BMW M5 : Transmission M xDrive conçue pour drifter !

La nouvelle BMW M5 sera surement l’une des vedettes du prochain Salon de Francfort et la marque à l’hélice commence à distiller des informations officielles la concernant. Tendance de fond depuis plusieurs années chez BMW, la transmission xDrive qui s’impose – de gré ou de force – sur l’ensemble de sa gamme. La sportive M5 n’y échappe pas. Pour tourner court à toutes critiques, BMW publie aujourd’hui un explicatif détaillé sur sa transmission M xDrive qui peut redevenir deux roues motrices, autorisant de larges dérives du train arrière, comme… la Mercedes AMG E63S 4Matic !

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

La propulsion en référence

Depuis 1984, année de lancement de la première M5, BMW n’a eu de cesse d’améliorer sa berline sportive. Avec la nouvelle Série 5 (G30) – qui nous a particulièrement plu lors de notre dernier essai (540i xdrive) – la base de départ, pour Motorsport, est d’un très bon niveau. Le bloc V8 4.4L bi-turbo sera de la partie, surement dans sa version 600 ch pour 700 Nm, vue sur la M5 30 Jahre. Pour mémoire la Mercedes AMG E63 4Matic propose soit 571 ch et 750 Nm (E63) ou 612 ch / 850 Nm (E63S). Secondé par une boite de vitesses à 8 rapports (M Steptronic avec fonction Drivelogic), il faudra bien ça pour mouvoir ses 1,8T. La transmission M xDrive sera donc un élément important pour l’efficacité dynamique et efficience énergétique de la prochaine M5. BMW annonce déjà une consommation de carburant de 10,5 l/100km avec des émissions de CO2 de 241 gr/km, en cycle mixte.

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

Timo Glock, pilote BMW officiel en DTM, explique les atouts de la transmission M xDrive : “Je suis un grand fan de la M5. Je parcours souvent de longues distances et j’ai besoin de place pour ma famille, mais je ne voudrais pas renoncer à la possibilité d’imprimer un rythme sportif à ma voiture. Avec le système M xDrive, la nouvelle BMW M5 ne se conduit pas seulement de manière précise et avec une grande agilité, mais dans des conditions environnantes particulières, sur le mouillé et la neige, elle offre aussi un surplus sensible de motricité et de maîtrise au Suisse d’adoption que je suis, que ce soit dans les situations de tous les jours ou aux limites imposées par la physique”.

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

Pour ce faire, BMW a déterminé 3 niveaux de paramétrage du DSC (anti-patinage) : DSC on, MDM (mode M Dynamic) ou DSC off. A cela, 3 paramétrages de la transmission M xDrive (transmission xDrive + différentiel M actif) peuvent être choisie : 4WD (4 roues motrices), 4WD Sport ou 2WD (2 roues motrice propulsion). Bien évidemment vous l’aurez compris, on passe du plus sage DSC on/4WD au plus turbulent DSC off/2WD. En clair, pour le drift c’est donc ce dernier réglage qu’il faut sélectionner. Précision, au démarrage la M5 est toujours en mode DSC on/4WD.

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW précise : “La chaîne cinématique à rigidité et à résistance renforcées tient compte du couple moteur élevé, de la conception à dominante arrière et de l’option deux roues motrices (2WD). Alors que la boîte de transfert assure la répartition en continu et entièrement variable du couple entre l’essieu avant et l’essieu arrière si besoin est, le Différentiel M actif se charge de répartir le couple moteur entre les roues arrière. Paramètre de réglage actif au sein de la fonctionnalité M xDrive, le couple de blocage est piloté selon la situation et varie entre 0 et 100 pour cent, garantissant ainsi un surplus de traction, d’agilité et de stabilité dynamique notamment sous conduite sportive ou sur des revêtements à adhérence hétérogène. Avec le système M xDrive, le DSC n’est plus obligé d’intervenir pour stabiliser la voiture, sauf dans des situations extrêmes, si bien que la puissance élevée du moteur peut être convertie en propulsion quasiment sans perte.”

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

Le conducteur accède, via la touche DSC logée sur la console centrale, au mode M Dynamic (MDM), et une impulsion prolongée sur la touche désactive le DSC (mode DSC off). L’activation du mode DSC off entraîne l’affichage du menu de réglage M xDrive sur l’écran de contrôle. Le controller iDrive ou la fonction écran tactile permettent alors de sélectionner l’un des modes 4WD, 4WD Sport ou 2WD. Le mode choisi est affiché dans le combiné d’instruments et peut être mis en mémoire comme l’un des paramètres d’une configuration M Drive.

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

BMW M5 (G30)

Plus d’infos fin août avant la présentation au Salon de Francfort

Source CP BMW

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Author: Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Share This Post On

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Alpine A110 2017
L’Alliance Renault-Nissan déploie son bloc 4 cylindres 1.8L Tce

Comme nous l'avions annoncé il y a bientôt deux ans, l'Alliance Renault-Nissan déploie son bloc 4 cylindres 1.8L Tce, dont...

Fermer