Actualité Epoqu'Auto Historique Porsche Salon Auto

Epoqu’Auto 2013 : Porsche fête les 50 ans de la 911

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911

Après l’année dernière avec le 60ème anniversaire de la Mercedes 300 SL et ses légendaires portes papillon, c’est au tour d’un autre mythe de l’industrie automobile germanique de créer l’événement cette année. Plus jeune de 10 ans que son illustre devancière, la Porsche 911 souffle cette année ses 50 bougies.

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911

Porsche n’est pas venu les mains vides avec 10 modèles de 911, prêtés soit par le Musée Porsche, soit par Porsche France, soit par des particuliers :
– Musée Porsche : Porsche 911 Turbo 3L (1976) – Porsche 959 Paris Dakar (1985 – 1986) – Porsche 996 GT 3 RS (2004) – Porsche 997 Speedster (2010)
– Porsche France : Porsche 991 50ème anniversaire (2013)
– Collectionneurs : Porsche 911 1ère génération (caisse courte années 1964 – 1968) – Porsche 911 Carrera 2.7L RS (1973) – Porsche 935 (années 70) – Porsche 964 RS (1992) – Porsche 993 (années 1993 – 1997).

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911

Un peu d’histoire automobile

La première génération de Porsche 911 est commercialisée en 1963. Elle est alors la première intégralement conçue par la firme de Stuttgart. Près de cinquante ans plus tard, le modèle phare de Porsche a conservé ses traits et son nom d’origine, même si le modèle actuel n’a plus grand-chose à voir avec son aîné. Il existe en effet une quinzaine de modèles différents. En revanche, l’architecture du moteur est restée inchangée jusqu’à aujourd’hui. C’est toujours le bruit inimitable du légendaire 6 cylindres à plat dit « Flat 6 », disposé en porte-à-faux arrière, qui enchante les oreilles.

Le premier prototype de Porsche 911 est produit en 1959. Cette étude de style, connue sous le nom de « Projet T7 », est esthétiquement très proche de la Porsche 356. En effet, la nouvelle Porsche doit être plus performante, plus spacieuse et plus confortable que la vieillissante 356, tout en conservant quelque peu la forme originelle, et ce malgré un empattement allongé de 20 cm au minimum. Pour y parvenir, les ingénieurs de Stuttgart vont multiplier les prototypes, envisageant des solutions techniques différentes (refroidissement par air, ou par eau et même par une combinaison associant l’huile pour les cylindres et l’air pour les culasses).
Le style, en revanche, est moins sujet à discussion. C’est le chef du département carrosserie, Erwin Komenda, qui est seul décideur en ce qui concerne la ligne des produits Porsche. Une petite équipe de stylistes, sous la direction du fils de Ferry Porsche, va finalement concevoir une ligne compacte, fluide et simple, dont le profil va se révéler intemporel. La carrosserie tricorps de la 356 est abandonnée, mais l’élément stylistique le plus caractéristique réside dans la courbure progressive et continue du toit, dont la ligne, partant du bord supérieur du pare-brise, ne s’achève qu’au niveau du pare-chocs arrière. Cette ligne, surprenante au plan esthétique, favorise également la pénétration dans l’air.
Finalement, quatre ans plus tard, à l’occasion du salon de Francfort, Porsche présente son cinquième et dernier prototype, baptisé « 901 », qui préfigure à peu de chose près, le modèle de série. Toutefois, Peugeot ayant déposé l’exclusivité des noms de domaine automobile de trois chiffres intégrant un zéro au milieu, Porsche décide de remplacer le zéro du milieu par le chiffre 1.

La légende de la Porsche 911 peut alors commencer. Un demi-siècle d’excellence automobile au travers de 7 générations de voitures : Porsche 911 classique, Porsche 911, Porsche 911 type 964, Porsche 911 type 993, Porsche 911 type 996, Porsche 911 type 997, Porsche 911 type 991.

Porsche 911 classique

Le modèle original est commercialisé de 1964 à 1973. Sa production en série a débuté en septembre 1964. La Porsche 911 dispose alors d’un moteur six cylindres de 2,0 L développant 130 ch. Une variante de la 911, la 912, sort la même année. Elle est équipée du moteur 1,6 L quatre cylindres de la 356, dont la puissance est réduite à 90 ch, concurrençant ainsi la 911 avec un prix inférieur. Ses ventes dépasseront même celles de sa grande sœur.
La première version s’enrichit d’un modèle plus puissant, la 911 S, en novembre 1966. Elle est alors équipée d’un moteur 2,0 L de 160 ch, qui lui permet d’atteindre 225 km/h. Dès 1968, sa puissance est même portée à 170 ch.
En 1967 est introduite la 911 T, qui se contente en revanche d’une puissance de 110 ch. La gamme comporte alors quatre modèles, la 911 L, 911 T, la 911 S et la 912.
En 1970, tous les modèles 911 voient leur cylindrée augmentée de 2,0 L à 2,2 L. Le modèle le plus puissant, la 911 S, atteint alors 180 ch dès 1972 avec le moteur 2.4 L. Elle est la voiture la plus rapide produite en Allemagne, avec une vitesse de pointe de 240 km/h.
Porsche lance en 1972 la 911 2.7 Carrera RS (pour « Renn Sport »), un modèle doté d’un plus gros moteur et allégé. Suite à une nouvelle réglementation sportive, elle est produite à 500 exemplaires afin d’obtenir une homologation pour la compétition. Mais le succès rencontré est tel, que la production est étendue à 1 000 exemplaires, puis finalement 1 590. La Porsche 911 Carrera RS est dotée d’un moteur boxer six cylindres de 2,7 L de 210 ch. Elle a participé à de très nombreuses compétitions, modèle emblématique elle a conquis de nombreuses victoires.

