Actualité Goodwood Revival Goodwood Revival 2016 Historique

Goodwood Revival 2016 : L’ambiance (Partie 1)

Goodwood Revival 2016
Goodwood Revival 2016

Cela va peut-être vous paraître étrange, nous sommes sur un blog automobile et le premier article sur Goodwood Revival 2016 va vous parler de tout ce qui se passe autour de la piste et surtout pas des voitures qui s’y affrontent. Il faut dire que c’est bien là, autour de la piste, la spécificité de cet évènement qui se décrit comme « un voyage dans le temps magique ». Slogan qui pourrait sembler vantard mais apparait réellement justifié tant tout jusque dans les moindres détails est soigné pour faire de cet évènement quelque chose de magique, une expérience unique et incroyable. Et cela commence bien avant d’approcher du domaine de Goodwood, tous les villages aux alentours arborent des drapeaux à damier ou des petits clin d’œil à l’automobile ancienne, sans compter le nombre incroyable de voiture que l’on croise partout jusqu’à plusieurs kilomètres autour. En arrivant jeudi soir tardivement, nous avons par exemple croisé sur une route de campagne une Jaguar Type-D surgissant au milieu de nulle part, nous avons arrêté de compter les MG B, les Spitfire et même les Type-E tant elles sont nombreuses, mais rassurez-vous une Bentley Blower ou une Rolls d’avant guerre attire encore un œil même fatigué !

Toutes les routes mènent au Goodwood Motor Circuit à commencer par ses parkings truffés de trésor. Je suis certain qu’on pourrait y passer les 3 journées que durent l’évènement rien qu’à chercher des perles, avec un heureux mélange des genres permettant par exemple à une Austin A35 de côtoyer une Ferrari 275 GTB et un Combi WV, et ce à perte de vue ou presque…

Tiens une Type-D ! Non ce n’est pas celle que nous avons croisé hier soir dans la campagne puisque sa bouche cerclée de blanc nous avait d’abord fait penser à une Type-E !

Une autre Jag’ presque aussi rare (produite à 67 exemplaire), une XJS Shooting brake by Eventer, au milieu de plein de sœurs de Coventry

Le style Rats aux accents californien va toujours aussi bien aux Allemandes, même une 356 supporte bien ce look sortie de grange !

Mais les anglais semblent conquis et applique la recette aux productions locales, comme ici une incroyable Lagonda si belle dans son jus

Ou même cette Bentley en cours de restauration manifestement, qui a fait le déplacement jusqu’à Goodwood.

N’allez pas croire pour autant qu’il n’y a que des grosses autos, la preuve avec ce camping-car sur base Mini !

Et cette ultra désirable Bond cabriolet qui fait ressurgir en moi ces envies de Reliant Robin

Quelques perles plus modernes aussi dans les parkings, parmi lesquelles la gamme complète Aston, de très nombreuses Ferrari, TVR, Rolls ou Bentley et quelques sportives plus ou moins radicales qui n’ont pas peur d’affronter les conditions météo disons changeantes et les parkings en herbe parfois boueux. Aviez-vous déjà vu une Ariel Atom dans cet état là ? A moins que ce ne soit le véhicule de développement de la Nomad.

Nouveauté cette année, l’équipe de Lord March avait mis en place un service de bus depuis Londres et d’autres grandes villes pour faciliter la venue sur le circuit, de quoi voyager avec élégance !

Allez assez trainé dans les parkings, rentrons dans le village à la découverte des stands exposants Over The Road. Caterham profite de l’évènement pour dévoiler sa petite dernière, une série limitée Vintage Sprint plutôt très sympathique et tout à fait dans l’ambiance des lieux.

Du coté de Jaguar Land Rover Classic, on met en avant le programme Renaissance des Serie 1 avec de nombreux Serie 1 dans leur jus, généralement avancé, en attente de … renaissance !

Les XK sont aussi de la fête avec un catalogue impressionnant de pièces refabriquées et disponibles.

Et bien évidement la Type-E qui doit être le modèle qui génère le plus de demandes pour Jaguar Classic, tout est disponible pour mener à bien une restauration, jusqu’aux éléments de carrosserie présentés ici sous la forme d’une maquette à l’échelle 1 avec l’ensemble des éléments à détacher de leur plaquette tout juste sortie de la boite 🙂

Un autre gros morceau du week-end,la vente Bonhams, oup’s c’est sur le point de commencer on va éviter de lever un petit doigt !

Voici celle qui a attiré tous les regards et fait espérer des records à la tombée du marteau, une Porsche 550 Spyder de 1965 dans son état d’origine, jamais restaurée !

Pleine de traces de vie de son passé, de cicatrices ou d’usure, on aimerait souhaiter qu’elle soit conservée dans cet état

Son nouveau propriétaire, après avoir eu le dernier mot à 4.593.500 £ aura le choix et le loisir d’en profiter. Espérons revoir #550-0090 et qu’elle ne soit pas enfermée dans le cocon d’une collection privée.

Quand le nombre de fenêtres change tout, la rareté et donc le prix, ce Combi en parfait état a été adjugé 79.900 £ tout de même !

Celle qui m’a le plus plu, et le plus fait envie, une Type-E semi lightweight avec passeport technique FIA prête à courir, 135.900 £… Oui je sais il faut continuer à jouer à Euromillions, 100% des gagnants ont tenté leur chance 🙂

On termine la visite de la vente Bonhams avec la plus surprenante, cette Metro 6R4 vestige du regretté GroupB a changé de mains pour 113.500 £. Même avec le cours de la £ en baisse, ça fait un sérieux budget.

Avant de regagner la passerelle pour traverser la route et rentrer pour de bon dans l’enceinte du circuit, un petit tour dans la fête foraine pleine d’activité jusqu’à 22h30 tous les soirs

Un petit Gin Tonic pour s’hydrater ? Pas de soucis un stand Fever Tree est là, à fréquenter avec modération bien sûr

La pluie du samedi n’aura pas réduit la fréquentation, tout au plus un peu restreint les animations

La suite dans la partie 2.

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

1 commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

  • en effet le parking semble valoir son pesant de cacahuètes !!! plus sympa qu’à LMC où les voitures sont par marque, ce qui peut nous faire louper des pépites si on ne porte pas trop telle ou telle marque dans son coeur car on la zappe….

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous