Actualité McLaren

Ron Dennis quittera McLaren à l’expiration de son contrat dès 2017

Ron Dennis
Ron Dennis

A 69 ans et après 36 ans passés chez McLaren, Ron Dennis – actuel Président Directeur Général de McLaren Technology Group – quittera ses fonction à la fin de son contrat dès 2017.

Ron Dennis
Ron Dennis

Ron Dennis, le “Enzo Ferrari” contemporain

En 1988, au décès d’Enzo Ferrari, j’avais 20 ans. Je ne l’ai jamais vu qu’en photos ou vidéos. Ron Dennis, lui je le vois chaque année au Salon de Genève, toujours enclin à nous proposer une coupe de champagne pour parler de l’actualité McLaren, et dont nous demandons d’essayer les autos sans jamais obtenir de date. C’est un mythe pour moi, le bonhomme est charismatique et son “empathie chaleureuse” – c’est un euphémisme ! – me rappelle le grand Enzo caché derrière ses lunettes noires. Pour ces deux là, une seule chose compte : le résultat. Être le meilleur, même si cela doit se faire dans la douleur, à la hauteur d’une exigence et d’une rigueur obsessionnelle, voir maladive. C’est à ce prix, que Ron Dennis a amené McLaren au firmament des écuries de courses et des constructeurs automobiles, faisant de la marque de Bruce, une véritable pépite. En plus de trois décennie, voilà la marque anglaise presque à l’égale de Ferrari.

Ron Dennis
Ron Dennis

Mais tout à une fin. En 2017, Ron Dennis ne sera pas renouvelé dans son contrat de PDG McLaren Technology Group, mais il restera Président de McLaren Automotive, selon Autosport et Autocar.co.uk. Après 36 ans passés aux destinés de l’écurie de Formule 1, il laissera donc la direction vacante. Le groupe McLaren est composé de McLaren Racing, McLaren Marketing et McLaren Applied Technologies. La division automobile de la marque, McLaren Automotive, ne fait pas partie du groupe, et donc ne serait pas affecté par un changement de leadership. Un porte-parole de la division a précisé à Autocar.co.uk que malgré le fait que Dennis détienne 10% de la division automobile, il ne participe pas au jour le jour à la vie de la branche auto. La société est dirigée par le PDG Mike Flewitt.

Ron Dennis
Ron Dennis

Mais le site Autosport rapporte que Dennis, qui détient 25% du McLaren Technology Group, voudrait acheter 50% de parts du groupe supplémentaires au fond souverain Bahreïni Mumtalakat et 25% de son partenaire d’affaires Mansour Ojjeh. Mais il n’a pas réussi à lever le capital nécessaire dans les délais requis. Pour autant, Ron Dennis reste actionnaire de McLaren Technology Group, à hauteur d’une participation de 25% dans le groupe, exactement comme Mansour Ojjeh.

Ron Dennis
Ron Dennis

Plus directement exposé, Ron Dennis restera dans l’ombre et n’est pas prêt de lâcher l’œuvre de tout une vie.

Sources Autoport et Autocar

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous