24H du Mans Actualité Ford Sport Auto

Ford GT aux 24 Heures du Mans 2019 : Hommage au cinquantenaire des victoires de la GT40 !

Ford GT Le Mans 2019

Il y a quelques semaines, Ford a annoncé pour notre plus grand regret la fin du programme GTE en FIA WEC et en IMSA. Pendant 4 années, de 2016 à 2019 le Chip Ganassi Racing aura fait courir les Ford GT. Pour les plus férus d’histoire, ces quatre années étaient fortes de signification puisqu’elles couvrent exactement le cinquantenaire de chaque victoire mancelle de la mythique GT40 ! Mieux, les quatre voitures portaient depuis 4 ans les numéros de course correspondant à chaque édition remportée : 66, 67, 68, 69.

Nous en avions rêvé (en tout cas moi !), Ford l’a fait : pour leur baroud d’honneur les 4 GT officielles porteront des livrées historiques rendant encore un peu plus hommage à l’histoire des 24 Heures.

La #66 (Chip Ganassi Racing Team UK partagée par Stefan Mücke, Olivier Pla et Billy Johnson) porte ainsi la couleur noire de la Ford GT40 MkII de Bruce McLaren / Chris Amon, vainqueur en 1966 après un final qui reste dans la légende des 24 Heures. A quelques heures de l’arrivée, trois GT40 sont aux trois premières places, le triomphe sur Ferrari tant attendu est assuré, sous les yeux d’Henry Ford II.

Ford GT40 MkII
24 Hours of LeMans, LeMans, France, 1966. Start of race.
Ford GT40 Le Mans 1966
Ford GT40 Le Mans 1966
Ford GT40 Le Mans 1966

La GT40 de Ken Miles / Denny Hulme mène alors avec 3 minutes d’avances sur celle de Bruce McLaren / Chris Amon. Caroll Shelby et la Ford Motor Company vont alors avoir une idée marketing : celle des trois Ford GT40 franchissant la ligne d’arrivée côte à côte avec deux voitures ex-aequo… Quelle image ce serait ! La direction de course est consultée, qui n’y voit pas d’inconvénient. Ken Miles est alors prié de ralentir afin de laisser Bruce McLaren combler son retard. Miles est furieux, il n’en revient pas d’avoir à obéir à une telle consigne. A l’arrivée l’impensable se produit : McLaren / Amon ayant débuté la course avec 12 mètres de retard sur Ken Miles / Denny Hulme, ceux-ci ont donc parcouru plus de distance, et sont déclarés vainqueurs ! A cause de cette grossière erreur d’interprétation des règles, Ken Miles est artificiellement dépossédé d’une victoire méritée, n’encaissera jamais le coup et se tuera plus tard dans l’année 1966.

Ford GT40 Le Mans 1966
Ford GT40 Le Mans 1966
Ford GT40 Le Mans 1966
Ford GT40 Le Mans 1966
Ford GT40 Le Mans 1966

La #67 (Chip Ganassi Racing Team UK pilotée par Andy Priaulx, Harry Tincknell et Jonathan Bomarito) se pare de rouge pour commémorer l’édition 1967, remportée par la GT40 MkIV de Dan Gurney / A.J. Foyt. Cette victoire sur les sublimes Ferrari P4, battant le record de distance en son temps, est historique à plus d’un titre : C’est la seule victoire 100% américaine aux 24 Heures (voiture, équipe, pilotes) et c’est aussi la première fois qu’un rookie l’emporte. A.J. Foyt ne se représentera d’ailleurs plus jamais au départ.

Ford GT40 MkIV
Ford GT40 MkIV Carroll Shelby
Ford GT40 Le Mans 1967
Ford GT40 Le Mans 1967

Pour les deux autres voitures on aurait pu imaginer un hommage à la GT40 MkI aux célèbres couleurs de Gulf qui s’imposa deux fois en 1968 et 1969 (avec le même châssis !). En tout cas c’est comme cela que je l’imaginais. Mais Ford a préféré rendre deux hommages plus personnels.

La #68 (Chip Ganassi Racing Team USA confiée à Dirk Muller, Joey Hand et Sébastien Bourdais) reprend la livrée et les couleurs exactes qu’elle avait en 2016 lors de la victoire GTE (lire notre article ici) du même trio avec le même numéro. On retrouve notamment un rouge moins foncé que dernièrement.

Enfin, la #69 (Chip Ganassi Racing Team USA menée par Scott Dixon, Ryan Briscoe et Richard Westbrook) rend hommage à la voiture injustement battue en 1966 (voir plus haut). Les plus romanesques (dont je suis) y verront un véritable hommage à Ken Miles et la volonté de rendre à ce pilote aussi brillant qu’oublié par les livres d’histoire, les honneurs qui conviennent.

1966 Le Mans 24 Hours. Le Mans, France. 18th – 19th June 1966. Ken Miles/Denny Hulme (Ford GT40 Mk II), 2nd position. World Copyright: LAT Photographic Ref: 2200.

Et le festival Ford n’est pas terminé puisqu’une 5ème Ford GT, privée cette fois, est présente en GTE AM, engagée par le Keating Motorsports (#85) et confiée à Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Felipe Fraga. Cette fois-ci nous avons encore affaire à une livrée historique qui ravira les fans, mais sans rapport toutefois avec la Ford GT40 (plutôt la Porsche 962).

Cette année les Ford GT seront sans conteste les stars de la course… Un grand bravo à Ford ! Pour encore plus de plaisir espérons que Porsche réédite son coup magistral de l’an dernier !