Actualité Alpine Sport Auto WEC & ELMS

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine s’offre son dernier podium de la saison

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir - Photo Francois Flamand / DPPI

Pour sa dernière course de la saison LMP2 du Championnat du Monde d’endurance FIA WEC, Alpine – déjà assurée du titre mondial de sa catégorie – a limité la casse aux 6 Heures de Bahreïn. La forte chaleur a contraint l’Alpine A460 n°36 a des problèmes de freins et de moteur. Le V8 Nissan a d’ailleurs cassé le lendemain lors de la journée de ‘rookie tests’, ayant la bonne idée d’envoyer un cylindre dans la culasse. Signatech-Alpine termine à la troisième place du podium, soit le septième en neuf courses pour le trio Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi. Baxi DC Racing place l’Alpine A460 n°35 pilotée par Paul-Loup Chatin, Ho-Pin Tung et David Cheng en sixième position après une course solide.

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Francois Flamand / DPPI

Dès les qualifications, la Signatech-Alpine se montrait aux avant-postes. Suite au déclassement de la G-Drive n°26, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi décrochaient la seconde pole position de l’équipage n°36 cette saison, tandis que Paul-Loup Chatin et David Cheng obtenaient la septième place des LMP2 au volant de la Baxi DC Racing Alpine n°35. Le départ des 6 Heures de Bahreïn était donné samedi à 16h00, alors que le soleil commençait déjà à décliner. Dès l’extinction des feux, Gustavo Menezes conservait la tête. Avec autorité, le Californien se ménageait quelques longueurs d’avance pour contrôler ses poursuivants tout au long de ses deux relais. Avec Paul-Loup Chatin au volant, le début de course de la Baxi DC Racing Alpine était tout aussi solide. Le Français remontait jusqu’à la sixième place avant d’être relayé par Ho-Pin Tung, au moment même où Gustavo Menezes cédait le volant à Nicolas Lapierre.

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Clement Marin / DPPI
FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo DPPI

Dès son premier relais, le Français constatait une dégradation de ses performances. Grâce à son coup de volant, la Signatech-Alpine n°36 se maintenait en tête jusqu’à la mi-course. Pendant ce temps, Ho-Pin Tung réalisait une prestation de toute beauté. Lors de son triple relais, il remontait jusqu’à la deuxième place. Il cédait ensuite le volant à David Cheng, tandis que Stéphane Richelmi relayait Nicolas Lapierre. Comme son équipier, Stéphane était confronté à un manque d’adhérence de ses pneumatiques. Le Monégasque limitait autant que possible la perte de temps, mais il rétrogradait jusqu’à la quatrième place. Pour la dernière heure, Nicolas Lapierre revenait au volant. Produisant son effort avec des gommes fraiches, il se hissait sur le podium à douze minutes de la fin malgré un moteur fragile. De même, Paul-Loup Chatin était chargé de finir la course après le double relais de David Cheng. Il classait la Baxi DC Racing Alpine au sixième rang.

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI
FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo DPPI

Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine : « Cette course reflète un peu notre saison, avec une première moitié où nous contrôlions parfaitement la situation, avec une stratégie conquérante, puis un dérèglement qui nous a contraints à la défense. Nous avons vu que toute l’équipe a su se remettre en cause, réagir et aller chercher ce podium. C’est la preuve qu’il faut aussi bien savoir décrocher des victoires que défendre des places d’honneur, qui comptent toujours à l’heure du bilan. »

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo DPPI
FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

Philippe Sinault, Team principal Signatech-Alpine : « Nous ne savons pas encore pourquoi nous avons été en difficultés après les deux relais de Gustavo Menezes. D’un coup, Nicolas Lapierre s’est mis à se plaindre de la voiture, avec beaucoup de survirage et de vibrations à l’arrière. Ce peut être un souci sur la voiture ou une conséquence de la baisse de la température. Pourtant, nous étions très performants dans ces conditions fraiches en essais libres. Nous avions dit que nous terminerions la saison avec panache et c’est ce que nous avons fait. C’est la n°36 qui a effectué le plus de tours en tête aujourd’hui et nous nous sommes battus pour aller chercher ce podium. Nous n’avons pas le droit d’être déçus après une telle saison. La Baxi DC Racing Alpine a réalisé une très belle course, oscillant entre la deuxième et la sixième position. Ho-Pin et Paul-Loup étaient proches des pilotes les plus rapides et David a fait sa meilleure course de l’année. Il a franchi un gros step dernièrement. »

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo DPPI
FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

Paul-Loup Chatin : « Je pense que nous avions trouvé des réglages quasiment idéaux pour cette course. Les pneus ne se dégradaient pas autant que sur la n°36 et cela nous a permis d’être agressifs. Je me suis fait plaisir au volant, particulièrement dans le dernier relais. Toutefois je me suis fait toucher à cinq tours de l’arrivée et j’ai préféré relâcher pour ne pas risquer d’ennuis supplémentaires. De leur côté, David et Ho-Pin ont très bien roulé et cette sixième place finale est encourageante. »

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Francois Flamand / DPPI
FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo DPPI

Nicolas Lapierre : « Au cours de mon premier relais, j’ai senti une grosse chute des performances et nous ne savons pas encore l’expliquer. Nous allons analyser ce qu’il s’est passé, mais c’est un peu frustrant de finir la saison de la sorte. C’était vraiment bien parti et nous pensions pouvoir jouer la victoire, mais c’est aussi ça la course ! C’est tout de même notre septième podium de la saison. »

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
LAPIERRE Nicolas (fra) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine ambiance portrait during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI
FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine ambiance portrait during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

CLASSEMENT LMP2 6 HEURES DE BAHREÏN
1. G-Drive Racing n°26 184 tours
2. RGR Sport by Morand n°43 +6’’840
3. Signatech-Alpine n°36 +1 tour
4. Extreme Speed Motorsports n°31 +1 tour
5. Extreme Speed Motorsports n°30 +1 tour
6. Baxi DC Racing Alpine n°35 +2 tours
7. Manor n°45 +2 tours
6. SMP Racing n°37 +5 tours
7. SMP Racing n°27 +8 tours
9. Manor n°44 +9 tours

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
35 CHENG David (usa) TUNG Ho Pin (chn) CHATIN Paul-Loup (fra) Alpine A460 Nissan team Baxi DC Racing Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI
FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
AMBIANCE during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Bahrain from November 17 to 19 at International Circuit of Sakhir – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

TROPHÉE ENDURANCE FIA LMP2
1. Signatech-Alpine n°36 199 pts
2. RGR Sport by Morand n°43 169 pts
3. G-Drive Racing n°26 165 pts
4. Extreme Speed Motorsports n°31 116 pts
5. Extreme Speed Motorsports n°30 78 pts
6. SMP Racing n°37 71 pts
7. Strakka Racing n°42 66 pts
8. SMP Racing n°27 62 pts
9. Baxi DC Racing Alpine n°35 42 pts
10. Manor n°44 28 pts

FIA WEC 6 heures de Bahreïn, LMP2 : Alpine
OLLIVIER Bernard (fra) CEO of Alpine Automobiles ambiance portrait SINAULT Philippe team manager and owner of Signatech racing portait ambiance MENEZES Gustavo (usa) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine ambiance portrait RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine ambiance portrait LAPIERRE Nicolas (fra) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine ambiance portrait during the Prize giving ceremony at Bahrain 2016 FIA WEC november 20 – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

Source CP Alpine

Crédit photos @ Alpine

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous