Actualité Goodwood Revival Historique Vidéos

Goodwood Revival 2015 : Royal Automobile Club Tourist Trophy

Si le St Mary’s Trophy de ce Goodwood Revival se veut populaire, le RAC TT lui est bien exclusif puisqu’il regroupe les GT de 1960 à 1964, autant dire les perles rares de l’industrie automobile britannique, italienne et américaine réunies au sein d’un même plateau. Comprenez par là des Jaguar Type-E, des Lister, des Aston Martin, plusieurs Ferrari 250, dont l’unique BreadVan, et bien évidement une armada de Cobra et Corvette venues pour imposer leur puissant et bruyant V8.

Pour parfaire ce tableau idyllique, rajoutez au volant de ces légendes roulantes des pilotes de renoms se relayant à deux, comme Ludovic Caron et Anthony Reid sur leur AC noire, ou Gary Pearson et Giedo Van der Garde, Derek Bell et Emanuele Pirro, bref un paquet de gars doués avec un cerceau dans les mains !

Et si jamais vous pensiez que vu la rareté et la valeur des voitures la course allait tourner à la démonstration rapide, détrompez-vous, les pilotes se bagarrent fermement 60 min durant, mettant à rude épreuve la mécanique et parfois la carrosserie de ces 30 belles réunies, tant une victoire au RAC TT de Goodwood est valorisante, aussi bien pour le pilote que le pédigrée de la voiture. La vidéo des meilleurs moments de la course devrait finir de vous convaincre si vous aviez encore des doutes !

Avouez que ça a de la gueule une grille de départ fournie de la sorte !

Et il n’en faut pas beaucoup pour se croire revenu dans les 60’s…

Si les Cobra avaient monopolisé les avant-postes au début de la course, peu à peu la Jaguar Type E de l’équipage Ward/Shelden remonte et conforte sa position de leader.

Les Cobra venues en force, oui elles étaient 8 sur la grille de départ, n’auront plus qu’à se battre pour les places d’honneur, même si comme le dit Frank Stippler « quand on est pas premier la position importe peu ».

J’ai un petit faible pour le blanc sur les Cobra !

Point de vu idéal pour voir les différences entre un modèle 63, encore assez fin et étroit

Et une 64 avec un peu plus d’hormones dans le sang…

Pendant ce temps là Hairy Canary continue à économiser son pneu avant droit !

Deuxième plus représentée, les Jaguar Type E sont toujours aussi désirables à mes yeux !!

Duel entre une Low Drag et Fixed Head Coupé

CUT 8 toujours aussi sympa avec son bi-ton

Oup’s un capot pour Richard Attwood

La bagarre avec le BreadVan aura laissé des traces sur les 2…

Pourtant elle était belle samedi au début des essais !

Le style tranche avec l’Aston Martin Project 212 juste devant

Et on termine avec la plus belle, la 330 GTO de la Scuderia del Viadotto

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous