Actualité Facellia Automobiles

Facellia Automobiles : Le retour annoncé du luxe à la française

Facellia Automobiles
Facellia Automobiles

Nombreux sont les amateurs d’Automobiles avec un grand A à regretter la disparition du savoir-faire français. On ne compte plus les marques emblématiques disparues comme Delage, Delahaye, Bugatti, Salmson ou encore Hispano Suiza pour n’en citer que quelques-unes qui me viennent à l’esprit, et n’évoquons même pas les carrosseries… Des expériences ayant connues malheureusement même fin sont plus récentes, laissant croire que l’histoire est faite pour se répéter : Jean Daninos dans les années 50 avec ses Facel Vega ou plus récemment Jean Tastevin dans les années 70 avec l’éphémère Monica.

Facellia Automobiles
Facellia Automobiles

Aujourd’hui, il faut être honnête, l’évocation du luxe à la française fait plutôt penser à la haute couture ou la cuisine que l’automobile. Mais Serge Dumonteil ne l’entend pas de cette oreille ! Après un parcours dans l’automobile sportive de luxe, il souhaite faire renaitre ce que nous ne connaissons plus que dans les livres. Son envie est claire : faire renaitre Facel Vega ! Bel et louable ambition, le chemin ne semble pas être facile, à commencer par le nom puisque l’aventure ne peut pas (pour le moment ?) reprendre l’illustre nom, elle se nomme Facellia Automobiles. Voici le message d’accueil sur le compte facebook de la marque en devenir : ” Bienvenue chez Facellia Automobiles, en raison de nombreux soucis pour négocier le relancement d’une marque emblématique Française et malgré les freins que nous avons rencontrés, nous avons décidé de continuer notre travail et de rendre un hommage plus étendu aux grandes heures de l’automobile de luxe française, au savoir-faire et aux artisans d’excellence. “

Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles

C’est donc au travers du réseau social que nous avons découvert les premières images de ce que pourrait être un modèle réincarnant le luxe à la française. Le clin d’œil aux modèles emblématiques que nous avons pu contempler à Epoqu’Auto dernièrement est évident, principalement avec la calandre et le capot, mais il ne s’agit pas simplement d’une réinterprétation néo-rétro comme une New Bettle peut l’être par exemple. Alors certes, les feux AR sur l’arrête de l’aile, ou la découpe de la vitre de custode s’inspire des Facel Vega, mais pour le reste la ligne conductrice est simple : luxe, performance et excellence. Ce ne sont que des esquisses visant à démarrer le projet, se faire connaitre, chercher des partenaires et lever des fonds bien sûr, car le budget reste évidemment le point crucial !

Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles

Le projet sera long, c’est certain, mais le but à atteindre est beau et noble. Tous nos encouragements à la petite équipe de Facellia Automobiles que nous ne manquerons pas de suivre tout au long de leur progression.

Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles
Facellia Automobiles

Photos : Facellia Automobiles

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

2 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Bonjour Alain,

    Merci pour votre message qui nous permet de compléter notre article. Effectivement, le projet est actuellement en “stand by”, par manque de financement principalement. Les initiateurs de cette résurrection Facel Vega n’ont pas pour le moment réussi à mobiliser les ressources nécessaires (commerciales, techniques, humaines, financières) pour passer le stade de la maquette échelle 1.
    Pour notre part, nous ne regrettons pas d’avoir publier un article à ce sujet. Le fait du parler de ce projet lui permet d’avoir plus de visibilité pour des partenaires, clients, industriels intéressés. A l’heure où l’automobile de luxe et de sport française est (presque) inexistante, tous les moyens sont bons pour sortir initiatives et projets de l’anonymat.

  • Tout le monde peut s’amuser à faire des images virtuelles de voitures et à les appeler Facel Véga ou Bugatti ou Delahaye ou Hispano ou Tartempion, ça n’engage en rien.

    Mais publier un tel article uniquement à partir de ces images virtuelles en faisant croire que “c’est la résurrection de Facel Véga” (sic) ne prouve qu’une chose : une très grande naïveté !

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous