Changement de courroie de distribution, un entretien vital pour le moteur
Guide pratique

Changement de courroie de distribution, un entretien vital pour le moteur

Courroie de distribution
Courroie de distribution

Le remplacement de la courroie de distribution n’est pas un entretien qui peut être pris à la légère. Si cette opération n’est pas réalisée en temps voulu, les conséquences peuvent être lourdes de conséquences, à la fois mécaniques et financières : l’endommagement du moteur peut être irréversible. Alors quel est le rôle de la courroie de distribution ? Pourquoi et quand la changer ?

Quel est le rôle de la courroie de distribution ?

Les phases d’admission du mélange air/carburant et d’échappement des gaz brûlés d’un moteur sont synchronisées, pour la grande majorité des véhicules d’aujourd’hui, par le la courroie de distribution. Cette courroie crantée est entraînée par le pignon de vilebrequin, qui à son tour entraîne les poulies d’arbres à cames, de pompes à eau ou d’injection (pour les moteurs diesel). La courroie de distribution est synchronisée avec la rotation du vilebrequin, donc le mouvement des pistons et des soupapes.

Certains usages peuvent user prématurément la courroie de distribution : démarrages répétés (forte tension usant les crans), utilisation urbaine très fréquentes (beaucoup de relance moteur), stationnement en extérieur (variations de température), etc. Elément métronome entre les soupapes et les pistons, la courroie de distribution mérite toute votre attention.

Courroie de distribution
Courroie de distribution

Pourquoi changer une courroie de distribution ?

Lorsque la courroie de distribution se détériore et vient à céder, il n’y a plus de synchronisation moteur, les pistons heurtent les soupapes restées immobiles. Une courroie de distribution cassée ou qui se déchausse de ses pignons, par défaut de tension, a pour effet immédiat d’abîmer ou casser les soupapes. Les réparations s’annoncent onéreuses car le moteur peut être endommagé au-delà de la zone de distribution qu’est la culasse. Au remplacement des soupapes, il faudra vérifier et sans doute changer les poussoirs, les arbres à cames, la culasse et peut être les pistons.

Le kit de distribution se compose au minimum d’une courroie et d’un galet tendeur, mais peut aussi contenir plusieurs galets enrouleurs, des joints d’étanchéité, des vis, des écrous, des rondelles, etc. et parfois une pompe à eau. Lorsque la courroie de distribution entraine la pompe à eau, le changement de la courroie nécessite obligatoirement le changement de cette dernière. Les manipulations liées au remplacement de la courroie fragilisent le roulement de pompe à eau, donc son étanchéité, causant des fuites voire à sa rupture.

Courroie de distribution
Courroie de distribution

Quand changer sa courroie de distribution ?

Aucun signe, alerte ou symptôme ne permettent de détecter la rupture de la courroie de distribution, Il faut donc anticiper son remplacement, de façon préventive. Les périodicités de remplacement peuvent très variables, en fonction des préconisations des constructeurs : de 60 000 à 120 000 km sur les véhicules les plus récents et de 5 à 10 ans en fonction de la marque et du modèle de véhicule. Se référer pour cela au livret technique ou la revue technique du véhicule.

Une fuite de liquide de refroidissement, d’huile ou de carburant peut endommager la courroie et entraîner un remplacement prématuré. Autre raison du changement de la courroie de distribution, lors d’une intervention impliquant sa dépose préalable : remplacement d’un joint de culasse, d’une pompe à eau etc.

Faites appel à un professionnel qui saura vous conseiller et vous indiquer le meilleur rapport qualité/prix courroie de distribution en fonction de l’entretien mécanique que vous devrez réaliser sur votre véhicule.

Nous twittons, suivez-nous