Actualité Concept Concours d'Elégance Ken Okuyama Cars

Ken Okuyama Cars et la Kode57 au Concours de Pebble Beach 2016

Kode57
Kode57

Ken Okuyama Cars ? Ce nom vous est surement inconnu mais Ken Okuyama est un designer de renom qui a officié chez Pininfarina jusqu’en 2006. Il a notamment travaillé sur les Ferrari Enzo, Honda NSX ou Maserati Quattroporte. Ayant fondé son propre studio de design, il présente, au Concours de Pebble Beach 2016, sa première supercar sur base Ferrari 599 GTB Fiorano, la Kode57. Nous avions déjà aimé ses précédentes réalisations vues au Salon de Tokyo 2013, les Kode7 et Kode9, du “Light Is Right” nippon.

Kode57
Kode57

Un air de Ferrari Rossa

En l’honneur du 70ème anniversaire de Pininfarina, le studio de design transalpin présente en 2000 au Salon de Turin le concept Ferrari Rossa by Pininfarina, une barquette à moteur avant, évocation moderne de la célèbre 250 Testa Rossa de 1957 et construit sur la base de la 550 Maranello, dans la lignée des concepts P5 de 1968, Modulo de 1970, Pinin de 1980 et Mythos de 1989. Le dessin du Concept Ferrari Rossa est signé d’un designer japonais, Ken Okuyama.

Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000
Ferrari Rossa 2000

Logique donc que Ken Okuyama s’en inspire, 16 ans plus tard, pour la ligne de sa propre supercar : 250 TR 1957 + Rossa Concept + 599 GTB Fiorano = Kode57. Le bloc V12 italien de 6.0L développe 620 ch et peut être retravaillé en option par le préparateur allemand Novitec Rosso pour offrir 702 ch (toujours à 7600 tr/min), comme le précise la fiche technique. Son couple de 608 Nm évolue alors à 641 Nm (toujours à 5600 tr/min). Il est associé à une boite de vitesses à 6 rapports semi-auto. La carrosserie réalisée en fibre de carbone habille un châssis aluminium disposant d’un ensemble de suspensions ajustables et jantes forgées (21 pouces à l’avant et 22 pouces à l’arrière), réalisées par Novitec Rosso (Novitec Group). Les pneus Pirelli P-Zero mesurent 295/25ZR21 à l’avant et 335/35ZR22 à l’arrière.

Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57

Pour autant, bien que dépourvu de toit, la barquette Kode57 n’a pas la légèreté de ses petites sœurs Kode7 et Kode9 qui nous avaient tant plu, puisque la supercar italo-japonaise pèse 1,65T ! Longue de 4,65m pour 2,08m de large et 1,175 de haut, son empattement mesure 2,75m. On est loin du petit format des Kode7 et Kode9. Il faut bien caser le gros V12 et tout ce qui va avec… Cependant la ligne plongeante et fine de la voiture, laissant apparaitre le moteur via son capot ajouré, est plaisante et ses deux arceaux sont bien intégrés sans être disgracieux.

Salon de Tokyo 2013 - Kode7
Salon de Tokyo 2013 – Kode7
Salon de Tokyo 2013 - Kode9
Salon de Tokyo 2013 – Kode9

Cette barquette a la particularité de disposer de portes en “ciseaux” articulées par l’arrière. Celles-ci s’ouvrent sur un habitacle habillé de cuir et de tissu rouge, chaque siège disposant de son propre code couleur. On remarquera le bloc compteurs, repris de la Ferrari, en position central. Quelques exemplaires devraient être produits à un tarif estimé à plus de 2 millions d’euros. Plus d’infos sur http://www.kenokuyamadesign.com/kode57/

Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57
Kode57 - Ken Okuyama
Kode57

Source CP Ken Okuyama Car

Nous twittons, suivez-nous