24H du Mans Actualité Alpine Sport Auto WEC & ELMS

FIA WEC 6 Heures de Silverstone : Frustration pour Alpine

Alpine A470 LMP2 - 6 Heures de Silverstone FIA WEC
Alpine A470 LMP2 - 6 Heures de Silverstone FIA WEC

La première manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, les 6 Heures de Silverstone en Grande-Bretagne, n’a pas souri une fois de plus à Alpine. La seule A470 en engagée, la n°36 de Nicolas Lapierre/Gustavo Menezes/Matt Rao, bien que qualifiée à la seconde place des LMP2 derrière l’Oreca 07 n°26 du G-Drive Racing, termine cette première course en quatrième position. L’A470 n°36 a pourtant dominé la majeure partie de la course, mais la stratégie de l’équipe Signatech Alpine a été mise à mal par l’intervention de la voiture de sécurité. La victoire de la catégorie LMP2 revient à l’Oreca 07 n°38 du Jackie Chan DC Racing, ancien d’Alpine en 2016 sur l’A460 n°35, qui cette année court avec le Jota Sport. S’intercalent aux seconde et troisième place les Oreca 07 n°31 et 28 du Vaillante Rebellion et TDS Racing. Deux Alpine A470 seront engagées lors de la prochaine manche, programmée le 6 mai à Spa-Francorchamps en Belgique.

Alpine A470 LMP2 - 6 Heures de Silverstone FIA WEC
Alpine A470 LMP2 – 6 Heures de Silverstone FIA WEC

Déception chez les bleus

Disputées sur une piste sèche, les trois séances d’essais libres permettaient à l’équipe de parfaire la mise au point de l’Alpine A470, après le Prologue de Monza. Lors des qualifications, l’équipe Signatech Alpine attendait avant de dévoiler son jeu car l’A470 n°36 fut la dernière voiture à prendre la piste, successivement confiée à Matt Rao puis Nicolas Lapierre. À la moyenne de leurs meilleurs tours, les pilotes Alpine s’adjugeaient la deuxième performance, à seulement 46/1000e de la pole position décroché par Alex Lynn avec l’Oreca 07 n°26 du G-Drive Racing.

Dimanche, le temps restait clément au moment du départ, même si la pluie était annoncée pour le début d’après-midi. Dès les premiers virages, Nicolas Lapierre s’emparait de la tête des LMP2. Tout en veillant à préserver ses gommes, le Haut-Savoyard ne tardait pas à se ménager un écart significatif sur ses poursuivants. À l’issue de ses deux relais, Nicolas passait le volant à Gustavo Menezes. Au fil des tours, le Californien consolidait son avance. Après 2h30 de course, alors qu’il comptait une trentaine de secondes de marge, il était confronté à la première véritable averse de la course, parvenant à rester en piste sans recourir aux gommes sculptées. Il achevait son triple relais au moment où la course était neutralisée une première fois, sous régime de « Full Course Yellow ».

Alpine A470 LMP2 - 6 Heures de Silverstone FIA WEC
Alpine A470 LMP2 – 6 Heures de Silverstone FIA WEC

Lorsque Matt Rao prenait la piste, il comptait une minute d’avance sur le reste du peloton des LMP2, écart mis à mal par une longue neutralisation derrière la voiture de sécurité. À la reprise, il parvenait à contenir ses poursuivants mais en délicatesse avec ses pneus, il devait pourtant céder sous les assauts des français Matthieu Vaxivière (n°28/TDS Racing) et Thomas Laurent (n°38/Jackie Chan DC Racing). Malgré un arrêt pour changer le pneumatique avant-gauche – soumis à de fortes contraintes sur le circuit anglais – il ne parvenait pas à retrouver une voiture au comportement équilibré. Pour la fin de course, Nicolas Lapierre remontait la position de l’A470 de la cinquième place ; à 1h20 du drapeau à damiers ; à la quatrième malgré des problèmes de boîte de vitesses.

