Actualité BMW

Nouvelle BMW Série 5 : Connectée, dynamique, efficiente et respectueuse de son environnement

BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30

La Série 5 est l’un des piliers de BMW, avec la Série 3. Aussi pour cette septième génération G30 qui succède à la F10, la marque bavaroise a été très attentive à ne pas freiner cette success story, entamée avec les générations précédentes. De la première à la sixième génération incluse, les ventes de la Série 5 ont dépassé 7,6 millions d’unités. Au niveau du style, la nouvelle Série 5 est un habile condensé des actuelles Série 7 et Série 3, mariant élégance et sportivité. Pour ceux d’entre vous qui – comme moi – appréciez la sixième génération, vous ne serez pas dépaysés. Mais BMW avance vers son futur,  va plus loin dans les systèmes d’aide au conducteur et le niveau d’interconnexion entre la voiture et son environnement, a dévoilé dans son démonstrateur Next Vision 100. Rassurez vous, la marque munichoise a encore accru le dynamisme de conduite. C’est bien le principal qui nous intéresse, chez AutomotivPress.

BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30

« La BMW Série 5 de septième génération indique le chemin à suivre vers l’avenir que nous avons défini avec notre stratégie Number One > Next. Le leadership en matière de technologie, les produits éveillant les émotions et la numérisation sont pour nous des facteurs clé du succès. En étoffant l’offre dans les segments haut de gamme, nous répondons au souhait de nombreux clients. Je suis sûr que la nouvelle BMW Série 5 ne se contentera pas de fixer de nouvelles références en termes de technologie, mais qu’elle saura aussi susciter l’enthousiasme par l’émotion. Elle est, et elle reste bien la berline d’affaires par excellence », déclare Harald Krüger, Président du Directoire de BMW AG. Cette déclaration n’est pas vraiment faite pour nous enthousiasmer, nous qui sommes des “Petrolheads” – dinosaures en voie de disparition – attachés au ressenti du plaisir de conduire. Mais avec BMW, ce point fondamental de l’ADN de la marque n’a pas été gommé ou oublié.

BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30

Plaisir de conduite, aéro amélioré et nouveaux moteurs essence

Et tout commence par un point qui nous va bien : “l’application rigoureuse du concept de construction légère BMW EfficientLightweight”, traduction : une augmentation de la part d’aluminium et d’aciers à haute limite élastique permettant une baisse du poids de la voiture, de 100 kg en moyenne par rapport à sa devancière, soit 1,5T pour la G30. Liaisons au sol de nouvelle conception, centre de gravité abaissé, répartition des charges sur les essieux mieux équilibrée, sont autant d’atouts pour améliorer le dynamisme de la Série 5. Différentes options dédiées aux liaisons au sol – direction active intégrale en association avec la transmission intégrale xDrive – viennent compléter le pack d’ensemble axé sur le plaisir de conduite. L’aéro n’a pas été oublié avec coefficient de pénétration dans l’air (cx) de 0,22, une première dans la catégorie, au bénéficie de la consommation et des rejets de CO2.

BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30

Tous les groupes propulseurs sont issus de la nouvelle gamme de moteurs BMW EfficientDynamics, de conception modulaire. Équipés de la technologie TwinPower Turbo, ils allient puissance et efficience. On vous épargnera les deux moteurs diesel 520d – 4 cylindres 2.0L (190 ch/400 Nm) – et 530d – 6 cylindres 3.0L (265 ch/600 Nm) – pour se concentrer sur les deux moteurs essence 530i et 540i. Le premier est un nouveau quatre cylindres de 2.0L développant une puissance de 252 ch (entre 5200 et 6500 tr/min) pour 350 Nm de couple (entre 1450 et 4800 tr/min), le second est le six cylindres en ligne (de la 340i) d’une puissance de 340 ch (entre 5500 et 6500 tr/min) pour 450 Nm de couple (entre 1380 et 5200 tr/min). Associés à la boite de vitesses Steptronic à huit rapports et la transmission xDrive, le 0 à 100 km/k est annoncé respectivement pour 6 sec et 4,8 sec. Les VMax sont bloquées électroniquement à 250 km/h. Consommations mixtes respectives de 6.0L et 6.9L/100 km pour des rejets de CO2 de 137 et 159 gr/km. La transmission reste au choix à la propulsion, ou à la transmission intégrale intelligente xDrive.

