Actualité AMG Essais Mercedes

Essai Mercedes CLA 45 AMG : Mutante sous hormones

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Vous hésitez entre une compacte, une berline, un coupé, le tout agrémenté d’une mécanique vivante ? Mercedes a pensé à vous avec la CLA, AMG l’a rendu réel.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Deux idées reçues ont volé en éclat pour moi ce week-end. La première : Mercedes évoque la douceur et la volupté. La seconde : un cross-over est forcément le croisement d’un 4×4 et d’un break.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Me voici donc au volant de la CLA 45 AMG. Vous ne l’ignorez certainement pas, il s’agit de la déclinaison « coupé 4 portes » de la classe A. Si toute la partie avant est relativement proche de la compacte étoilée, l’ensemble de la carrosserie a été revue à l’arrière selon une inspiration très CLS. L’ensemble est plutôt réussi, même si je trouve que le « museau » est un peu court pour l’équilibre général du dessin. Cependant, si la version CLA classique reste assez passe-partout, cette déclinaison AMG ne fait pas dans la discrétion. A vrai dire rarement une auto n’aura fait tourner autant de têtes.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Comme quoi il suffit de pas grand-chose : un lame noire à l’avant, son pendant sur le coffre, un liseré rouge sur la calandre et les rétroviseurs, de grandes jantes noires agrémentées d’étriers de freins rouge et voilà de quoi ébahir tous les enfants du quartier. Et pourtant je trouvais l’ensemble plutôt sobre. Bien plus en tout cas que certaines versions AMG de la classe A affublées d’un béquet et de stickers dignes d’un concours de tuning. Sur la CLA l’ensemble ne se départit pas d’une certaine classe, même les stickers sur les bas de caisse étant visible juste ce qu’il faut pour dynamiser la ligne.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

L’habitacle est quand à lui splendide, sans discussion possible. Les sièges baquets sont à la fois confortables et d’un maintient excellent. Les multiples réglages électriques (positionnés sur les portières) permettent de trouver la position idéale très facilement, le mélange cuir-microfibre est réussi et se retrouve autant sur les sièges que sur le volant. D’ailleurs, en parlant du volant, c’est un vrai plaisir de le prendre en main : la microfibre agréable et assurant un excellent grip, le diamètre presque parfait. Il ne faut pas longtemps pour se sentir à la maison dans cette CLA.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Avant de passer à la conduite à proprement parler, il faut souligner l’excellente ergonomie de l’ensemble des commandes. Cela commence avec la navigation sur les différents menus de l’ “infotainment”. Quelques boutons faciles d’accès sur la console centrale autour de l’autoradio et une molette derrière le levier de vitesse pour affiner les choix. Que ce soit pour la radio, la navigation ou l’accès au répertoire téléphonique, tout se fait instinctivement, ce qui tend à rendre la conduite plus sûre puisqu’on ne passe pas son temps à essayer de deviner comment aller d’un menu à l’autre.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Côté modes de conduite c’est encore plus simple. Un bouton accolé au levier de vitesse permet de choisir un des trois modes : confort, sport ou manuel.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Commençons par le confort.

Le petit 4 cylindres s’ébroue avec un feulement rauque des plus évocateurs. Certes, on devine que l’échappement y est pour beaucoup dans la musicalité d’une mécanique moins noble à la base que chez la concurrence directe (6 en ligne chez BMW avec la M135i ; 5 cylindres chez Audi avec la RS3), cependant le frisson est là. A bas régime dans le mode Confort, il se dégage le sentiment d’un félin sûr de sa force. Je m’attendais à une suspension en bois, ce n’est clairement pas le cas. C’est ferme juste ce qu’il faut pour préserver le confort. Les vitesses s’égrainent via la boite automatique 7 rapports sans à-coups, l’auto prend de la vitesse avec assurance sans bousculer les occupants.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

La première vraie accélération remet les idées en place : oui, il y a bien 360 ch qui sommeillent sous le petit capot. Et aidés par la transmission intégrale, la CLA ne perd pas une seconde dans un patinage inutile. C’est efficace, impressionnant même, mais cela ne demande pas une implication très forte du pilote. Et pourtant, les sensations sont suffisamment présentes pour que je ne me sente pas frustré.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Conclusion : le mode confort est parfait pour les trajets encombrés, il permet de rester raisonnable sur la consommation mais laisse libre court à un coup de fouet à la demande.

