Horlogerie / Montres

Les petits trésors horlogers de… Michel Fréret-Roy

ArtyA Race Black BBS
ArtyA Race Black BBS

Michel Fréret-Roy est un passionné d’horlogerie. Il a ouvert sa propre boutique à côté de la place Vendôme qui met en valeur plusieurs marques horlogères indépendantes mais également sa propre marque qui continue à faire vivre la riche histoire horlogère familiale. Partons à la découverte de cette caverne d’Ali Baba horlogère !

Avec la série “Les petits trésors horlogers de…”, je vous invite à sortir des sentiers battus horlogers et à découvrir une horlogerie alternative aux grandes manufactures, artisanale et exclusive qui propose de beaux garde-temps dont certains sont inspirés par l’automobile.

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte d’un endroit insolite à Paris en plein cœur du quartier de l’horlogerie de luxe, à deux pas de la prestigieuse Place Vendôme. La boutique “Montres et Merveilles” est discrète. Située 2 rue de la Paix dans le 2e arrondissement, elle a été ouverte en 2005 par Michel Fréret-Roy et attire les amateurs d’horlogerie d’exception.
Michel Fréret-Roy est aujourd’hui un acteur incontournable de l’horlogerie française. Il est le descendant d’une longue lignée d’horlogers née au 19e siècle. Son quadrisaïeul Abraham-Henry Roy (1774-1850) a quitté sa Suisse natale en 1802 pour s’installer comme horloger en France. Il créa en 1818 la manufacture familiale Roy à quelques kilomètres de Rouen.

Michel Fréret-Roy
Michel Fréret-Roy

Après avoir travaillé plusieurs années dans la finance et pour de grands groupes français d’ingénierie du BTP, Michel Fréret-Roy décide en 1997 de renouer avec la tradition familiale. Il fonde une société de distribution horlogère qui propose des marques alors peu connues en France telles que Maurice Lacroix, Dubey & Schaldenbrand et Maurice de Mauriac (lire ici). Il lance aussi avec son épouse sa propre collection de pièces de haute joaillerie produites à l’unité.

En 2011, il crée sa propre marque Fréret-Roy 1818 pour redonner vie à la branche horlogère Roy. La boucle est bouclée ! Vous avez d’ailleurs certainement déjà vu une de ses pages promotionnelles dans des magazines automobiles. Sa spécialité est la montre squelettée appelée “Cœur Ouvert”. Elle est manufacturée en Suisse au cœur de la Watch Valley. Le squelettage est un véritable art horloger qui va bien au-delà de la simple suppression du cadran pour rendre visible le mouvement ; il permet de mettre en lumière chaque détail du calibre en retravaillant finement chaque composant.

Michel Fréret-Roy a également créé le Off des Indépendants qui expose plusieurs marques indépendantes atypiques et originales (suisses pour la majorité) dont Artya, Cuervo y Sobrinos, Cyrus Genève, Pequignet, Sartory Billard et… Fréret Roy 1818 bien sûr.

Certaines d’entre elles proposent des montres inspirées par le monde de l’automobile ou les sports mécaniques. Je vous invite à les découvrir maintenant.

FRERET-ROY 1818

A tout seigneur, tout honneur ! On débute cette visite par Fréret-Roy 1818. Elle propose six collections de montres haut de gamme. Celles-ci peuvent être personnalisées à la demande – gravure spéciale sur le boitier ou le rotor, bracelet et boucle, coloris du cadran – et produites en petites séries limitées (avec un minimum de 10 pièces en moyenne).

Parmi ces garde-temps, on trouve le premier chronographe squelette de la maison : le « Cœur Ouvert Chronographe ». Il a été dévoilé en 2018 pour célébrer les 200 ans d’histoire horlogère de la famille Roy. Il est proposé en souscription, comme cela se faisait par le passé, dans une édition limitée à 36 pièces (2×18 en référence à 1818, l’année de naissance de la manufacture). Il est animé par un calibre automatique d’origine Valjoux qui a été découpé, évidé et traité au ruthénium noir. Il prend place dans un boîtier de 42 mm de diamètre en acier satiné à la main, fixé au poignet par un bracelet en alligator. L’affichage des fonctions se fait sur quatre compteurs qui semblent en suspension au-dessus du mouvement. On retrouve les totalisateurs des heures et minutes de la fonction chronographe à 6 et 12 heures. La petite seconde à 9 heures se fait discrète en se contentant d’une simple aiguille. La date s’affiche dans un compteur en lieu et place de l’habituel guichet. A noter que le réhaut est disponible en noir ou anthracite.

Fréret Roy 1818 Cœur Ouvert Chronographe Noir
Fréret Roy 1818 Cœur Ouvert Chronographe Noir
Fréret-Roy 1818 Cœur Ouvert Chronographe 3D Anthracite
Fréret-Roy 1818 Cœur Ouvert Chronographe Anthracite
Freret-Roy « Grand Cœur Ouvert Fantôme »
Freret-Roy « Grand Cœur Ouvert Fantôme »

Autre pièce, le “Grand Cœur Ouvert Fantôme” est le dernier-né de la collection “Cœur Ouvert”. Il se distingue par son cadran rhodié et satiné main qui rappelle les tableaux de bord en aluminium bouchonné des voitures de course du début du 20e siècle. Les inscriptions et les petits index ronds luminescents se fondent dans le décor et renforcent ainsi l’aspect “mécanique brute”. Son calibre de manufacture est finement décoré. Il offre une confortable réserve de marche de 120 heures, visible à 11 heures, et une date rétrograde à 7h30.

Fréret-Roy 1818 Chronographe Réserve de Marche " Sartoriale "
Fréret-Roy 1818 Chronographe Réserve de Marche ” Sartoriale “

A noter également le Chronographe Réserve de Marche « Sartoriale », une montre foncièrement inspirée par les sports mécaniques avec son cadran laqué rouge “Ducati”, une lunette tachymétrique, un affichage de la réserve de marche en forme de jauge à essence et un bracelet en caoutchouc effet carbone. Elle est totalement personnalisable par le client (rotor, gravure de la boite, logo additionnel, ajourage du cadran…).

Fréret-Roy 1818 « Cœur Ouvert Chronographe »
Boîtier de 42 mm en acier satiné main ; mouvement origine Valjoux 7750 à remontage automatique, fréquence de 28800 alternances/heure, réserve de marche de 42 heures ; fonctions : heures, minutes, secondes, chronographe, date ; cadran squeletté quadricompax ; verre saphir antireflet ; bracelet en alligator, étanche à 30 m. Collection Cœur Ouvert ; ref. Chronographe, édition limitée à 36 pièces.

ARTYA

Yvan Arpa est un horloger atypique. Il fonde ArtyA (ART + Yvan Arpa) en 2010, une maison qui se distingue par sa créativité hors normes. Il développe des concepts totalement iconoclastes (c’est lui qui a lancé la montre “Titanic DNA” contenant des fragments de la coque du paquebot lorsqu’il dirigeait la marque Romain Jérome) voire provocateurs à l’image des collections “Son of a Gun” avec un cadran tournant en forme de barillet de revolver incorporant de véritables balles et “Coup de foudre” aux boîtiers foudroyés à 1000000 volts ! Sans oublier la “Coprolithe” et son cadran en… coprolithe de dinosaure, c’est à dire en matière fécale fossilisée ! Des montres produites en très petites séries ou en pièces uniques.

ArtyA Race 250 GTO
ArtyA Race 250 GTO
ArtyA Race 250 GTO
ArtyA Race 250 GTO

La collection “Race” rend hommage à l’automobile. Sa particularité : une reproduction de jante en suspension au-dessus du cadran en carbone. Fixée sur l’axe central selon le même principe qu’une masse oscillante, elle tourne à toute vitesse lorsqu’on fait un mouvement, ce qui permet de rendre l’heure visible ! Cette pièce mobile en aluminium reproduit la forme des jantes les plus célèbres utilisées en compétition et sur les voitures de sport : OZ, BBS…

ArtyA Race Black BBS et OZ
ArtyA Race Black BBS et OZ

Produites en séries limitées, les Race V1, Race OZ et Race BBS se distinguent par leur boitier de 44 mm en acier 316 L ou traité PVD rehaussé d’inserts latéraux de couleur ou en fibres de carbone. Le fond s’ouvre sur une masse oscillante en carbone en forme de compte-tours. Le mouvement ArtyA Aion automatique délivre 52 heures de réserve de marche. Il est certifié chronomètre par le COSC, gage de précision. Certains modèles s’habillent de couleurs flashys. Mention spéciale à la Race 250 GTO qui rend hommage à la légendaire Ferrari de 1962 sous forme de trois séries limitées de 9 pièces en acier, acier PVD noir et acier PVD “Chocogold”.

ArtyA "Race Golden OZ"
ArtyA “Race Golden OZ”

ArtyA “Race Golden OZ”
Boîtier de 44,5 mm en acier 316L ; mouvement Artya Aion à remontage automatique, fréquence de 28800 alternances/heure, réserve de marche de 52 heures ; fonctions : heures, minutes, secondes ; cadran tournant en forme de jante ; verre saphir antireflet ; bracelet en cuir, étanche à 50 m. Collection Race ; ref. Golden OZ ; édition limitée 99 pièces.

CUERVO Y SOBRINOS

Cuervo y Sobrinos est née à la Havane en 1882 mais qui est aujourd’hui implantée en Suisse, près de La Chaux-de-Fonds, épicentre de l’horlogerie helvétique. C’est à l’origine une boutique de luxe horlogère et joaillière qui distribuait de grandes manufactures suisses avant de produire ses propres montres. Mise en sommeil avec la révolution cubaine, la manufacture est relancée en Europe en 2002.

Cuervo y Sobrinos Historiador Flechazo
Cuervo y Sobrinos Historiador Flechazo

Le chronographe “Historiador Flechazo” est inspiré par une montre de la marque datant des années 1950. Il en reprend le style latin. Son nom “Flechazo” (“flèche” en espagnol) vient de son aiguille des secondes du chrono dont l’extrémité est un grand triangle. Il existe en deux versions à cadran noir ou ivoire et en trois éditions spéciales au cadran bleu, vert ou rouge. Son boitier de 42 mm en acier poli se veut classique avec des cornes rapportées, une glace saphir bombée, des poussoirs ronds et un bracelet en crocodile de Louisiane. Le fond saphir s’ouvre sur le mouvement CYS 8100 automatique, basé sur un ETA 7753, richement décoré. Le cadran tricompax affiche les informations du chrono et la seconde permanente, ainsi qu’une échelle tachymétrique sur le réhaut. Les aiguilles “Breguet” et la typographie des chiffres renforcent le design classique de la pièce.

Cuervo y Sobrinos Historiador Vuelo Cronografo GMT
Cuervo y Sobrinos Historiador Vuelo Cronografo GMT

Autre modèle sportif : le Historiador Vuelo Cronografo GMT qui est inspiré d’une montre des années 1940. Il se distingue par l’originalité de son cadran sur trois niveaux portant les compteurs (petites secondes et minutes), l’indication 24 heures (GMT) et l’heure. On retrouve la trotteuse et sa pointe évidée qui permet de voir le blason Cuervo y Sobrinos. Le boitier de 44 mm se porte sur un élégant bracelet en Alcantara et alligator. Il est animé par un mouvement automatique suisse CYS 8120, base Dubois Dépraz, visible par le fond transparent.

Cuervo y Sobrinos Historiador Flechazo
Boîtier de 42 mm en acier316L poli ; mouvement CYS 8100 à remontage automatique, fréquence de 28800 alternances/heure, réserve de marche de 48 heures ; fonctions : heures, minutes, secondes, chronographe ; cadran tricompax ; verre saphir antireflet ; bracelet en crocodile, étanche à 30 m. Collection Historiador Flechazo ; ref. 3142.1N (noir) / 3142.1I (ivoire) / 3142.1G (vert) / 3142.1Bx (rouge) / 3142.1B (bleu).

PAUL PICOT

Enfin, terminons par la “Société des Montres Paul Picot SA“. Cette marque suisse indépendante a été créée en 1976 par Mario Boiocchi, un entrepreneur italien passionné d’horlogerie. Son credo se résume en trois mots – Artisan / Horloger / Suisse – et un slogan : “la passion du détail” ! Paul Picot aime associer tradition horlogère suisse et innovations techniques. Chaque calibre, d’origine ETA, fait l’objet de finitions soignées. La maison incorpore également des calibres anciens Venus ou Lemania.

On trouve dans ses collections une montre de pilote : le Gentleman Chrono. Style sport-chic pour ce chronographe qui reprend tous les attributs de la montre masculine liée à l’automobile : une lunette tachymétrique en acier, des poussoirs ronds, un cadran tricompax noir ou blanc évoquant les compteurs d’une voiture de sport. Le jour et la date s’affiche dans un double guichet. Son boitier de 42 mm en acier se fixe avec un élégant bracelet en cuir noir surpiqué. Le moteur horloger est un calibre suisse PP 1600 automatique offrant une réserve de marche de 42 heures.

Paul Picot Gentleman Chrono
Paul Picot Gentleman Chrono

Au sommet de la gamme, on trouve le Chronographe Minoia, une édition limitée à 100 exemplaires qui reprend le nom du pilote italien Ferdinando Minoia. Celui-ci marqua l’histoire du sport automobile en remportant la première édition de la célébrissime course des Mille Miglia en 1927. Ce chronographe célèbre tout à la fois le pilote et la première édition des Mille Miglia ! Le verre saphir antireflet protège un cadran bicompax type “panda inversé” avec deux compteurs blancs (totalisateurs des heures et minutes du chrono) sur fond noir. Il reçoit un logo commémoratif spécifique qui se substitue à la petite seconde du Gentleman Chrono. Le bracelet en crocodile noir gagne des surpiqures rouges exacerbant sa sportivité.

Paul Picot Chrono Gentleman Minoia
Paul Picot Chrono Gentleman Minoia

Paul Picot Gentleman Chronographe Minoia
Boîtier de 42 mm en acier ; mouvement PP 1600 à remontage automatique, fréquence de 28800 alternances/heure, réserve de marche de 42 heures ; fonctions : heures, minutes, secondes, chronographe, date+jour ; cadran noir / blanc tricompax ; verre saphir antireflet ; bracelet en crocodile, étanche à 100 m. Collection Gentleman ; ref. P2127.SG.2021.3301 (cadran noir) / P2127.SG.2021.1106 (cadran blanc).