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.4S
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 2.7 RS
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911

Porsche 911

La nouvelle 911 est produite de 1973 à 1989. Elle est dévoilée au public en 1974. Cette nouvelle 911 est équipée de pare-chocs proéminents, afin de satisfaire les normes alors en vigueur en Amérique du Nord. Entièrement redessinés, les pare-chocs intègrent une fixation sur des tubes déformables en cas de chocs mineurs. Ils sont terminés aux deux extrémités par une pièce de caoutchouc en forme d’accordéon, ce qui va donner le sobriquet de Porsche à soufflets pour tous les modèles produits de 1974 à 1989.
Dès 1975, Porsche va produire une 911 turbocompressée, dont la dénomination usine sera 930. À l’origine, la production de cette voiture doit se limiter à 500 exemplaires en vue d’une homologation en groupe 5 FIA. Mais une fois de plus, l’engouement suscité par ce modèle est tel, que la direction décide d’augmenter la production. La carrosserie restera semblable aux autres modèles de 911, avec simplement des ailes plus larges dues à un élargissement des voies avant de 60 mm et des voies arrières de 120 mm. Ce modèle est en outre équipé d’un large spoiler arrière, assurant une portance négative à haute vitesse, en combinaison avec un nouveau becquet avant.
Une version cabriolet fait également son apparition en 1983. D’abord équipée du moteur 3.0L, elle accueillera le 3.2L l’année suivante, tout comme le coupé. Enfin, en 1989 un Speedster est présenté. Elle intègre un pare-brise abaissé, des sièges arrière retirés et une capote précisée non étanche. Elle existe en version normale et turbo-look.

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 930 turbo
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 930 turbo
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 930 turbo
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 930 turbo
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 935 "Moby Dick"
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 935 “Moby Dick”
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 935 "Moby Dick"
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 935 “Moby Dick”
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 935 "Moby Dick"
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 935 “Moby Dick”
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 935 "Moby Dick"
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 935 “Moby Dick”
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 type 953 Dakar 1984
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 type 953 Dakar 1984
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 type 953 Dakar 1984
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 type 953 Dakar 1984
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 type 953 Dakar 1984

Porsche 964

Cette nouvelle version de la 911 est dévoilée au public en 1989 et constitue la troisième génération de Porsche 911. Généralement considérée comme la Porsche 911 charnière, la Porsche 964 conserve le style des anciennes 911, avec ses phares caractéristiques, ainsi que le flat 6 de 3,6 L placé en porte-à-faux arrière refroidi par air. Exception faîte de 959, sortie en série très limitée, c’est la première Porsche de série qui adopte la technologie des quatre roues motrices.
Il est vrai que la 959 possédait les quatre roues motrices mais il s’agissait d’une série très limitée. C’est en fait d’abord au Mondial de l’automobile de Paris, en septembre 1988, avant la commercialisation en 1989, que Porsche présente sa nouvelle 964 Carrera 4, équipée d’un moteur de 3,6 L de 250 ch. La version Carrera 2 n’apparaîtra qu’en 1989, avec les versions Targa et cabriolet.
La 964 Turbo 1, appelée aussi Turbo 2, car il s’agit de la deuxième version de la Turbo, fait son apparition en 1991 avec le moteur 3,3 L simple turbo de la précédente génération développant 320 ch. Elle est posée sur des jantes 17″ et dispose d’un aileron fixe et d’ailes élargies. Les freins sont également modifiés pour s’adapter au potentiel de la voiture et les suspensions sont plus basses par rapport aux autres versions atmosphériques.
Un modèle 964 Anniversaire fait son apparition en 1993 pour célébrer les 30 ans de la Porsche 911. Elle se présente sous la forme d’une Carrera 4 coupé, avec le Turbo look et un logo 911 sous lequel apparaît l’inscription « 30 ans » juste en dessous sur le capot arrière.
Enfin, il existe également une 964 RS America, extrêmement rare en Europe, car exclusivement conçue pour le marché américain. Son moteur est celui d’une Carrera 2, c’est-à-dire 250 ch, et elle possède un aileron de type Turbo.