Une version hybride rechargeable sera également proposée, dès mars 2017, avec la motorisation de la 330e que nous avons essayé. La 530e iPerformance reprend l’architecture de la 330e avec quatre cylindres essence hybridé par un moteur électrique logé dans la boite de vitesses à 8 rapports.

Bon, en fait, nous ce que l’on attend vraiment, c’est la 550i et son V8 4.4L d’une puissance de 462 ch (à 5500 tr/min) pour 650 Nm de couple (dès 1800 tr/min) – 450 ch et 650 Nm pour la F10 – lui permettant un 0 à 100 km/h en 4 sec, avec la transmission xDrive. Pour mémoire, l’actuelle M5 de 560 ch exécute l’exercice en 4,3 sec… soit un gain de 0,3 sec avec près de 100 ch de moins ! La conso mixte est annoncée à 8.9L/100 km, pour des rejets de CO2 de 204 gr/km.

BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30

Assistance au conducteur, inventivité et interconnexion voiture/environnement

Nous ne sommes pas des Geek, donc cette partie n’est pas notre fort. Mais comme l’a montré Tesla et autres Google Car, l’avenir va vers la conduite autonome. Pour les constructeurs, c’est une espace à occuper afin que les géants de l’internet ne se l’approprient. La nouvelle BMW Série 5 ne déroge donc pas à la règle et prépare sa clientèle à cette évolution. Une panoplie de systèmes d’assistance est donc proposée de série : caméra stéréo surveillant l’environnement de la voiture en interaction avec des capteurs radar (à ultrasons optionnels), assistants d’évitement et d’intersection, avertisseurs d’angle mort et de franchissement de ligne, protection active anti-collision latérale, surveillance des voies de circulation, régulateur actif vitesse-distance, assistant directionnel et de contrôle de la trajectoire, assistant de limitation de vitesse intelligent (option), etc… La fonction Stop & Start intelligente est désormais asservie à l’itinéraire et à la densité de la circulation. De l’arrêt jusqu’à une vitesse de 210 km/h, la voiture aide le conducteur, s’il le souhaite, en effectuant les accélérations, les freinages et les braquages…

Pour simplifier les commandes, la nouvelle Série 5 est équipée de l’iDrive, de dernière génération. Navigation, téléphone, infodivertissement et fonctions de la voiture sont affichés sur un écran haute résolution de 10,25 pouces. Le conducteur peut commander le système selon ses préférences, par voie vocale, par gestes ou par le biais de l’écran qui devient tactile. L’Affichage tête haute couleurs, de dernière génération, présente une surface de projection agrandie de 70 pour cent par rapport au modèle précédent et affiche des informations, telles que les panneaux de signalisation, les listes téléphoniques, les stations radio, les titres de musique, les indications de navigation ou les avertissements émis par les systèmes d’aide au conducteur. La réalité augmentée, c’est vraiment pour demain !

BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30

Tous les phares de la Série 5 sont de série, à LEDs. L’offre optionnelle propose le Pack Advanced Full LED incluant des projecteurs avec faisceau à portée et répartition variables, y compris les fonctions d’éclairage en rond-point et de feux de route anti-éblouissement dont la portée peut atteindre 500 mètres.

Enfin, notons les services BMW ConnectedDrive complète la dotation, comme sur le Série 7, permettant de transformer la voiture en véritable bureau, devenu outil de mobilité à part entière. Les tarifs ne sont pas encore communiqués à ce jour. La nouvelle Série 5 sera présentée ce soir par BMW France, au Brand Store George V, à Paris.

BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30
BMW Série 5 G30

Source CP BMW

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

1 commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire
  • La Série 5 est pour moi un modèle historique. Quand j’étais minot, la 528i (E12) était le voiture de l’ennemi public n°1, Jacques Mesrine. Elle fut aussi portée à l’écran dans les films de Francis Veber, Les Compères (1983), et d’Yves Boisset, Bleu comme l’enfer (1985). La 2nde génération E28 a limé les circuits et les pistes en compétitions, Tourisme, Super Tourisme et Super Production. Ça marque les esprits. Elle reste la plus légère des Série 5 et a vu naitre la première M5 avec le 6 en ligne 3.5L de la M1. 286 ch dans une berline dans les années 80’s, ça cognait fort et il fallait du “métier” , sans ESP et sans ABS, pour la tenir sur le mouillé. Mythique et bien plus attachante que la voiture favorite des taxis…