Actualité DS

DS 4 2021, compacte précieuse et technologique

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

DS Automobiles déroule son plan produits en dévoilant la nouvelle DS 4, après les lancements des DS 7 Crossback (2018), DS 3 Crossback (2019) et DS 9 (2020). Cette nouvelle DS 4 n’aura pas le même positionnement que la DS 4 première du nom, datant de 2010. Si le segment est toujours le même, celui des compactes, la DS 4 évolue avec une berline haut perchée surfant sur la tendance des SUV Coupés. C’est subtil : la nouvelle DS 4 n’est pas un SUV mais une berline « SUVisée » inspirée du concept DS Aero Lounge. La marque premium de PSA espère conjuguer le retour aux marges plus importantes via un catalogue d’équipements technologiques spécifiques et la hausse des volumes sur le segment C.

Ecologiquement responsable

Avec 44 000 ventes en 2020 dont 90% en Europe, DS Automobiles doit absolument augmenter ses volumes. Dans la nouvelle galaxie Stellantis regroupant PSA et FCA, la marque créée en 2014 s’intercale en 10ème position sur 12, entre Alfa Romeo (56 000 ventes) et Lancia (43 000 ventes d’un unique modèle, l’Ypsilon). A titre de comparaison l’année dernière dans l’hexagone, Peugeot a vendu 83 010 208/2008 lorsque Dacia a écoulé 47 637 Sandero. La meilleure vente de DS est la DS 3 Crossback avec 5 289 unités. C’est dire la petite taille de DS Automobiles aujourd’hui. La nouvelle DS 4 est donc très importante pour le volume des ventes de la marque premium de PSA.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

Basée sur la plateforme EMP2 evo4 du groupe PSA dont bénéficiera la prochaine Peugeot 308 (III), avec 70 % de nouvelles pièces, la DS 4 propose l’hybridation rechargeable E-TENSE dès son lancement avec 225 ch (180 ch thermiques + 110 ch électriques), batteries de 124 kWh et 50 kilomètres d’autonomie en mode zéro émission (cycle mixte WLTP). Cette évolution 4 de la plateforme EMP2 introduit l’utilisation de matériaux composite, des pièces de structures embouties à chaud et des éléments plus compacts. Le but est de ne pas alourdir la masse. DS ne communique pas pour le moment de valeur de poids, ni de données techniques.
Pour mémoire, la récente Citroën C4 lancée en 2020, dont on pourrait penser qu’elle a servi de base à la DS 4, ne dispose pas de la plateforme EMP2 mais repose sur la plateforme CMP réservée aux modèles urbains de PSA.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

Les motorisations sont connues et reprises de la banque d’organes de PSA. Il n’y a aucune surprise de ce côté-là : des 3 et 4 cylindres essences turbo PureTech de 1.2L 130 ch, 1.6L 180 et 225 ch, diesel HDi de 1.5L 130 ch et hybride rechargeable 225 ch (180 ch à 6000 tr/min + 110 ch à 2500 tr/min, 300 Nm à 3000 tr/min + 320 Nm entre 500 et 2500 tr/min) comme les Peugeot 508 (II) Hybrid4. Tous ces modèles reçoivent exclusivement des boîtes de vitesses automatiques à 8 rapports, EAT8, celle de la version hybride rechargeable intégrant le bloc électrique.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

En terme de dimensions, la nouvelle DS 4 mesure 4,40 m de long (+12,5 cm vs l’ancienne DS 4), 1,83 m de large et 1,47 m de haut. La contenance du coffre affiche 430L, celui de la Peugeot 308 (II) actuelle étant de 420L. En version hybride rechargeable E-TENSE, le volume perd 40L pour loger les batteries, soit 390L. L’aspect « SUVisé » est dû en partie aux lignes de caisse hautes et aux jantes grand diamètre de 720 mm allant jusqu’à 20 pouces, monte pneumatique optionnelle de dimension 245/40 R20. Le cœur de gamme se situera à 19 pouces, 18 pouces minimum. La monte pneumatique est confiée à des enveloppes All Seasons 3PMSF de classe A afin de réduire les consommations d’énergie et les émissions de CO2.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