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 type 964 RS

Porsche 993

La Porsche 993, qui sera commercialisée de 1993 à 1998, est la quatrième génération de Porsche 911. C’est la dernière version de la série 911 à posséder le moteur boxer dans sa configuration d’origine, c’est-à-dire avec un refroidissement à air. Il sera par ailleurs désormais associé à une boîte de vitesses à 6 rapports. De nombreux perfectionnements électroniques apparaissent également, aussi bien en ce qui concerne la gestion du moteur que les aides à la sécurité active. La 993 est officiellement présentée au public le 9 novembre 1993.
Pour le millésime 1997, la boîte de vitesses est modifiée afin de rallonger les rapports et de respecter ainsi les nouvelles normes anti-pollution en vigueur. En 1998, le Boxster fait son apparition. Pour beaucoup de passionnés, cette série 993 reste la dernière « vraie » 911, associant le design unique de la voiture d’origine à son fameux moteur 6 cylindres à plat refroidi par air.

Porsche 996

Produite de 1997 à 2005, la Porsche 996 est officiellement présentée en 1998. Conçue comme une sportive de prestige, elle rompt avec la tradition 911, en s’affranchissant du design et de l’habitacle du modèle historique. Elle sera durement critiquée pendant les premières années, notamment en raison des optiques de phares avant, qui ont été empruntés au Boxster et dont l’esthétique est jugée discutable. Techniquement, cette cinquième génération de Porsche 911 marque
l’apparition d’un moteur entièrement refroidi par eau, brisant ainsi la tradition des moteurs refroidis par air et par huile. Reposant sur un 6 cylindres à plat de 3.4 L, la 996 ne bénéficie plus du système à carter sec employé sur les modèles précédents.
La 996 finit cependant par trouver sa place, avec l’adoption en 2001 de nouvelles optiques sur la version Turbo, qui sont ensuite généralisés à l’ensemble de la gamme 911, et avec des améliorations châssis et moteur. Ainsi, la Carrera 4S est la première à bénéficier du passage au moteur à 3.6L, ce qui renoue avec la tradition des précédentes 911. Délivrant une puissance de 320 ch et bénéficiant d’une sonorité plus sportive et métallique, la 996 rappelle ainsi les générations précédentes et se réconcilie avec le public.

Porsche 997

À l’inverse de la 996, la Porsche 997, encore appelée Type 997, rencontre rapidement un grand succès. Présentée en concessions à partir de 2004, la sixième génération de Porsche 911 reste en production jusqu’en 2012. Pour entretenir cet engouement, le constructeur de Stuttgart décline de nombreuses versions. Depuis 1963, date de sa création, la gamme 911 n’a jamais été aussi vaste, début 2010, elle ne compte pas moins de 16 modèles, qui s’accompagnent de quelques différences esthétiques, mais la 997 conserve malgré tout la ligne intemporelle de la famille 911.
Porsche lance une nouvelle édition de la 911 Speedster en série limitée à 356 exemplaires à la fin de l’année 2010, en hommage au premier Speedster Porsche, la 356 Speedster. L’histoire des Speedster a débuté en 1953 avec le lancement d’une voiture de sport dans la plus pure tradition, conçue sur la base de la Porsche 356 et dotée de deux sièges baquet sport, de portières aux vitres plastiques abaissables et d’un pare-brise raccourci, élégamment courbé. En 1988, le Speedster refait son apparition sur la base de la 911 Carrera avec une caractéristique supplémentaire : sa poupe est, pour la première fois, dotée de deux bossages. La version suivante de la 911 Carrera connaît elle aussi une version Speedster en 1993 / 1994.
Svelte, sportif et exclusif, ce modèle, doté d’une carrosserie entièrement repensée, affiche résolument sa différence par rapport aux autres modèles de la gamme 911. Le pare-brise avant affiche des dimensions réduites de 60 mm en hauteur et de 40 mm en longueur. Les lignes franches et sportives de la capote manuelle et les deux bossages caractéristiques du compartiment de la capote dans la plus pure tradition Porsche sont les signes distinctifs de la silhouette de la nouvelle 911 Speedster. Plus large de 44 mm à l’arrière, la caisse du Speedster, disponible en propulsion uniquement, contribue à l’impression de puissance dégagée par la voiture.

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911 type 997 Speedster

Porsche 991

Dernière-née de la famille 911, la Porsche 991 est commercialisée depuis décembre 2011. Présentée par le constructeur allemand au Salon de Francfort, elle constitue la septième génération de Porsche 911. Au Salon de Genève 2013, Porsche présente la GT3 et au Salon de Francfort suivant, deux version de la nouvelle Turbo et Turbo S. Une série anniversaire 911 50 ans est produite en édition limitée pour fêter le cinquantenaire de l’icône de Stuttgart.

Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911
Epoque Auto 2013 - Joris Clerc - Porsche 911
Epoque Auto 2013 – Joris Clerc – Porsche 911

Source CP Epoque Auto

Crédit photos @ Joris Clerc

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous