BMW i4 eDrive40 et M50, le Gran Coupé 4 portes 100% électrique
Actualité BMW

BMW i4 eDrive40 et M50, le Gran Coupé 4 portes 100% électrique

BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40

Nouvelle étape pour BMW, qui après les i3 et i8, monte une nouvelle marche vers l’électrification avec l’i4. Comme pour nombre de constructeurs automobile, c’est une étape majeure pour la transformation de la marque qui vise une proportion de 50 % des ventes, au niveau mondial, de véhicules entièrement électriques en 2030. La BMW i4 est le premier modèle électrique du constructeur axé sur le dynamisme de conduite et la sportivité. D’ailleurs, la marque bavaroise indique que l’i4 se présente avant tout comme un Gran Coupé 4 portes. L’i4 est lancée en deux versions : eDrive40 de 250 kW (340 ch) et M50 de 400 kW (544 ch).

L’i4 est plus longue de sept centimètres (4,78 m) que la BMW Série 3. Si la 3 n’a pas de hayon, l’i4 en est équipé offrant un volume de coffre de 470 à 1290L (480L pour la 3 et 480 à 1300L pour la 4 Gran Coupé). Bien qu’électrique, l’i4 peut être équipé d’un attelage à extension électrique (option) permettant une capacité de remorquage de 1,6 T. Une vraie berline familiale…

BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40

Le lancement du nouveau modèle est prévu pour novembre 2021. Deux variantes au programme : l’i4 eDrive40 d’une puissance de 340 ch (250 kW) et 430 Nm de couple, l’i4 M50 – premier modèle 100 % électrique de BMW M GmbH – d’une puissance de 544 ch (400 kW) et 795 Nm de couple (fonction Sport Boost, 350 kW/730 Nm sans). Seule l’i4 M50 dispose de deux moteurs électriques, un à l’avant de 190 kW (258 ch) et l’autre à l’arrière de 230 kW (312 ch). Celui de l’i4 eDrive40, uniquement à l’arrière, lui permet de rester une pure propulsion. L’i4 M50 reçoit, elle, une transmission intégrale. Les moteurs électriques utilisés par BMW sont de type « synchrone à excitation séparée » (FSM).

BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40

La batterie Li-ion haute tension (400V) se compose de cellules de seulement 110 mm de hauteur, permettant à l’i4 de revendiquer un centre de gravité plus bas que celui de la Série 3 Berline (jusqu’à -53 mm). Avec la même batterie d’une capacité utilisable de 81 kWh (capacité brute de 84 kWh), l’autonomie annoncée est respectivement de 590 km et 510 km (cycle WLTP). Elle se situe entre la Polestar 2 (540 km) et la Tesla Model 3 Grande Autonomie (610 km). La consommation se situe entre 16 et 20 kWh/100 km (eDrive40) et 19 à 24 kWh/100 km (M50).

BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40

Bien que l’architecture châssis ait été optimisée entre poids et rigidité, il n’y a pas de secret, la masse de l’i4 dépasse les 2T : 2050 kg (DIN) pour l’eDrive40 et 2215 kg (DIN) pour la M50. Avec une aérodynamique fine, Cx de 0,24 à 0,25 (0,23 pour la Tesla Model 3), BMW annonce le 0 à 100 km/h en 5,7 sec pour l’eDrive40 et 3,9 sec pour la M50, une Vmax limitée respectivement à 190 et 225 km/h. La Tesla Model 3 Performances pointe à 261 km/h… pour le tarif de l’i4 eDrive40.

BMW i4 M50
BMW i4 M50
BMW i4 M50
BMW i4 M50
BMW i4 M50
BMW i4 M50

Le châssis, de conception nouvelle et spécifique à l’i4, se compose d’un essieu avant à jambes de force à double articulation et d’un essieu arrière à cinq bras. L’amortissement progressif et la suspension arrière pneumatique de série. La technologie de limitation du patinage, associé pour la première fois à une transmission intégrale électrique, délivre motricité et stabilité en situation de conduite sportive. La BMW i4 M50 est également dotée d’une suspension SelectDrive spécifique, de la direction DirectDrive à démultiplication variable, du système de freinage M Sport et des jantes M en alliage léger optionnelles (jusqu’à 20 pouces).

BMW i4 M50
BMW i4 M50
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40

La technologie BMW eDrive de 5ème génération permet de contenir dans un seul boitier l’ensemble intégré constitué : du moteur électrique, de l’électronique de puissance, de la transmission et des cellules de batterie. BMW indique que cela permet d’obtenir une densité de puissance élevée, pouvant être maintenue sur une large plage de régime. A noter que la densité de la batterie a augmenté de 20% par rapport à celle de l’i3. L’i4 profite d’une charge rapide allant jusqu’à 200 kW, afin de récupérer respectivement 164 et 140 kilomètres d’autonomie en 10 minutes, sur l’eDrive40 et la M50.

BMW i4
BMW i4
BMW i4
BMW i4

A noter que le réglage adaptatif (ou personnalisé) de la récupération de l’énergie de freinage, permet d’obtenir une puissance maxi de récupération jusqu’à 116 kW pour l’eDrive40 et 195 kW pour la M50. L’offre « BMW Charging » permet une recharge dans les stations publiques et dans les stations à haute puissance Ionity. L’offre « Active » et le forfait « Ionity Plus » sont offerts pendant un an à tous les clients BMW i4. Le système de chauffage et de refroidissement est géré via une pompe à chaleur pour l’intérieur, la batterie haute tension et le groupe motopropulseur.

BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40
BMW i4 eDrive40

L’habitacle est équipé d’un système d’affichage basé sur le « BMW Operating System 8 », présentant un nouvel écran incurvé, qui regroupe l’instrumentation (12,3 pouces) et un écran tactile (14,9 pouces). Environ 40 fonctions d’aides à la conduite sont disponibles (en série ou option). Enfin, BMW revendique de nombreux éléments en matières premières secondaires, en matériaux naturels et recyclés. Les tarifs hors options sont de 59 700 euros pour l’i4 eDrive40 et 71 650 euros pour l’i4 M50.

BMW i4 M50
BMW i4 M50
BMW i4 M50
BMW i4 M50

Source CP BMW

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Nous twittons, suivez-nous