Actualité Vidéos

NextEV NIO EP9 : La vidéo de son chrono de 7min 05sec sur le Nürburgring

NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9

Présentée en novembre dernier, la start-up chinoise NextEV, qui dispute le championnat de Formula E, dévoilait la supercar électrique EP9 de sa marque automobile NIO, avec à la clé un record de temps au tour sur la boucle nord (Nordschleife) du Nürburgring, établi le 14 octobre 2016, en 7min 5sec 12. Oui, vous avez bien lu, c’est 13sec de plus que la Lamborghini Huracan Performante et mieux que le prototype Mercedes SLS AMG Electric Drive, qui en juin 2013 avait réalisé 7min 56ec. NIO publie la vidéo de ce tour en caméra embarquée, avec au volant Oliver Turvey, pilote en Formule E. L’EP9 est animée par quatre moteurs électriques développant au total 1360 ch (1MW), lui permettant d’atteindre le 0 à 100 km/h en 2,7sec, le 0 à 200 km/h en 7,1 sec, le 0 à 300 km/h en 15,1 sec, le 400 m en 10,1 sec et une VMax de 313 km/h, malgré un poids de 1735 kg dont 635 kg de batteries !

NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9

Succession de records sur circuits pour une voiture électrique

Ne vous y trompez pas, la NIO EP9 bien que produite 6 exemplaires au prix de 1,1/1,2 million d’euros HT, est avant tout un démonstrateur technologique. Car le futur de NIO s’écrit sous la forme de la voiture autonome électrique. Le constructeur chinois a d’ailleurs décroché un double record sur le Circuit Of The Americas avec et sans conducteur, soit respectivement 2min 11sec 30 (276 km/h) et 2min 40sec 33 (VMax 257 km/h). Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, NIO a établi un nouveau sur le Circuit International de Shanghai en 2min 01sec 11 et sur le Circuit Paul Ricard au Castellet en 1min 52 sec 78 (voir les 3 vidéos ci dessous).

NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9 – Nurburgring
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9 – COTA
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9 – Paul Ricard Castellet

L’EP9 (L 4,888 x l 2,23 x h 1,15 m) est construite autour d’un châssis monocoque en fibre de carbone conçu et fabriqué au standard de sécurité FIA LMP1. Elle est propulsée par 4 moteurs électriques “inboard” ayant chacun une boite de vitesses (!), donc 4 BV au total. La puissance maxi est de 1MW (1360 ch) pour un couple de 1480 Nm au régime maxi de 7500 tr/min. NextEV indique que le couple à la roue s’élève à… 6334 Nm à 7500 tr/min ! L’EP9 est équipée du “Torque Vectoring” afin de digérer cet excès de couple. Les deux batteries lithium refroidies par eau, interchangeables en 8min, de 777 V sont logées de chaque côté, dans les pontons. NextEV se contente d’indiquer que l’utilisation des deux packs permet une autonomie de 427 kilomètres et que la recharge peut s’effectuer en 45 min, sans autre précision de capacité en kWh.

NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9 – Nurburgring
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9 – COTA
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9 – Paul Ricard Castellet
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9 – Paul Ricard Castellet

Pour encadrer cette débauche d’énergie, la NIO EP9 est équipée d’une suspension active, d’amortisseurs réglables à 4 voies, de freins carbone céramique (408x40mm AV, 408x36mm AR) avec étrier à 6 pistons, de jantes spécifiques (13×19″ AV et 10,5×21″ AR) chaussées de pneus 320/705 R19 en slick ou 295/35 R21 avec rainures, d’un répartiteur réglable à l’avant optimisé pour les appuis en virage et d’un aileron actif à 3 positions (stationnement, faible traînée, forte charge d’appui) générant 24 000 Newtons d’appui à 240 km/h (2,45T). NIO annonce des forces de 3,3G en freinage longitudinal et 2,53G en latéral dans les virages à 230 km/h.

Autant dire que cette démonstration des compétences chinoises en matière de véhicules électriques ultra-sportifs a de quoi sérieusement questionner, sur les capacités des occidentaux à pouvoir répliquer.

https://youtu.be/173jUX5_r0M

NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9
NextEV NIO EP9

Source CP NextEV

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous