Actualité Horlogerie / Montres Hublot Rolex TAG Heuer Vidéos

Baselworld 2017, Jour 01 : Pour le plaisir des yeux

TAG Heuer New Autavia
TAG Heuer New Autavia

BaselWorld, le salon international de l’horlogerie, ouvre ses portes. Retour sur les trois stars incontournables des montres liées à l’automobile qui viennent d’être dévoilées en exclusivité.

TAG Heuer New Autavia

Mythique chronographe de pilote des années 1960, le TAG Heuer Autavia fait son grand retour sur la scène horlogère. Après la réédition d’une autre icône horlogère liées à l’automobile en 2016 – la Monza – la manufacture suisse vient de dévoiler la nouvelle Autavia. Pour mémoire, TAG Heuer avait lancé un concours l’année dernière sur internet – « The Autavia Cup » – pour consulter la communauté des fans et collectionneurs de la marque sur le futur design de cette réédition. Plus de 50000 internautes avait plébiscité, parmi 16 propositions, la réédition de l’Autavia « Rindt » portée par le célèbre pilote de F1 Jochen Rindt. Contraction d’AUTomobile et d’AVIAtion, cette pièce iconique créée en 1962, puise ses racines dans la course automobile.

TAG Heuer New Autavia
TAG Heuer New Autavia

Fidèle réédition vintage rappelant l’âge d’or du sport automobile, la nouvelle Autavia se reconnait à son boitier en acier poli de 42 mm de diamètre, coiffé de la fameuse lunette en aluminium noire tournante. Il est pourvu d’une couronne cannelée et de deux poussoirs ronds, typiques des montres des années 1960-1970. Les cornes biseautées maintiennent un bracelet métallique ou en cuir de veau vieilli caramel. Le cadran noir frappé des logos Autavia et Heuer – nom de la manufacture jusqu’en 1985 – est pourvu d’aiguilles et d’index en acier poli avec matière luminescente beige. Les trois grands compteurs blancs azurés permettent l’affichage clair et précis de la fonction chrono et de la petite seconde. Le nouveau calibre automatique maison Heuer-02 est pourvu d’une roue à colonnes et d’un embrayage vertical. Il tourne à 4Hz et affiche une réserve de marche de 80 heures.

TAG Heuer New Autavia
TAG Heuer New Autavia

Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon Chronograph

Hublot célèbre les 70 ans de Ferrari avec la Techframe Ferrari 70 Years Tourbillon Chronograph, une collection inédite imaginée selon une approche identique à celle de la création d’une voiture par le Ferrari Design Centre. Elle est proposée en trois éditions limitées – King Gold, carbone PEEK, titane – réalisée chacune en 70 exemplaires.

« Designed by Ferrari, crafted by Hublot ». Imaginée et dessinée chez Ferrari sous la direction de Flavio Manzoni, chef du design, la nouvelle Techframe Ferrari 70 Years Tourbillon Chronograph est à l’image des supercars frappées du Cheval Cabré.

Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon Chronograph
Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon Chronograph

Son imposant boîtier squelette de 45 mm de diamètre affiche le design technique et aérodynamique des dernières Ferrari. De construction modulaire en trois éléments – carrure squelette, container, fond – il est proposé en King Gold (408.OI.0123.RX), Titane (408.NI.0123.RX) ou en Carbone PEEK (Polyether Ether Ketone) (408.QU.0123.RX). Il est pourvu d’un inédit monopoussoir de chronographe traité par un levier en aluminium eloxé rouge Ferrari. La couronne rehaussée d’un insert en titane PVD noir orné du fameux cheval cabré est déplacée à 4h. Le fond du boîtier est muni d’un verre saphir décalqué des mentions « Ferrari 70 Years ».

Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon Chronograph
Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon Chronograph

Le cadran technique en saphir révèle le nouveau mouvement de manufacture conçu et développé chez Hublot, le calibre HUB6311 à remontage manuel tournant à 3 Hz et affichant 5 jours de réserve de marche. Estampillé “Ferrari”, un bloc noir mat designé par Ferrari enserre les deux compteurs des secondes à 3 heures et des minutes à 11 heures inspirés par l’instrumentation des tableau de bord Ferrari, ainsi que la roue à colonnes à 1 heure.

Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon
Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon
Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon
Hublot Techframe Ferrari 70 Years – Tourbillon

Il se porte avec un bracelet en caoutchouc noir interchangeable doté d’une boucle déployante avec capot en titane PVD avec plaque décor en King Gold, carbone PEEK ou titane, avec logo Hublot.

Rolex Cosmograph Daytona Oyster Perpetual

Rolex présente à BaselWorld trois nouvelles versions de son mythique chronographe Oyster Perpetual Cosmograph Daytona né en 1963. Elles sont disponibles en en or jaune, en or gris ou en Everose 18 ct, un alliage exclusif à Rolex.

Rolex Cosmograph Daytona Oyster Perpetual
Rolex Cosmograph Daytona Oyster Perpetual

Le boitier Oyster de 40 mm, étanche à 100 mètres, est doté d’une lunette Cerachrom monobloc en céramique noire brevetée par Rolex qui rappelle celle du modèle de 1965. Inrayable, insensible aux rayons UV et à la corrosion, elle est gravée d’une échelle tachymétrique dont la graduation est obtenue par dépôt en creux d’une fine couche d’or 18K ou de platine par un procédé PVD (Physical Vapor Deposition). Elle permet de mesurer une vitesse moyenne jusqu’à 400 unités de distance, miles ou kilomètres, par heure. La couronne est munie du système de triple étanchéité Triplock. Il se fixe au poignet par un nouveau bracelet Oysterflex en élastomère renforcé d’une lame métallique avec un fermoir de sécurité Oysterlock en or jaune, gris ou Everose 18 ct prévenant toute ouverture accidentelle.

Rolex Cosmograph Daytona Oyster Perpetual
Rolex Cosmograph Daytona Oyster Perpetual

Ces 3 versions sont équipées d’un nouveau bracelet Oysterflex en élastomère renforcé d’une lame métallique avec un fermoir de sécurité Oysterlock en or jaune, gris ou Everose 18 ct prévenant toute ouverture accidentelle. Elles sont animées par le calibre Perpetual 4130, un mouvement chronographe mécanique à remontage automatique entièrement développé et manufacturé par Rolex. Il intègre une roue à colonnes, un embrayage vertical et un oscillateur avec spiral Parachrom. Il bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif redéfinie par Rolex en 2015 pour garantir des performances hors norme au poignet et affiche une précision de l’ordre de −2/+2 secondes par jour.