Pour cette nouvelle DS 4, PSA indique que 95% de matériaux sont réutilisables et 85% de pièces sont recyclables. 30% de la masse est faite de matériaux renouvelables ou recyclés, divisée entre des métaux et des polymères. La planche de bord est notamment composée de 20% de chanvre sur sa partie non-visible. Parmi les matières recyclées, du polypropylène, des fibres de polyester et de l’élastomère sont utilisés sous le châssis comme déflecteurs, réducteurs de bruit ou supports.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

Luxueuse technologie

Pour se différencier de la concurrence et s’imposer sur le marché des « prémiums », DS mise sur des  d’équipements technologiques spécifiques. Si la planche de bord provient de la DS 7 Crossback, la DS 4 propose trois écrans : l’écran d’instrumentation digital, l’écran tactile de 10 pouces du nouveau système d’info-divertissement (DS IRIS SYSTEM) et un écran de 5 pouces (DS SMART TOUCH) situé au niveau de la console centrale sous le sélecteur de vitesse, dédié aux différentes fonctions et dont les gestes de navigation dans les menus sont paramétrables, ou par exemple, accepter un appel téléphonique par un simple glissement vers la droite. L’ensemble est complété par un affichage tête haute (DS EXTENDED HEAD-UP DISPLAY), proposant un premier pas vers la réalité augmentée, projetant les informations sur une diagonale de 21 pouces, une première sur le segment C.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

La face avant est marquée par une nouvelle signature lumineuse. Les projecteurs très affinés proposent le système DS MATRIX LED VISION combinant les feux matriciels et directionnels (comme sur la DS originelle). Ils sont accompagnés par des feux de jour composés de deux lignes de LED de chaque côté (98 LED au total). Ces projecteurs s’adaptent aux conditions de circulation, à l’angle du volant, à la vitesse et aux conditions météorologiques avec cinq modes préétablis : ville, campagne, autoroute, météo difficile et brouillard. Ils permettent également de rouler constamment en pleins phares sans jamais éblouir les autres automobilistes. Grâce à la caméra placée dans la partie supérieure du pare-brise, ces projecteurs intelligents adaptent automatiquement leurs faisceaux lumineux en fonction des conditions de circulation avec une portée de près de 300 mètres sans éblouir.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

La nouvelle DS 4 est proposée avec la majorité des aides à la conduite du moment. La conduite semi-autonome de niveau 2 est opérationnelle lorsque les régulateur de vitesse adaptatif, système de maintien dans la voie et gestion automatique dans les embouteillages sont activés. A noter trois nouvelles fonctionnalités avec le dépassement semi-automatique, l’adaptation de la vitesse dans les courbes et la préconisation anticipée de la vitesse des panneaux de signalisation ! Autre équipement au catalogue : la suspension pilotée avec caméra (située au niveau du pare-brise) permettant de scanner la route et son revêtement pour anticiper les irrégularités adapter le comportement des suspensions. Grâce à une mise à jour du software de la voiture, la conduite autonome de Niveau 3 devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année 2021.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

La gamme s’articule autour de trois versions : DS 4, DS 4 Cross et DS 4 Performance Line. Sept teintes sont proposées – Cristal Pearl, Gris Platinium, Rouge Velvet, Blanc Nacré et Noir Perla – ainsi que deux nouveautés Or Cuivré et Gris Laqué.
Cette nouvelle DS 4 devrait voir nos routes d’ici la fin de l’année 2021. Reste à attendre les tarifs des différentes gammes. La nouvelle DS 4 étant une concurrente directe des Audi A3, BMW Série 1 et Mercedes Classe A, il y a fort à parier que sa politique tarifaire se rapproche de celle de ses concurrentes.

DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021
DS 4 (II) 2021

Sources CP DS, crédit photos @ Jpog Photographie

Nous twittons, suivez-nous