Actualité Historique Rallye des Princesses

Rallye des Princesses 2016 : 5ème étape Pont Royal-St Tropez ‘La place des Lices était rose’

Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016

Saint Tropez s’est paré de rose pour accueillir ce 17ème Rallye des Princesses : le podium final, dressé à l’ombre de la Place des Lices fait pétiller le champagne pour des équipages enchantés par une semaine passée à sillonner les plus belles routes de France. Certes éprouvées par cinq étapes exigeantes et copieusement arrosées par une météo capricieuse, mais enivrées par ce sentiment d’avoir exaucé un rêve tout au long de plus de 1.600 kilomètres particulièrement difficiles, les quelques 80 équipages toujours en course ont goûté aux joies d’une arrivée triomphale. Il est vrai que sportivement, le rallye avait rendu son verdict à l’heure du déjeuner à l’envoûtante Commanderie de Peyrassol, à la sortie de deux ultimes TR. Une délivrance pour celles qui, depuis le départ de Paris, dimanche dernier, se battent avec le chrono et la mécanique pour se hisser au plus haut dans le classement. Mais tant les lauréates que leurs dauphines, toutes, aujourd’hui, peuvent savourer, le plus simplement du monde, la joie d’une arrivée finale dignement fêtée dans la baie de Saint Tropez.

Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016

And the winners are…

Passées en tête à la sortie des Alpes, Marie-Christine Perin et Véronique Morel-Lab (Austin Innocenti N°70) remportent cette 17e édition du Rallye des Princesses. Malgré une légère remontée, à la faveur des deux ultimes TR de cette dernière journée, Carole Gratzmuller et Estelle Genon (Chevrolet Corvette Sting Ray n°25), lauréates l’an dernier, confirment leur deuxième place, tandis que l’AC Bristol n°9 des Belges Isabelle Van Hoe et Barbara Brussel complète le podium final de cette édition 2016 qui restera comme l’une des plus difficiles de l’histoire de l’épreuve. Non seulement pour le tracé très sélectif dessiné par l’organisation, mais également et surtout de par les conditions météorologiques dantesques qu’eurent à affronter les équipages tout au long de ces cinq étapes entre Paris et Saint-Tropez.

Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016

Marie-Christine Perin ému de sa victoire confie « Avant le départ du rallye, j’espérais secrètement une place sur le podium mais Michel, mon mari (copilote de Pierre Lartigue et multiple vainqueur du Dakar), m’avait dit de revoir mes ambitions à la baisse pour une première participation. Véronique et moi sommes super heureuses de cette victoire, nous n’avions pas la voiture la plus puissante pour un rallye qui traverse les Alpes, mais la petite Inno s’est montrée agile et fiable. Merci à nos maris qui ont joué les Super Pompistes de service, même si, parfois, nous devions couper les portables pour éviter qu’ils nous bombardent d’appels. Bravo aussi à Carole, à Estelle et à toutes les autres qui nous ont poussé à nous surpasser dans les moments les plus difficiles. Mais quelle épreuve de rêve qui allie un rallye de régularité de très haut niveau à une ambiance cosi où les femmes se sentent parfaitement dans leur élément. De plus, nous avons fait des rencontres exceptionnelles tout au long de cette belle aventure. Et, bien sûr, un titre appelle une confirmation, donc nous serons au départ pour l’édition 2017.»

Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016

Dans la catégorie Classic, réservée aux voitures les plus récentes, ce sont Servane Gabillon et Chantal Duc Dodon qui remportent le classement général. Mention spéciale pour elles qui affrontèrent les intempéries avec sourire et détermination dans leur voiture ouverte aux quatre vents, à la pluie et au froid. Elles devancent la PGO Speedster n°90 de Céline Da Cruz et Corinne Boillod. Servane Gabillon confirme « Puisqu’il s’agit de notre premier rallye, nous ne possédions pas la moindre expérience. Il a fallut se caller sur les instruments de bord. Dans la pluie, nous avons finalement choisi de rouler sans capote pour avoir la meilleure visibilité. Mais avec la Catheram, autant dire que nous avons fait quatre jours de surf ! Ce ne fut pas très confortable, mais l’essentiel était d’arriver au bout. La victoire en catégorie Classic c’est la cerise sur le gâteau. L’année prochaine nous aimerions revenir en catégorie historique pour nous battre avec l’essentiel des autres concurrentes.»

Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016

Le mot de la fin sera pour la « patronne », Viviane Zaniroli, « Je suis une organisatrice comblée. Nous venons de vivre une 17e édition vraiment exceptionnelle ! Cinq étapes de rêve, au travers de paysages à couper le souffle, le tout dans une ambiance de convivialité incroyable, malgré une météo capricieuse. De plus, sportivement, l’édition a été vraiment indécise jusqu’à quelques TR du terme. Mais aujourd’hui, je tiens surtout à féliciter toutes mes princesses et à leur répéter à quel point la Reine est très fière d’elles ! Je voudrais également remercier Richard Mille pour la confiance qu’il a placé en nous et à l’ensemble de nos autres partenaires et toute l’équipe d’organisation sans qui, nous n’aurions certainement pas pu réussir tout cela… »

Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016
Rallye des Princesses 2016

Source et crédit photos @ Zaniroli