Actualité Koenigsegg

Koenigsegg Gemera : Mega GT hybride

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

Voici la voiture qui représente le mieux le Salon de Genève et l’époque actuelle que nous vivons : la Koenigsegg Gemera (signifiant “donner plus”). Une Mega GT hybride forte de 1700 ch et 3500 Nm, 4 places, capable de franchir le 0 à 100 km/h en moins de 2 sec et de pointer à 340 km/h, dotée d’une autonomie 100% électrique de 50 km, mais pesant près de 1,9T ! Sa production sera imitée à 300 exemplaires. A n’en pas doter, Christian Von Koenigsegg a encore frappé très fort…

Depuis plus de 25 ans, Koenigsegg ne cesse d’aller toujours plus loin dans la performances à travers une succession de supercars et d’hypercars : CC de 655 à 1018 ch (2002-2010), Agera de 960 à 1160 ch (2010-2019), One:1 de 1360 ch soit 1 MW (2014), Regera (lire ici) de 1500 ch (2015-), Jesko (lire ici) de 1600 ch (2019-). C’est une première pour le petit artisan suédois, voici sa première 4 places, la Gemera dotée de deux grandes portes à ouverture en élytre, permettant d’accéder à l’arrière sans déplacer les sièges avant. Ses dimensions sont généreuses : Longueur 4,98 m, largeur 2 m, hauteur 1,29 m, empattement 3 m (+17 cm vs Agera et Regera). La voiture dispose de deux coffres affichant 200L de contenance au total, capable d’accueillir un valise “cabine” à l’avant et trois à l’arrière.

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

La Koenigsegg Gemera, au châssis en en fibre de carbone, repose sur des jantes du même matériau de 21″ (x10,5J) à l’avant et 22″ (x11,5J) à l’arrière, chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4S de 295/30 à l’avant et 317/30 à l’arrière. En option, les Michelin Cup R3 sont disponibles. Le freinage est confié à des disques carbone-céramique de 415×60 mm à l’avant et 390×34 mm à l’arrière équipés d’étriers à 6 pistons à l’avant et 4 pistons à l’arrière. La masse globale avoisine les 1,9T (1715 kg à sec).

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

En terme de design, l’inspiration est un mix de Porsche Panamera et de Lamborghini Estoque Concept, résultant d’une ligne fluide. L’aérodynamique est soignée avec une face avant faisant référence au prototype Koenigsegg CC de 1996, aux larges prises d’air ainsi que sur les flancs, extracteurs arrière généreux, bequet intégré au bouclier arrière, rappelant les Aston Martin, et sorties d’échappement verticales placées de part et d’autre de la custode arrière, à l’image de la Porsche 918. Il y a pire comme références !

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

La partie groupe motopropulseur hybride est dans l’air du temps, respectueuse de l’environnement : un moteur thermique surnommé TFG (Tiny Friendly Giant) en position centrale arrière, encadré par deux moteurs électriques et un troisième bloc électrique dédié au train avant. L’architecture retenue pour le thermique est originale, un trois-cylindres flex-fuel (essence/éthanol/méthanol) 2.0L biturbo à carter sec (95 x 93,5 mm, taux de compression 9,5:1), dépourvu d’arbre à cames (système “FreeValve”), développé par Koenigsegg. Chaque soupape est pilotée individuellement par un calculateur, via des actionneurs pneumatiques/hydrauliques, obtenant ainsi une distribution variable. Il offre une puissance de 600 ch (440 kW à 7500 tr/min, régime maxi 8500 tr/min) et 600 Nm de couple (entre 2000 et 7000 tr/min). Il alimente les roues avant, secondé un bloc électrique de 400 ch et 500 Nm intégré à l’arbre de transmission. L’ensemble pèse 70 kg.

Koenigsegg Freevalve engine TFG
Koenigsegg Freevalve engine TFG
Koenigsegg Freevalve engine TFG
Koenigsegg Freevalve engine TFG
Koenigsegg Freevalve engine TFG
Koenigsegg Freevalve engine TFG
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

A l’arrière encadrant le thermique, deux blocs électriques, de 500 ch et 1000 Nm chaque, sont associés aux roues arrière. Les valeurs combinées laissent rêveur : puissance de 1700 ch et couple maximal de 3500 Nm, l’ensemble des 3 blocs électriques délivrant 1100 ch et un couple maxi d’environ 2000 Nm à 4000 tr/min (200 km/h). Le MW (1360 ch) est atteint entre 4000 et 5000 tr/min, à 2500 Nm. La boîte de vitesse à un rapport KDD (Koenigsegg Direct Drive) est reprise de la Regera. Les quatre roues sont directrices. A noter que les moteurs électriques se chargeant de compenser les différences de rotation entre les différents éléments mécaniques, dixit Koenigsegg. La Mega GT hybride bénéficie d’une batterie lithium-ion d’une capacité de 16,6 kWh fonctionnant sous une tension de 800 Volts. L’autonomie maximum annoncée est de 50 km en tout électrique et 1000 km en hybride, le réservoir de carburant affichant 75L.

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

A niveau de l’équipement, la Koenigsegg Gemera dispose de rétro-caméras, sièges avant électriques en carbone, instrumentation minimaliste via un écran de petite taille, système audio à 11 haut-parleurs plus caisson de graves, deux écrans centraux de 13 pouces (avant et arrière), connexion Internet et chargeurs sans fil, aide à la conduite…

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera
Koenigsegg Gemera

Source CP Koenigsegg

Nous twittons, suivez-nous