Horlogerie / Montres

Rétrospective de l’été (III) : Fred F 36 ”Michel Vaillant”

Fred F 36 Michel Vaillant

Je vous propose cet été de replonger dans l’histoire des partenariats horlogers en découvrant ou en redécouvrant des montres étonnantes, décalées ou spectaculaires liées à une voiture d’exception. 3e pièce : la FRED F 36 Michel Vaillant.

Michel Vaillant est le héros de bande dessinée que a bercé la jeunesse de tous les passionnés de sport automobile. Créé en 1957 par Jean Graton, cette série raconte les aventures d’un pilote automobile sur les circuits internationaux et son affrontement avec l’écurie Leader, son ennemi juré. En 2002, Luc Besson et sa société de production Europacorp, ont décidé d’adapter l’histoire de ce pilote mythique au cinéma.

Michel Vaillant lithographie Le Mans 2003 Vaillant vs Leader

Par souci de réalisme, la production engage deux voitures représentant les écuries Vaillante et Leader dans la 70ème édition des 24 Heures du Mans, les 15 et 16 juin 2002, via l’écurie française DAMS. La Vaillante n°10 est une Lola B98/10 Judd pilotée par Philippe Gache, Emmanuel Clerico et Michel Neugarten. La Leader n°22 est une Panoz LMP-1 Roadster S pilotée par Jérôme Policand, Marc Duez et Perry McCarthy. Elles ont été spécialement équipées de caméras pour les prises de vue en course. Les scènes complémentaires ont été filmées sur le circuit du Mans et sur celui du Mas du Clos, en Creuse. Ce film à grand spectacle réalisé par Louis-Pascal Couvelaire réunit les acteurs Sagamore Stevenin dans le rôle titre et Diane Kruger dans le rôle de Julie Wood. Malgré un budget conséquent de presque 23 M€ et le réalisme des scènes de course, le film n’a malheureusement pas eu le succès escompté (lire ici).

Michel Vaillant – EuropaCorp
Michel Vaillant – EuropaCorp
Michel Vaillant – EuropaCorp
Michel Vaillant – EuropaCorp

A l’occasion de la sortie en salles du film “Michel Vaillant” fin 2003, Fred, le célèbre joaillier de la place Vendôme, a présenté la montre officielle de l’Ecurie Vaillante, une édition spéciale de son chronographe F 36 : le F 36 “Michel Vaillant”.

La maison de joaillerie française, fondée en 1936 par Fred Samuel, s’est imposée dans le monde grâce à des bijoux exceptionnels dont le style a su transcender les modes et des montres haut de gamme. Les parures signées Fred habillent régulièrement les célébrités et personnalités du monde entier.

Fred F 36 Michel Vaillant

Le chronographe Fred F 36 Michel Vaillant s’habille d’une carrosserie en acier brossé de 38 mm de diamètre. Son fond saphir offre une belle ouverture sur le moteur horloger, un calibre automatique ETA 2894-2 vrombissant à 28800 alternances par heure et offrant une autonomie de marche de 48 heures. On peut également admirer la masse oscillante gravée “Fred” et décorée Côtes de Genève.

Fred F 36 Michel Vaillant

Le cadran noir présente trois compteurs qui rappellent les tachymètres des voitures de compétition. Il reprend les couleurs du logo et des voitures Michel Vaillant avec des index et une minuterie blanche, des aiguilles des heures et des minutes bleues luminescentes et des aiguilles des compteurs et des secondes du chrono rouge. On retrouve le signe distinctif des montres Fred : le chiffre “12” en chiffres romains. Les trois compteurs (petite seconde à 3h, totalisateurs heures et minutes du chrono à 6h et 9h) évoquent des compte-tours. Le guichet de date est placé à 4h30.

Fred F 36 Michel Vaillant

Le bracelet en cuir bleu foncé est rehaussé de surpiqûres bleues et rouges pour rappeler les couleurs de la Vaillante.

Le chronographe Fred F 36 Michel Vaillant est une édition limitée exclusive produite à seulement 100 exemplaires. Les 24 premières pièces ont été livrées dans un coffret en bois aux couleurs de l’écurie Vaillante. Il contient une miniature au 1/24e de la Vaillante n°10. Pour mémoire, cette montre rare avait été l’une des stars de la vente aux enchères exceptionnelle organisée par la Maison Pestel-Debord le 26 novembre 2018 à l’hôtel Drouot à Paris.

Fred F 36 Michel Vaillant

Caractéristiques techniques
Boîtier : 38 mm, acier brossé, étanche à 50 m, verre saphir traité antireflet, fond muni d’une glace saphir, couronne et poussoirs en acier ;
Cadran : noir, tricompax, index luminescents, aiguilles des heures et minutes bleues luminescentes, aiguille centrale des secondes rouge, totalisateurs des heures et minutes du chronographe à 6h et 9h, compteur de la petite seconde à 3h, guichet de date à 4h30 ;
Mouvement : calibre ETA 2894-2 à remontage automatique, 28800 alternances par heure (4Hz), 37 rubis, réserve de marche de 48 heures ;
Fonctions : heures, minutes, secondes, chronographe, date ;
Bracelet : cuir bleu foncé et surpiqures bleues et rouges ;
Edition limitée : 100 ;
Année : 2004 ;
Référence : R13-100.

Fred F 36 Michel Vaillant – extrait Montres et Automobiles de prestige

Une montre à retrouver dans mon livre “Montres & Automobile de prestige” (ed. Les Presses Littéraires).