Alpine A470 LMP2 - 6 Heures de Silverstone FIA WEC
Alpine A470 LMP2 – 6 Heures de Silverstone FIA WEC

Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine : « L’issue de cette course est frustrante, mais cela démontre que rien n’est jamais acquis. Nous sommes passés par toutes les émotions lors de ces six heures. Après avoir mené avec plus d’une minute d’avance, le jeu des arrêts et l’entrée de la voiture de sécurité nous ont fait rétrograder jusqu’au cinquième rang. Nous terminons quatrièmes à la force du poignet, mais nous méritions certainement mieux. Silverstone ne veut décidément pas nous sourire ! En tous cas, ce week-end confirme que la concurrence est affûtée et que le niveau du LMP2 s’est encore élevé d’un cran. Nous irons à Spa-Francorchamps avec une motivation décuplée et deux Alpine A470 pour défendre nos chances ! »

Philippe Sinault, Team Principal Signatech Alpine Matmut : « Nous avions opté pour une stratégie agressive, qui a payé pendant plus de la moitié de la course. Après la neutralisation derrière la voiture de sécurité, nous nous sommes retrouvés au départ d’une nouvelle épreuve… mais sans pneus frais et sans avoir ‘passé’ notre pilote Silver. Matt a hérité d’une situation compliquée en se retrouvant en slicks sur une piste encore humide et devant le reste du peloton. Il a attaqué pour se défendre, mais cela a dégradé ses gommes et nous perdu encore plus de temps. Je préférerai retenir de cette course les aspects positifs : la mobilisation de l’équipe, notre niveau de performance et notre stratégie qui nous a permis de compter plus d’une minute d’avance à la régulière. »

Alpine A470 LMP2 - 6 Heures de Silverstone FIA WEC
Alpine A470 LMP2 – 6 Heures de Silverstone FIA WEC

Nicolas Lapierre : « Je suis déçu, car nous avions la vitesse pour gagner. Après la mi-course, nous avions une confortable avance qui nous permettait de gérer. La voiture de sécurité a ruiné nos espoirs et ce n’est vraiment pas facile à accepter… En revanche, nous pouvons nous satisfaire de l’équilibre de la voiture. Nous étions parmi les plus rapides en piste. Nous allons analyser les points positifs et négatifs pour être plus forts lors des prochaines courses. »

Gustavo Menezes : « Je crois que cette course a été intéressante à suivre ! Nicolas a été incroyable au départ, puisqu’il était en tête dès le premier virage. Nous avons continué à augmenter notre avance lorsque j’ai pris le volant. Quand la pluie s’est mise à tomber, l’équipe m’a demandé de rester calme et de ne pas prendre de risques. La piste a vite séché et j’ai pu enchaîner un triple relais sur un bon rythme. Malheureusement, tous nos efforts ont été anéantis par la neutralisation. Cela fait aussi partie de la course… En tous cas, la voiture était fantastique à conduire aujourd’hui. Nous avions le potentiel pour gagner. »

Alpine A470 LMP2 - 6 Heures de Silverstone FIA WEC
Alpine A470 LMP2 – 6 Heures de Silverstone FIA WEC

6 Heures de Silverstone
1. Jackie Chan DC Racing n°38 – 184 Tours
2. Vaillante Rebellion n°31 +19’’376
3. TDS Racing n°28 +21’’268
4. Signatech Alpine Matmut n°36 +1 tour
5. G-Drive Racing n°26 +1 tour
6. CEFC Manor TRS Racing n°24 +1 tour
7. CEFC Manor TRS Racing n°25 +2 tours
8. Jackie Chan DC Racing n°37 +2 tours
9. Vaillante Rebellion n°13 +12 tours

Trophée FIA LMP2 Équipes
1. Jackie Chan DC Racing n°38 – 25 points
2. Vaillante Rebellion n°31 – 18 points
3. TDS Racing n°28 – 15 points
4. Signatech Alpine Matmut n°36 – 12 points
5. G-Drive Racing n°26 – 11 points
6. CEFC Manor TRS Racing n°24 – 8 points
7. CEFC Manor TRS Racing n°25 – 6 points
8. Jackie Chan DC Racing n°37 – 4 points
9. Vaillante Rebellion n°13 – 2 points

Source CP Alpine

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous