Embrayage : Quel est son entretien et quand faut il le changer ?
Guide pratique

Embrayage : Quel est son entretien et quand faut il le changer ?

Embrayage
Embrayage

« Embrayer, débrayer », voilà des verbes d’action que nous avons entendu lors de notre apprentissage à la conduite, si nous n’avons pas fait le choix l’option boite automatique. Mais au juste, à quoi sert l’embrayage ? C’est un mécanisme essentiel dans un véhicule motorisé, participant à son bon fonctionnement et assurant de nombreuses fonctions comme lors du démarrage ou des changements de vitesses. Quelles pièces composent le kit d’embrayage ? Comment l’entretenir et pourquoi ?

Fonctionnement de l’embrayage

Plusieurs éléments constituent le kit d’embrayage, dans la majorité des cas : le plateau, le disque d’embrayage, la butée d’embrayage. Le plateau serre le disque d’embrayage contre le volant moteur pour transmettre la force du moteur à la boîte de vitesses : la butée d’embrayage comprime le diaphragme, libérant le disque et la force du moteur est transmis à l’embrayage par le volant moteur en direction de la boîte de vitesses. Comme vous l’avez deviné, cet ensemble de pièces est placé entre le moteur et la boîte de vitesses, transmettant la force du moteur aux roues via la boîte de vitesses.

Embrayage
Embrayage

Lors du changement de rapport, cette action est rompue par enfoncement de la pédale d’embrayage : action de débrayer. A l’inverse, le relâchement de la pédale d’embrayage, qui revient à sa position initiale, permet à nouveau la transmission de la force du moteur : action d’embrayer. Le patinage ou point de patinage apparait lorsque l’automobiliste relève progressivement son pied de la pédale d’embrayage. Plusieurs systèmes mécaniques permettent ces actions : par le duo émetteur d’embrayage/récepteur d’embrayage, par un ensemble de débrayage central ou uniquement par un câble d’embrayage.

Embrayage
Embrayage

Comment entretenir l’embrayage ?

Pour bien entretenir son embrayage, il est conseillé de ne pas maintenir la pédale d’embrayage appuyée trop longtemps, ne pas enclencher directement la première vitesse à l’arrêt (à un feu rouge par exemple), de rester au point mort lorsque la voiture est à l’arrêt (pour ne pas fatiguer l’embrayage), de garder son pied gauche sur le repose-pied pour éviter tout patinage de l’embrayage, de limiter les changements de vitesse autant que possible, de privilégier les freins plutôt que de rétrograder. Embrayage qui patine, odeur d’huile brûlée, pédale dure ou molle, moteur qui monte dans les tours sans que la vitesse n’augmente, voici quelques signes avant-coureurs d’un embrayage usé :  la garniture du disque d’embrayage s’amenuise, le diaphragme n’assure plus assez de pression pour accoupler le volant moteur au disque. Selon le style de conduite et l’utilisation qu’on en fait, la durée de vie d’un embrayage varie entre 100 000 et 200 000 km. Sous peine d’abimer la boite de vitesses, il faut alors changer le kit d’embrayage : le disque, le plateau et la butée.

Embrayage
Embrayage

Pourquoi entretenir l’embrayage ?

Le système d’embrayage est donc essentiel au bon fonctionnement d’un véhicule. Il est nécessaire d’en prendre soin régulièrement pour éviter la panne définitive. Le remplacement d’un embrayage est une intervention coûteuse car le temps de main d’œuvre est fonction de la facilité d’accès aux pièces (plateau, disque, butée…), ce qui implique un long démontage qui immobilisera le véhicule pendant plusieurs jours. La facture peut rapidement grimper. Il s’agit d’une opération délicate qui nécessite le savoir-faire d’un professionnel qui fera alors un diagnostic précis afin de changer la ou les bonnes pièces. Faites la demande d’un devis pour l’embrayage.

Tags

Nous twittons, suivez-nous