Actualité

Vintage Garage : Premier épisode peu convaincant, le second bien plus encourageant

Une nouvelle émission auto, qui plus est consacrée aux anciennes, et présentée par un monsieur qui semble s’y connaitre, voilà une annonce alléchante qui n’avait pas manqué d’attiser l’intérêt des passionnés que nous sommes il y a quelques semaines à la diffusion du communiqué de presse de RMC Découverte et 3ème œil production. Coup de chance hier soir le programme télé était avec moi puisque le choix du canal 24 de la TNT n’a pas été trop difficile à défendre auprès de Mme à la lecture du programme des autres chaines. Je m’étais gardé comme argument supplémentaire que le premier épisode était consacré à une Jag XK150 coupé, et oui on aime bien les anglaises à la maison, mais il n’a pas été nécessaire.

Vintage Garage
Vintage Garage

Un premier épisode peu convaincant

20h52, juste le temps de finir mon café déca avant de me jeter dans le canapé pour voir le début du premier épisode…. La première page de pub arrive au milieu de la diffusion, le temps d’un premier bilan et une grosse envie de zapper ! Si la forme est plutôt satisfaisante avec un générique sympa, des images de qualité, un montage soigné et François Allain très à l’aise et tout à fait bien choisi pour le job, le fond est carrément peu convaincant. La Jag’ semble avoir été déguisée en sortie de grange avec de la poussière jetée à la hâte sur la carrosserie, un pneu dégonflé pour faire croire à une immobilisation un peu longue, et le bloc moteur d’origine (dont on entendra plus parler dans la suite de l’émission) posé par enchantement juste derrière… La suite de l’émission ne sera pas mieux à mes yeux : l’expertise de l’auto par les candidats restaurateurs n’est pas vraiment crédible non plus, et alors qu’on parle de restauration on assiste à une remise en route sommaire et un nettoyage rapide, avec un faux suspens sur le redémarrage du 6 cylindres entretenu par Pascal Nicolas, le restaurateur ayant remporté l’enchère aveugle pour la restauration de l’anglaise.

Vintage Garage
Vintage Garage

Notons malgré tout quelques astuces techniques et explications mécaniques (j’ai particulièrement apprécié le passage chez « l’artisan maitre-cylindre ») qui gardent en éveil le bricoleur du dimanche même si on est bien loin des leçons du grand Ed China de Wheelers Dealer. Oup’s désolé je m’étais promis de ne pas faire de comparaison entre les deux émissions, mais impossible de ne pas penser aux duo anglais. Même si le déroulement de l’émission est différent, le principe est proche : on achète une voiture, on la restaure et on la revend en comptant les bénéf’ à la fin. D’ailleurs comme on pouvait le craindre à la première lecture du communiqué de presse, l’aspect financier est vraiment présent tout au long de l’émission, de la négo à l’achat, Papy vendeur a d’ailleurs été bien sympa, les 6.000 € de remise en route carrément discutables vu le travail réalisé (et qui ne donnent pas vraiment une bonne image du métier de restaurateur auto) jusqu’à la vente aux enchères qui donnera une idée de la cote de l’auto malgré tout.

François Allain et Paul Belmondo
François Allain et Paul Belmondo

Un second épisode nettement plus encourageant

Difficile de convaincre Mme de continuer sur le second épisode à la fin du premier… Pas grave, moi j’ai tellement aimé l’essai de la 205 rallye que j’ai bien envie de voir ce que François va faire de cette GTI ! Et là je ne vous cacherai pas que j’ai eu l’impression de regarder une autre série, ou alors un épisode bien plus récent d’une émission nettement plus rodée que la précédente. Un achat qui semble plus vrai et naturel, une restauration beaucoup plus restauration (passage en carrosserie complet, recherche de pièces d’origine) et un rythme plus soutenu. Le passage de Gérard Welter, le designer de la 205, apporte aussi de la crédibilité à cet épisode nettement plus réussi. Comme sur le premier un petit passage à Montlhéry et quelques belles images de l’anneau ensoleillé ne gâche rien, il n’a y guerre que la voix off un peu trop typée « Monster Garage » ou « Koh lanta » qui se fait trop remarquer.

En conclusion pour moi, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain : un premier épisode à oublier, mais grâce au second on attend la semaine prochaine avec impatience pour voir et apprécier la suite, avec une Cox’ et une 911 cab ! Après la Jag’ et la 205, on continue de parcourir une vaste gamme d’autos, populaire ou non, plus ou moins récente, de quoi satisfaire la curiosité de tous les amateurs, novices ou fin connaisseurs. Espérons que RMC Découverte donnera autant de visibilité à Vintage Garage que Top Gear France, ce programme français original a tout autant de mérite, et certainement bien moins de budget, que la version française du concept de la BBC. Alors ne boudons pas notre plaisir de voir des anciennes à la télé, qui plus est le ventre à l’air dans un atelier, partageons notre passion et encourageons François Allain !

François Allain
François Allain

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

3 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire
  • Merci à tous pour vos commentaires. Le moins que l’on on puisse dire c’est qu’elle ne laisse pas insensible cette émission ! Et ça c’est déjà bon signe 🙂

  • Tout a fais d’accord avec ton analyse Ambroise.Le 1er épisode avec la simple remise en route (mais quelque astuce sympa) et lavage… pour 6000€… ça m’a fais très mal. Le second est bien plus complet point de vu restauration de carrosserie, par contre coté mécanique, réfection d’un étiré avec un kit réfection de chez Peugeot…. avec une extraction d’un piston à la pince multiprise non protégée… passons.

    Non moi ce qui me gène c’est la mascarade des devis de restauration… on devine clairement que les mecs sont là pour un modèle donné, la Jag pour le garage avec un bricoleur, la 205, pour ce garage avec carrosserie + un peu de méca (+ la petite histoire avec une 205 Gti) , dans le prochain épisode, une cox, et bizarrement il y a un spécialiste VW dans le lot etc..
    Franchement j’aurais préféré qu’il choisisse “l’expert” en fonction de l’auto, et établisse avec lui un prix objectif, avec; admettons, un peu de mise en scène de challenge pour ce prix… bref voici pour moi le gros point noir.

    Je vais regarder la semaine prochaine, j’ai la chance d’avoir également une compagne aimant bien les autos anciennes, et s’intéressant beaucoup à leur restauration, donc pas de soucis pour bloquer ce programme TV, reste à voir le contenu.

  • J’ai eu le même sentiment.
    La “restauration” de la Jag est un bien grand mot. Même si soyons honnêtes, on entend parfois parler de “remise en route”.
    Je pense que l’erreur c’est effectivement cette esthétique de “sortie de grange” pour une voiture qui est en très belle état et visiblement plutôt entretenue.
    S’il suffisait de changer une pompe à essence et un maître cylindre sur toutes les épaves ça ruinerait les restaurateurs ;-).
    Ce qui m’a dérangé aussi c’est la présentation du container au milieu d’un décors crasseux de casse automobile, on aurait pu s’en passer.
    Et puisque l’on n’évite pas le côté financier, je serais curieux de connaître le bilan de l’opération du côté des restaurateurs. Pour la Jag, vu le boulot je pense qu’il est gagnant, pour la 205, vu la main d’oeuvre engagée, ça doit être une autre histoire.
    Sinon c’est plutôt sympa, un peu de pédagogie, des portraits de gens passionnés, des cautions sérieuses comme Welter. Un bon début.

Nous twittons, suivez-nous