Historique

14ème Ronde Historique du Chat

Ronde Historique du Chat (2020)
Ronde Historique du Chat (2020)

Le weekend du 22 et 23 août avait lieu la 14ème édition de La Ronde Historique du Mont Du Chat autour de Yenne en Savoie. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière pour savoir si la préfecture maintenait l’autorisation du déroulement de cette fête des VHC, malgré ce contexte si particulier le rassemblement distancié et protégé a pu avoir lieu pour le plus grand plaisir des amateurs d’anciennes bien vivantes.

Cette manifestation n’est pas une épreuve de vitesse car non chronométrée, mais une démonstration où le seul et unique but pour les pilotes est de se faire plaisir sans prise de risques inutiles et offrir du spectacle au public. La réglementation est de ce fait relativement souple puisque pour participer le véhicule doit dater d’avant 1990 et doit être équipé d’un extincteur d’1 Kg, permettant de réunir un plateau très varié. On retrouve sur la ligne de départ des bêtes d’asphalte du groupe B comme la toujours très efficace Peugeot 205 T16, des Lancia Delta HF Integrale et autres Audi Quattro dotées de la mélodieuse sonorité du 5 cylindres Allemand mais des autos bien plus modestes et non moins démonstratives comme les 104ZS, Renault R5 GT Turbo sans oublier les reines des plateaux historiques… les Alpine bien sûr ! A 110, A 310 V6 dans différentes versions, d’origine ou plus préparées, le choix est toujours vaste !

Le Samedi, les concurrents ont emprunté à 3 reprises la spéciale du Mont Tournier. Dimanche, ils ont parcouru à 2 reprises les portions du chalet de l’Ours sur la commune de l’Epine et une départementale sur la commune d’Ontex pour un total de 30.2Km de langue asphaltée. C’est sur le bord de la spéciale du Mont Tournier que nous emmène Walter à la découverte de ce riche plateau.

Comme toujours, les voitures ouvreuses sont plutôt modernes, mais pour le coup assez raccord avec la suite

 

La 911 semble immortelle, toutes les générations sont polyvalentes !

 

Ford peut se venter d’avoir une vraie légitimité en rallye et en sportives

 

Commençons avec les françaises, et sans la plus représentes, Mme Berlinette

 

La fluidité des lignes inspire la légèreté et la pureté

 

Encore plus visible de dos !

 

Rare de la voir dans cette robe blanche, qui lui va plutôt très bien

 

Le modèle 2020 offrait de nouveaux coloris, dont un joli jaune proche de celui-ci. Qui dit démonstration dis aussi spectacle, merci aux pilotes !

 

La remplaçante avec l’A310 qui aura bien du mal à faire oublier l’originale

 

Tandis que la suivante A610 visera elle la catégorie GT pour aller défier les allemandes et les italiennes sur l’autoroute

 

Toujours un régal de voir une R8 Gordini dans son élément !

 

Vous hésitiez sur le carrossage ? Plus de doute sous cet angle 🙂

 

Mais si on dit française de rallye, on pense tout de suite à la 205 T16

 

Il manque la bande son pour savouer pleinement cette image…

 

Anglaise au cœur français ? Qui suis-je épisode 1

 

Ou plutôt française au cœur allemand ? Qui suis-je épisode 2

 

Basculons pour de bon de l’autre côté du Rhin avec les Audi Quattro

 

 

Une autre allemande de légende, la 911 !

 

Mais il n’y a pas qu’elle chez Porsche, la côte d’amour des “Moteur Avant” remonte doucement et elles commencent à se faire apprécier. Si vous êtes tentées, ne trainez pas avant de le regretter…

 

Chez Opel le choix est large pour une monture de la rallye : la Commodore est sans le choix le moins courant

 

La Kadett bien-sûr que l’on peut retrouver à toutes les sauces, comme en GTE ici

 

Ou encore la Manta très à l’aise sur tous les terrains. Je vous rassure la coupe mulet n’est pas obligatoire !

 

De l’autre côté des Alpes, deux magnifique Fiat 131 dans les 2 livrées les plus iconique, Martini tout d’abord

 

Et bien évidement Al Italia ! Merci à nos voisins Valaisans de faire rouler ces belles passées entre les mains du magicien Abarth

 

La Delta est elle aussi incontournable, avec une livrée plus rare mais non moins évocatrices avec les couleurs Totip

 

Une italienne est souvent rouge, encore plus quand elle vient de Maranello 🙂

 

Et on termine avec une américaine qui a du faire vibrer les coeurs et les tympans du haut de ses 8 grosses gamelles…

 

Plus d’info sur l’organisation vers le site officiel : team73rallye.
Et si vous avez pris part à cette démonstration, Walter vous a peut être sur le coin d’une carte SD, n’hésitez pas à le contacter sur son site www.walterbabic.fr ou par Facebook : Facebook : https://www.facebook.com/walterbabicphotography/.

Crédit photos @ Walter Babic.

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

1 commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Nous twittons, suivez-nous