Chantilly 2017 : L’ambiance et les clubs

Chantilly et Peter Auto, c’est pour la quatrième année consécutive une belle histoire. L’adage « qu’importe le flacon… » n’est pas de mise ici tant le cadre est à la hauteur du contenu automobile.

Chantilly2017

Chantilly2017

Et pourtant cette année j’ai longtemps craint que la manifestation perde de son intérêt. Pensez donc : au même instant se déroulait du côté de nos amis anglais le célèbre Goodwood Revival, aspirateur à véhicules de collection d’exception s’il en est, tandis que de l’autre côté de l’hexagone, les italiens célébraient Ferrari à Maranello avec la promesse de milliers de clients venant des quatre coins du monde pour l’occasion.

Alors dans ces conditions, oser à Chantilly un concours d’élégance, proposant en particulier pas moins de cinq catégories dédiées au cheval cabré, il fallait oser !

L’espace clubs du fond du parc

Mais avant de s’intéresser au concours, j’ai fait mon tour habituel au sein des espaces clubs. C’est toujours un plaisir

de naviguer au milieu des autos de passionnés, plus ou moins fortunés, mais tous dédiés à leur bijou à quatre roues.

Dans le « coin des anglais », Rolls Royce et Morgan côtoient encore et toujours Aston Martin. C’est d’ailleurs sur l’espace de la firme de Gaydon que j’ai eu mon premier coup de cœur de la journée avec une magnifique Lagonda.

Chantilly 2017

Chantilly 2017 : Aston Martin Lagonda

Une petite déception cependant, pas de trace de McLaren cette année.

Un peu plus loin dans le parc, je retrouve certains clubs français multi-marques habitués des lieux. Ainsi “Vincennes en ancienne” est encore une fois présent en force avec une sélection éclectique de véhicules. L’occasion de découvrir une Fiberfab Aztec. Kit car américain au dessin des plus réussi.

Chantilly 2017 : Fiberfab Aztec

Chantilly 2017 : Fiberfab Aztec

Chantilly 2017 : Fiberfab Aztec

Chantilly 2017 : Fiberfab Aztec

 

L’espace clubs de l’entrée

C’est ici que se retrouvent traditionnellement les clubs italiens. Chez Ferrari il y avait clairement beaucoup moins de monde que les années précédentes. Tant en quantité qu’en qualité. autant en 2016 j’avais été impressionné de voir la famille des supercars au cheval cabré au grand complet (288GTO / F40 / F50 / Enzo / LaFerrari), autant la concurrence de l’anniversaire en Italie a clairsemé les rangs en 2017.

Chantilly2017

Ferrari F40

Ne boudons pas pour autant notre plaisir, il restait quelques très belles autos à admirer.

Chez Lamborghini pas de pièces exceptionnellement rares non plus, mais on tombe toujours aussi facilement amoureux de la Miura…

Chantilly2017

Lamborghini Miura

La surprise cette année venait de Fiat qui présentait un joli parterre de véhicules plus abordables mais au charme indéniable.

Chantilly2017

Chantilly2017

Mention spéciale cependant à l’intruse du stand. Je n’ai pas eu l’explication de sa présence chez Fiat, mais du coup, voir une Ferrari 250 GT California Spider au milieu des Fiat 500 remettait d’autant plus en perspective le côté exceptionnel de la bête.

Chantilly2017

Ferrari 250GT California

Chantilly2017

Ferrari 250 gt california

Chantilly2017

Ferrari 250GT California

La vente aux enchères

Retour rapide au fond du parc pour évoquer la vente Bonhams.

La célèbre maison proposait quelques modèles intéressants à la vente, tel ce prototype Ferrari 328 Conciso. Réalisée par Bernd Michalak pour le salon de Franckfort 1993 cette interprétation libre se permettait de “taper” le 0-100km/h en 5 secondes du fait d’un poids grandement allégé. Bien que fan inconditionnel de la ligne originale de la 328, j’avoue un certain engouement pour cette barquette qui donne envie de faire une virée sur piste.

Chantilly2017

Ferrari 328 Conciso

A l’autre bout du spectre automobile, une imposante Horch 853 1936 nous rappelait qu’il y eut une vie avant Audi.

Chantilly 2017

Horch 853

Place pour finir à quelques photos d’ambiance de cette encore très belle journée.

Chantilly2017

Chantilly2017

Chantilly2017

Chantilly2017

Chantilly2017

Chantilly 2017

Chantilly2017

Chantilly2017

Chantilly 2017

Chantilly 2017

Chantilly 2017

Chantilly 2017

 

 

 

P. Lagrange (@Philagrange)

Author: P. Lagrange (@Philagrange)

Share This Post On

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Bentley Continental GT
Bentley Continental GT : La touche française…

Depuis cinq ans Fabien Pace, designer français formé à l'école Rubika de Valenciennes, œuvre chez Bentley qu'il a rejoint dès...

Fermer