Je passe ensuite en mode sport, mais pas longtemps. Clairement le mode sport ne me semble ni plus ni moins qu’un mode confort fait pour consommer plus. Le dynamisme général reste inchangé, le caractère moteur fort peu différent. Il n’y à guère qu’au feu rouge que la différence se fait sentir : désactivation du start&stop. Pertinence à revoir.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Je switche donc directement au mode Manuel. Voilà enfin de quoi rigoler. Là encore seul le caractère du couple boite-moteur est modifié, mais ce coup-ci c’est pour de bon. Le conducteur garde un véritable contrôle du rapport engagé. Si vous voulez rester 1km à 5000trs/min en seconde la boite ne vous contredira pas. C’est assez rare sur ce type de transmission pour être noté. En fait le seul léger grief que l’on pourra faire sur cette autonomie concerne la capacité à rentrer plusieurs rapports à la volée. Mais je dois cependant nuancer cette petite critique : ce contrôle gardé par l’électronique sert surtout préserver des surrégimes et au vu de la vivacité du moteur, cela n’est pas un luxe.

Si les passages de vitesse sont accélérés, comme en mode sport, c’est surtout lorsqu’on pousse les rapports que l’on sent la différence. A chaque passage de vitesse, l’échappement émet une déflagration spectaculaire et grisante et lorsque je lève le pied, c’est un crépitement façon mitraillette qui fait son apparition. On a vu plus discret, rarement plus rigolo.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Alors Monsieur CLA, votre ramage fait effet, mais le plumage dans tout ça ? Et bien, sans véritablement être à l’unisson, il s’avère tout de même intéressant.
Les performances sont au rendez-vous, autant sur le papier avec 4.6 secondes pour franchir la barre des 100 km/h que dans les sensations tant ce moteur pousse avec vigueur. De ce côté-là, le contrat est totalement rempli : la CLA 45 AMG pousse autant dans les fesses que dans les oreilles pour le plus grand plaisir du grand enfant au volant.

Côté châssis, le tableau est plus difficile à dépeindre. L’AMG est très efficace, cela ne fait aucun doute. Grâce à ses 4 roues motrices elle ne patine pas à l’accélération et dans les courbes rapides elle fait preuve d’une superbe accroche ainsi que d’une belle neutralité. Dans les phases de freinage elle n’appelle pas non plus la critique. Dans le serré ? Là non plus pas grand-chose à redire, malgré sa presque tonne et demi, elle ne donne pas l’impression d’être exagérément lourde. Mais poussée dans ses retranchements, c’est toujours l’avant qui déclarera forfait en premier. De façon progressive cependant, laissant facilement le temps de ré-équilibrer l’auto en levant un peu le pied.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Après quelques dizaines de kilomètres sur les départementales de la région, je dois bien avouer m’être moins amusé que dans de nombreuses autres autos bien moins puissantes. Pour ne prendre que l’exemple d’une Ford Focus ST, la Mercedes incite moins à attaquer dans les courbes. Mais malgré tout j’ai pris beaucoup de plaisir à solliciter le moteur. C’est la véritable pépite de l’auto : un moulin de folie qui pousse et s’égosille comme une arme de guerre.

Voici donc une auto jolie à regarder, confortable et extrêmement performante. Elle ajoute à ces qualités un vrai caractère mécanique qui donne la banane à chaque mètre parcouru et ne se désunie pas lors d’une petite arsouille.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Cela devrait déjà suffire à lui trouver un public, mais elle s’avère de plus excellente en familiale avec un espace intérieur plutôt généreux pour la catégorie et un coffre de belle taille. Avec les options pour le plaisir de toute la famille (sièges avant chauffants, toit panoramique, audio haute-qualité) cela fait un bel alibi pour le « petrolhead dad » qui sommeille en vous.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Belle réussite que cette CLA 45 AMG qui allie le plaisir des yeux à celui des oreilles. Le tout sans délaisser une véritable efficacité et un aspect pratique indéniable. Il ne lui manque en fait que le petit grain de folie dans le comportement qui la rendrait irrésistible, mais en l’état elle réussira déjà à vous donner le sourire à chaque voyage. Voilà une qualité qui n’a pas de prix.

Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic
Mercedes CLA 45 AMG 4Matic

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous