Visite du Salon de Genève 2017 avec Walter (partie 2) | AUTOMOTIV PRESS
Actualité Salon Auto Salon de Genève

Visite du Salon de Genève 2017 avec Walter (partie 2)

Salon de Genève 2017
Salon de Genève 2017

Après la première partie (ici) plutôt consacrées aux grosse autos, continuons notre visite en commençant avec peut-être celle qui s’est fait le plus attendre, Mlle Alpine !

Difficile à approcher tant il y avait de monde autour et même dedans, c’est sans doute de face que la filiation est la plus flagrante

En laissant trainer des oreilles autour de son postérieur, impossible de ne pas entendre référence à Audi.

Et oui la faute à ce feux AR et cette ligne de hayon qui a de forts accents germaniques. Ceci dit on a déjà vu pire comme comparaison !

Par contre pour la poignée de porte, la référence pourrait être moins flateuse…

On se retourne du côté de chez Ford pour en voir une autre qui elle aussi s’est fait pas mal attendre : la GT est toujours aussi impressionnante !

Si un jour vous avez la chance d’en voir une, sur route ou sur circuit, ça risque fort d’être sous cet angle…

Si l’aéro de la version civile semble incroyablement poussé

Jetez donc un œil à la version compétition !

Chez Aston Martin, là il s’agit bien de l’aéro de la version civile, oui un peu poussée aussi me direz-vous :), pour cette série AMR – Aston Martin Racing – une gamme AMR pour la route et AMR Pro pour la piste. Deux modèles : Rapide AMR V12 6.0L atmo 600 ch, VMax 336 km/h, 210 exemplaires et Vantage AMR Pro, V8 507 ch, 7 exemplaires.

Jaguar montre avec son I-Pace que l’électricité anglaise a de beaux jours devant elle, dessinée par Julian Thomson l’un des papas de la Lotus Elise S1 (http://www.julianthomsondesign.com/)

Tandis que chez Land Rover le Velar vient s’intercaler dans une gamme déjà bien remplie de SUV ultra luxueux. Nul doute qu’il saura trouver son public car il faut avouer qu’il est quand même bien sexy !

En tous cas à mes yeux bien plus que le Volvo XC60 du stand juste en face…

Chez BMW rien de bien nouveau à première vue, on peut par contre dire que le soucis du détail reste présent, qu’il soit sur 2 ou 4 roues

Aéro’, conso, electro’, bien des mots pour cette BMW i8 toujours aussi seule dans sa catégorie

Le voisin Mercedes compte bien rattraper son retard du coté hybridation avec sa gamme Plug In de plus en plus complète

Mais sans pour autant abandonner les accroc au sans plomb que nous sommes, les versions 500 font de la résistance au catalogue !

Pendant qu’on est du côté germanique, un petit clin d’œil au Combi’ du 21ème siècle, ce n’est pas la première fois que VW lui fait allusion, mais disons que ça semble se préciser

Bien ancré dans les traditions, voici le sentiment qui domine en rentrant sur le stand Morgan

Pourtant la modernité et les performances sont bel et bien là sous un emballage résolument rétro

Le Three-Wheeler se pare de chromes, histoire d’être encore un peu plus tape à l’œil !

Tiens une nouvelle Morgan ? Et non raté, il s’agit de la nouvelle marque Eadon Green qui veut réinterpréter les classiques français Delage ou Delahaye. Avec Green dans son nom vous imaginez déjà une motorisation électrique ? Et bien loupé, ça parle de bon gros vieux V10 ou V12 selon sources !

Vous avez toujours voulu savoir ce que donnerait un croisement entre un Prowler et une 308 GTI ? Les étudiants de Sbarro vous donnent la réponse en proposant un jouet qui ne déplairait pas à MadMax, moi j’adore 🙂

Mais n’allez pas croire pour autant qu’ils ont fait ça dans leur coin, Franco Sbarro a toujours un œil sur ce qui sort de ses ateliers !

Deux visions de l’Amérique et de la performance par Chevrolet : la Corvette qui semble affutée comme jamais pour lacerer du chrono

Ou la Camaro Track Concept basée sur la SS, V8 6.2L LT4 de 659 ch (!) prête à distiller du fun de la fumée de pneus à qui n’en veut 🙂

Mais le charme du Salon de Genève c’est aussi de pouvoir admirer des autos rares, celles des petits constructeurs et préparateurs, ici Gemballa !

Chez Gemballa la Mirage GT fait de l’ombre à la dernière Avalanche

Comme annoncé il y a quelques temps, la maison Glickenhaus présente sa version routière de la SCG 003S et la commercialise !

Quel engin et quel design, totalement improbable sur route, mais nul doute que nous en verrons quelques unes aux alentours de la Nordschleife…

Aéro qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de vraies autos de course, logique me direz-vous puisqu’elle en dérive directement. Tiens en parlant de dérive d’auto de course 🙂

Restons sur du orange et passons chez Mansory, à l’accueil toujours aussi souriant

Il faut dire que le gout des préparations du même nom a de quoi nous le faire perdre le sourire

Saurez-vous reconnaitre la baleine qui se cache sous carbone et ce rouge ? Oui je sais la cible de Mansory n’est pas en Europe, mais quand même ça pique un peu !

AC Schnitzer, l’efficacité pour la performance !

On termine avec Liberty Walk, pour sa première je crois en terres helvètes

Avec sa signature si caractéristique, les ailes larges rivetées par-dessus la carrosserie d’origine, racing spirit !

A l’année prochaine cher Salon de l’Auto de Genève !

Crédit photos @ Walter Babic

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous