Coupe des Alpes Historique

Coupe des Alpes 2018, la première journée d’Evian à Megève

Coupe des Alpes 2018
Coupe des Alpes 2018

Cette année encore la Coupe des Alpes reconduit une formule éprouvée et bien rodée par l’équipe de Rally Story puisqu’il s’agit de 29ème édition de la Coupe nouvelle formule. Evian-les-Bains a ainsi une nouvelle fois le plaisir d’accueillir les concurrents pour le départ. Nous passons donc le mercredi soir voir les premiers arrivés, beaucoup d’anglais ou d’allemands ayant pas mal de route à faire pour arriver ici.

 

Une belle Puma GT encore immatriculée à Rio de Janero. Vous ne connaissez pas ? Relisez notre essai de la GTE qui lui a succédé ici.

 

Une des 3 Lancia Stratos au départ (!), dans une magnifique livrée, aux cotés d’une Jaguar E-Type raide neuve.

 

Une Porsche 911S restaurée mieux que neuve … à l’exception de cette sortie d’échappement plutôt surprenante.

 

Tiens un regroupement d’Alpine A110 2018

 

Et juste en face les originales, elles aussi venues en nombre ! On reconnait celle de Jean-Pierre Coppola que nous avions eu le plaisir d’essayer au Col du Corbier qu’emprunteront les concurrents demain.

 

La raison est simple, 2018 marque le 50ème anniversaire de la première des 3 victoires de Jean Vinatier à la Coupe des Alpes en 1968. Il sera demain au départ, sur la voiture victorieuse en 1968 … avec un certain Jean-Pierre en copilote 🙂

 

Allez on laisse les belles se reposer, on se retrouve demain en début d’après-midi pour le premier col d’une longue série

 

Oup’s, nous sommes en train de finir le dessert en terrasse de l’Oberge du Bounavo que les premiers concurrents passent déjà. Ils n’auront pas trainer pour ces premiers kilomètres entre Evian et Bonnevaux !

 

On pourrait presque être tenté de rester en terrasse pour les voir passer

 

Allez on quitte le centre-ville, ou plutôt le centre du village

 

Direction : le Col du Corbier

 

Les premières vraies épingles de cette édition 2018 sont l’occasion pour les concurrents de vérifier que les pneus ne sont pas trop secs 🙂

 

Et oui ça grimpe, à 4 roues, mais encore plus à 2 !

 

Un sacré look d’OVNI quand même une Stratos sur route, j’adore, encore plus en orange

 

Un duo d’Austin Healey à la poursuite d’une Ferrari 412i

 

La Jaguar E-Type reste une valeur sûre, quelque soit le type de parcours

 

Petit coup de frein pour charger l’avant, et hop ça tourne !

 

Elle vieillit pas si mal cette Ferrari 308

 

 

Oh une Frog’ ! Quelle bouille, mais aussi quel cul. Tiens quelque chose me dit qu’on vous reparlera bientôt de la Sprite mk1 par ici…

 

Et voilà Jean Vinatier dans l’A110 4839 GG 76 de l’édition 1968 à la poursuite d’une p’tite jeune !

 

Pendant qu’une autre A110 2018 pousse une vénérable Lancia Aurelia B20

 

Une bruyante AC Cobra ne semble pas trop peiner avec le dénivelé

 

Ohh une Aston Martin DB4 rallifiée ! Magnifique ou sublime, au choix, je suis sous le charme…

 

Alfa Giuletta Spider en provenance directe de Milan

 

Allez on prend un peu de hauteur, avec un Porsche Speedster au montant de pare-brise plus bas que la 911 cab classique

 

Epingles, bitume et montagne, voilà ce que sont venu chercher les participants à la Coupe des Alpes

 

Et avec le soleil c’est encore mieux pour eux !

 

Une Morgan, toujours aussi intemporelle

 

Une jolie recréation de la Ford Escort mk1 de l’équipage Piot/Todt du Monte Carlo 1969

 

Ahh le bruit du 12 à plat de la Ferrari BB512, magique dans cet environnement

 

Pas mal d’équipage belge aussi, une belle balade qui se prolongera certainement une fois arrivés à Nice.

 

L’Interceptor de Jensen est bien plus classe que celle de MadMax 🙂

 

Un petit troupeau pour fermer le convoi de presque 150 voitures

 

Allez salut, on se voit l’année prochaine ?

 

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous