Actualité Honda Mazda Nissan Subaru Toyota

Jap’n Car Festival 2019

Jap’n Car Festival 2019

Après le Royaume Uni et l’Allemagne, c’est le Japon qui était à l’honneur le 25 Mai dernier sur l’autodrome de Montlhéry. Cette 2ème édition du Jap’n Car Festival était l’occasion de voir en (grand) nombre des modèles exotiques et bien souvent personnalisés.

Ces dernières saisons, des journées thématiques sont organisées avec un succès grandissant sur cette piste historique. Avec le Jap’n Car Festival, dépaysement garanti avec près de 600 autos – presque le double comparé à l’an dernier – dont une partie prendra la piste pour joindre le son à l’image.

La partie exposition

Soyons clair, il s’agit d’un parking visiteur réservé aux autos entrant dans le thème de la journée. On est loin des pelouses de Chantilly. On perd en esthétisme ce que l’on gagne en convivialité. Plusieurs clubs sont présents sur des espaces dédiés : cela permet de regrouper les modèles de différentes générations, idéal pour les photos de famille !

Jap’n Car Festival 2019 – Datsun Z
Jap’n Car Festival 2019 – Datsun/Nissan Z

Les Nissan / Datsun sont à l’honneur : on fête les 50 ans de la 240Z qui donna naissance à une dynastie de coupé sportif, mais également les 50 ans de la GTR. On regrettera simplement l’absence de la GTR originelle de 1969, devenue collector avec moins de 2000 exemplaire produits.

Jap’n Car Festival 2019 – Datsun/Nissan Skyline GT-R

Grosse présence de Subaru Impreza via le Club Ile de France. Une connexion aussi étroite entre modèle de série et version compétition est unique. En témoignent les logos sur les flancs en rappel de la célèbre livrée utilisée en WRC (lire notre essai ici). A ce moment-là, j’ai une pensée pour le regretté Colin McRae, champion du monde en 1995 au volant d’une Subaru et disparu tragiquement en 2007.

Jap’n Car Festival 2019 – Subaru Impreza
Jap’n Car Festival 2019 – Subaru Impreza

Chez Mazda, outre la très populaire MX-5 (lire ici), on note une belle représentation de la RX-8, dernier modèle à moteur rotatif !

Jap’n Car Festival 2019 – Mazda RX-8

Enfin Honda et Garage du Clos, partenaire de l’événement, sont venus avec quelques modèles emblématiques. Tandis que les dernières Civic Type R (lire notre essai ici) assurent les baptêmes de piste, on note la présence des rares modèles de collection de l’exposition dans un superbe état de présentation : la jolie S800 en version roadster et coupé, l’improbable Vamos, un micro pick-up produit dans les ‘70s, la minuscule Z contemporaine et – coup de cœur personnel – une CRX 1.6i VTEC de 1989 !

Jap’n Car Festival 2019 – Honda
Jap’n Car Festival 2019 – Honda Civic CRX 1.6i VTEC

Cet espace est idéal pour échanger entre passionnés/amateurs autour des voitures. D’ailleurs, à voir le nombre de capots levés, les discussions deviennent rapidement assez techniques sur les préparations moteurs: single/twin, intercooler, dump valve … je savais que j’aurai dû être plus attentif lors des cours de mécanique ! A la marge, on relève certains parti pris plutôt audacieux, même si cela reste timide comparé à ce qui se fait au Japon.

Jap’n Car Festival 2019

En piste !

Pendant ce temps-là, les différents plateaux (Vintage & Youngtimers, Nissan, Sport & Supercars, Motos) s’en donnent à cœur joie sur le tracé de plus de 3 km. L’occasion de découvrir que Montlhéry ce n’est pas qu’un anneau relevé et des chicanes artificielles. La partie en sous-bois est superbe et laisse admirer la structure du virage relevé !

Jap’n Car Festival 2019 – Toyota Supra
Jap’n Car Festival 2019 – Toyota Corolla SR
Jap’n Car Festival 2019
Jap’n Car Festival 2019 – Datsun 240Z

Côtés concurrents, s’il s’agissait d’une balade rapide pour certains, d’autres étaient visiblement bien plus aguerris à la conduite sur circuit. Une disparité en termes d’engagement qui, lié à la diversité des montures, permet un spectacle vraiment divertissant.

Jap’n Car Festival 2019 – Nissan Skyline GT-R R34
Jap’n Car Festival 2019 – Honda Civic
Jap’n Car Festival 2019 – Datsun Z vs Nissan Z
Jap’n Car Festival 2019 – Datsun 240Z

Ceci était encore plus flagrant sur le plateau moto. Le pilote de la Honda CBR 600 RR n’amusait clairement pas le terrain, tout comme celui de cette Honda « vintage ».

Jap’n Car Festival 2019
Jap’n Car Festival 2019

Il est à noter le sérieux des participants et la bonne gestion des organisateurs puisque les sessions se sont enchaînées sans temps mort durant toute la journée.

Un show de Drift très spectaculaire

En démonstration, tout est question de proximité, de bruit et … de fumée ! Organisée autour de différentes séquences, la maîtrise des autos est assez bluffante. De même que la confiance des membres du public qui ont joué le jeu en se plaçant au centre de la piste. Personnellement, je ne l’aurais pas fait !
En guise de bouquet final, 2 drifteurs – dont une Silvia de plus de 700 ch – tournant autour des 2 autres à l’arrêt avec des fumigènes – c’est vrai que ça manquait un peu de fumée !

Jap’n Car Festival 2019
Jap’n Car Festival 2019
Jap’n Car Festival 2019

La parade, un rituel bien sympathique !

Chaque demi-journée se termine par une parade : tous les participants, exposition comprise, prennent la piste pour un ou deux tours à vitesse très réduite. Outre l’aspect impressionnant de la manœuvre – une file indienne de plusieurs kilomètres le midi ! – c’est l’occasion de créer une vraie communion entre tous les participants. Côté spectateur, cela permet de voir l’ensemble des autos dans un décor plus épuré, d’autant que généralement ils sont regroupés par marques/modèles.

Jap’n Car Festival 2019 – Mazda MX-5
Jap’n Car Festival 2019 – Nissan Z et GT-R

Sans compter sur la malice de certains qui jouent de la pédale de droite. Il en faut peu pour lancer un concert mécanique : le cri strident d’un VTEC Honda, la mélodie d’un gros 6 cylindres atmo de 350Z, le bruit intimidant grosses Supra et GT-R, le tout ponctué par les « Pschiiiit » et le bruit si caractéristique des Flat 4 Subaru. J’avoue, en bord de piste j’ai eu la chair de poule !

Jap’n Car Festival 2019 – Nissan Skyline GT-R R34

Bilan : plutôt Gran Turismo ou Fast & Furious ?

Clairement, j’ai passé une excellente journée en tant qu’amateur de Youngtimers nippones. Il est clair que l’adepte des classiques des ‘60s ou des voitures entièrement d’origine risque d’être reparti déçu. Mais la culture automobile japonaise inclus nécessairement la préparation : assez loin du tuning « bling bling », c’est plutôt la performance qui est mise en avant. Et puis les opportunités de côtoyer autant de modèles exotiques sont rares, alors pourquoi bouder son plaisir ?
Allez jeter un coup d’œil à la programmation de l’année ici, de beaux événements en perspectives.

Jap’n Car Festival 2019 – Honda Civic
Jap’n Car Festival 2019 – Nissan 350Z
Jap’n Car Festival 2019 – Honda Civic Type R
Jap’n Car Festival 2019 – Nissan 300ZX
Jap’n Car Festival 2019 – Nissan Skyline GT-R R34
Jap’n Car Festival 2019

Crédit photos @ Sylvain Bonato

A propos de l'auteur

Sylvain Bonato

Sylvain Bonato

2 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire
  • Un bien bel article qui en plus des photos – de qualité – est enrichi de commentaires pertinents qui permettent de saisir le contenu effectif du meeting et l’ambiance qui en découle. On peut non seulement profiter de l’édition en question si on ne s’est pas déplacé ; mais aussi décider en toute connaissance de cause, si on souhaite participer à la prochaine édition. Encore bravo pour les superbes images !

  • N’étant pas fan des japonaises, l’article a le mérite d’être objectif et les mettre en avant comme il se doit.
    De quoi convertir les réfractaires du look manga …les photos sont en effet superbes comme toujours sur le site.

    Merci Sylvain pour ce deuxième article.