 

Retour à la volupté, l’élégance et le charme britannique avec la nouvelle Continental GT

 

Encore plus belle en vrai qu’en photo, j’adore définitivemet toutes générations de Continental

 

Au milieu des monospaces électriques de W Motors, une petite intruse : la Fenyr, bien loin des monospaces.

 

Un look tortueux, futuriste et dynamique. Pas de doute il y aura des amateurs, moi j’apprécie un peu moins…

 

On termine cette visite sportive avec l’expo Tag Heuer, un poil décevante par rapport aux années précédentes. A côté d’une GT40 M1 une séduisante Super Levêque 1911 avec son bicylindre en V de 964 cm3, le charme des pionniers de l’Automobile, j’aime tout particulièrement !

 

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous