Grand Prix de France Historique Historique

Grand Prix de France Historique 2019 à Magny-Cours F1

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Le week-end dernier se déroulait la très attendue seconde édition du Grand Prix de France Historique. Formule 1, Endurance, nombreuses animations … le programme était alléchant !

Une fois n’est pas coutume, commençons par les bémols. La fréquentation a été très faible avec des tribunes quasi vides tout le week-end. La faute à qui ? A cette fameuse canicule bien évidement, les médias ayant inlassablement relayé – à juste titre toutefois – les consignes pour rester au frais, à l’ombre, à proximité d’un point d’eau. Bref, tout sauf dans les tribunes surchauffées du circuit de Magny-Cours. Deuxième point un peu plus personnel, l’annulation du plateau Master Endurance Legends – protos & GT du Mans de 1990 à 2010 – à quelques jours de l’événement est également un coup dur. Néanmoins, pas sûr que cela ait été perçu côté grand public car l’activité en piste n’a subi aucun temps mort pendant les 3 jours ! Cela étant dit, pour le passionné de sport auto, ce GP de France Historique possédait tous les ingrédients d’un Week-end mémorable !

Ligier à l’honneur

L’occasion était belle de fêter les 50 Ans de Ligier, sur un circuit intimement lié à la marque.
Séquence émotion avec Jacque Laffite au volant de SA Ligier JS11 de 1979 ! Comme un symbole, Matteo Ferrer-Aza gagnera la course 2 au volant de cette monoplace.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Un espace était dédié dans le paddock avec plusieurs F1 et Sport Prototype, jusqu’à la toute dernière JS3R. Même le camion d’assistance de l’époque avait fait le déplacement. Mais c’est clairement au « Conservatoire de la monoplace française », dans l’enceinte même du circuit, que l’on prenait pleinement la mesure du palmarès et l’histoire de Ligier. L’ultime salle en forme d’arène présentant l’ensemble des F1 est véritablement sublime et émouvante !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Un trio qui marque la fin de l’aventure Ligier en F1 avec l’inoubliable victoire d’Olivier Panis à Monaco en 1996 – Ligier JS 43 au centre – et le début de Prost GPProst JS45 de 1997 à droite.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Symbole d’une ère révolue, cette silhouette restera pour toujours liée aux monoplaces Ligier.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Le Tourisme et l’Endurance sont aussi de la fête

Ouvrons le bal avec le Pré-66 Touring Cars. Le plateau ? Deux surpuissantes Ford Falcon, poursuivies par une meute de Cortina-Lotus et de Mini. Et au milieu de tout cela, une Ford Mustang ! De quoi produire du grand spectacle grâce à l’engagement, la dextérité des pilotes et les bagarres à tous les niveaux !
Je retiendrais les Ford Cortina Cortina bondissantes.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Et surtout des Mini bien souvent sur 3 roues. La technique ? Lever le pied tout en braquant sèchement à l’abord du virage pour mettre l’auto en travers, puis pied au plancher en visant la corde tout en glisse ! Non, il n’y a pas d’erreur… ils ne touchent pas aux freins !!

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Le plateau Gentleman Drivers regroupait des GT d’avant 66. Un petit air de Tour Auto avec l’omniprésence de Cobra, d’Elan et de 911.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Mais beaucoup retiendront les Master Historic Sports Car. Un championnat labellisé FIA réunissant les reines de l’endurances sur la période 1962-1974. Pourtant ce sont à peine une quinzaine d’autos qui se présentèrent sur la grille de départ le dimanche.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Les lignes sensuelles de la fin des ‘60s cohabitent avec les barquettes 2.0l des ‘70s.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Cette JS3 de 1971 n’arbore pas l’habituelle robe bleue des Ligier : remarquez, Jaune / Vert / Bleu, tout est lié !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

C’est finalement la Lola T70 et son V8 Chevrolet de 5.0l/450ch qui l’emportent sur la Chevron B26 et son petit 2.0l/280ch.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Coup de cœur perso pour la Chevron B16 de ’69 et sa belle robe rouge !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Tous les échelons monoplaces représentés, de la Formule Ford à la F2…

Alors, comment s’y retrouver parmi toutes ces voitures qui de loin se ressemblent tout de même furieusement. Voici mes astuces :
Absence totale d’aileron = Challenge Formula Ford Historic !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Si comme le Port Salut, c’est marque dessus : Formule Renault !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

C’est parfois moins évident à voir je vous l’accorde !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Les livrées proches de celles des F1 contemporaines attirent l’œil ! Vous aurez reconnu Renault, Lotus & McLaren.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Moment de solitude lors d’une discussion avec un mécanicien dimanche matin à l’aube :
– « Tiens, c’est étonnant une Formule Renault avec un moteur Alfa ?! »
– « C’est une F3 … ».
Eureka : Une F3 c’est donc une Formule Renault sans losange !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Les F2 sont plus facilement identifiables : ce sont les plus impressionnantes en piste. D’ailleurs, les meilleurs seraient qualifiés au milieu de la grille de F1, c’est dire !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

La F1 en point d’orgue !

Et tout le monde aura été servi ! Allez, petit voyage dans le temps, de 1971 à 2011, entre compétition, démonstration et exposition.
Ne vous méprenez pas, ces jantes tôles sont destinées à la Porsche 904 GTS qui partage le box avec les F1.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Cette Shadow DN8 de 1978 nous nargue, nous aurons cherché l’ombre tout le week-end !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

A vendre – Surtees TS9B de 1971 : quelle meilleure publicité que cette démonstration en piste ?

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Cette Williams FW33 de 2011 n’aura jamais connu le GP de France, la dernière édition ayant eu lieu en 2008.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Klaas Zwart, au volant de la Jaguar R5 de Mark Webber, aura tenté de battre le record de la piste à plusieurs reprises. Objectif inaccessible mais quel bonheur d’entendre hurler le V10 de 900ch à près de 20 000 tr/min ! J’avoue avoir été ému …

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Pour d’autres, l’émotion viendra plutôt du mythique V12 Matra de la Ligier JS17 pilotée par Soheil Ayari.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Enzo Ferrari parlait des écuries anglaises comme des « garagistes ». Et elles le lui rendent bien !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Plus que quelques minutes avant le départ !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Un prénom prédestiné … de quoi se prendre pour le playboy des ‘70s !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Chez AutomotivPress, on a un petit faible pour les Lotus, notamment avec cette livrée JPS.

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Plus d’une vingtaine de F1, issues de collections privées pour la plupart, étaient présentées dans les paddocks !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Dont la Benetton Renault B195 de M. Schumacher, recordman des victoires à Magny Cours (8). Keep Fighting Michael !

Grand Prix de France Historique 2019
Grand Prix de France Historique 2019

Après Le Castellet Motors Cup (lire ici) en début d’année, c’était la seconde occasion de retrouver ces F1 Historique dans l’hexagone. D’autant qu’à Magny-Cours, outre le paddock, le public pouvait même accéder à la grille de départ avec un supplément ! Alors, que souhaiter pour la prochaine édition ? Un vrai succès populaire, des conditions météo plus « classiques » après le déluge de 2017 et la canicule de 2019, et pourquoi pas la présence des monoplaces Ferrari … On peut toujours rêver !

A propos de l'auteur

Sylvain Bonato

Sylvain Bonato

5 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire
  • bonjour Sylvain,
    je suis le proprio de la Lotus F2 gold leaf, la photo que tu as prises est fantastique, peux-tu me l’envoi-yer dans une haute definition? ce serait adorable .
    merci d’avance

  • Bonjour François,

    Merci pour votre remarque. En effet, il s’agit d’une March 703 F3. Après vérification, dans le cadre du GP de France historique, quelques F3 ont complété le plateau du Challenge Formula Ford Historic, moteur 1000cm3 et pas d’aileron. J’ai précisé l’article en ce sens.

    Sportivement,
    Sylvain

  • l’astuce pour reconnaitre une Formule Ford n’est pas bonne car sur la photo, c’est une March F3

    Sportivement
    Francois Mauthès