Actualité Concept Concorso d'Eleganza Villa d'Este Maserati Vidéos

Zagato Maserati Mostro : Une évocation moderne de la 450S Mostro de 1957

Les concepts qui seront présents au Concours d’Élégance de la Villa D’Este cette année se dévoilent peu à peu. Zagato, fidèle au rendez vous et participant régulier propose cette année une évocation moderne de la Maserati 450S Mostro de 1957 alignée aux 24 Heures du Mans pour Stirling Moss.

Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015

Une auto pour Le Mans 57

En s’adressant à Zagato, Stirling Moss avait il une idée de la rareté de la voiture qu’il allait piloter au Mans en 1957 avec son équipier Harry Schell ? En 1956, Moss est avant tout pilote en Championnat du Monde de F1. Ayant quitté Mercedes-Benz et la W196 fin 1955, il retrouve la Maserati 250F avec laquelle il courrait en 1954 ! Le Mans est pour lui une discipline, disons… complémentaire. Il est double vice-champion du monde de F1 (1955 et 1956) et ne sais pas encore que son calvaire va se répéter jusqu’en 1958 ou il n’arrivera pas à vaincre Juan-Manuel Fangio, restant vice-champion du monde de F1 en 1957 et 1958, soit 4 fois au total !

Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957
Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957

Zagato s’adresse donc à l’Officine Alfieri Maserati. Quoi de plus logique, puisque Moss est pilote officiel de la marque au trident. Maserati fournit le châssis #4501 Type 450 Sport, qui est en fait l’ex-châssis #3501 Type 350S doté du 6 cylindres en ligne 3.5L à l’avant, moteur que l’on retrouvera plus tard dans la 3500GT. Ce châssis n’est pas neuf, loin de là puisqu’il s’agit de celui que Moss a accidenté aux Mille Miglia 1956 et qui a couru le Grand Prix de Suède de la même année, réparé et re-numéroté, le #4501 devient donc le prototype de la 450S !

Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957
Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957

La 450S dispute sans succès les 1000 km de Buenos Aires avec les frères ennemis JM. Fangio et S. Moss au volant. C’est un V8 4.2L qui la propulse et sa carrosserie est ouverte, sous forme d’une barquette. Pour Le Mans 1957, la carrossier italien fait appel au designer anglais Frank Costin qui se charge de dessiner la 450S en version coupé. Passé maitre des formes très élégantes et aérodynamiques, idéales pour les longues lignes droites du circuit sarthois, Costin a la paternité des Lotus 11 et Lister. Il partira ensuite chez Marcos. Pour motoriser la 450S, Maserati y installe un V8 4.5L doté de 4 carburateurs Weber 45 IDM qui développe 400 ch à 7200 tr/min. L’ensemble carrosserie et moteur en font une automobile à la personnalité très forte, elle sera surnommée “Mostro”, monstre en français. Malheureusement, l’équipage Moss/Schell très bien placé, devra abandonner aux 24 Heures du Mans 1957 sur casse moteur.

Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957
Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957

La suite de sa carrière est aussi tumultueuse que sa première vie sur la piste. Un collectionneur américain la rachète et charge la Carrozzeria Fantuzzi de la transformer en voiture routière en augmentant l’empattement et en faisant quelques aménagements (adoption de grilles d’entrée d’air sur le toit, chrome et intérieur en cuir). La Maserati 450S Costin Zagato Coupé “Mostro” #4501, exemplaire unique, change de numéro de châssis et devient #4512 ! Vendue en 1960, on la retrouve fin des années 70 près de Francfort, dans un musée. En 2004, elle revient en Italie pour une restauration totale, avant de retourner aux États-Unis pour y rejoindre l’une des collections les plus prestigieuses dans le monde.

Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957
Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957
Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957
Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957
Maserati Zagato Costin Coupé "Mostro" 1957
Maserati Zagato Costin Coupé “Mostro” 1957

Concorso d’Eleganza Villa d’Este

Cette année, Zagato lève le voile à Arese sur le site de l’ancienne usine Alfa Romeo, de sa Motro 2015. Le châssis n’est plus tubulaire comme sur la 450S mais monocoque en fibre de carbone, matériau utilisé également pour la carrosserie et le disgracieux aileron générateur d’appui aéro qui gâche (et casse) vraiment le dessin de profil et de l’arrière. La voiture reprend le nez très allongé, le capot avant ajouré et la poupe arrondie (Coda Tronca) du modèle original de Costin et affiche des surfaces vitrées assez restreintes. Portes papillon et jantes en alliage de 19 pouces complètent la panoplie.

Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015

Au niveau moteur, on retrouve le V8 4.2L de 420 ch de la Maserati Gran Turismo et Gran Cabrio secondé par une boite de vitesses semi-auto à 6 rapports placé sur l’essieu arrière, type transxale. Le poids est estimé à environ 1T, l’homologation est en cours. On ne vous a pas mis de photo du tableau de bord, un simple dash-board numérique fixé sur une surface de feutrine orné de quatre buses d’aération… la misère ! Des bacquets type Corbeau en tissus font office de sièges. Les propriétaires des 5 exemplaires qui seront produits pourront à loisir décider de l’aménagement intérieur comme ils le souhaitent.

Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015
Zagato Maserati Mostro 2015

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous